François Déroche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Déroche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Distinctions

François Déroche, né à Metz le 24 octobre 1952[1],[2], est un orientaliste, islamologue, et spécialiste en codicologie[3] et en paléographie[1],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

François Déroche commence son parcours à l'École normale supérieure[1] en 1973. Agrégé de lettres classiques[1] en 1976, il passe son DEA d’égyptologie en 1978[1]. Il est pensionnaire à la Bibliothèque nationale de France où il étudie les textes coraniques au département des manuscrits.

Ayant achevé ses études universitaires, François Déroche enseigne à l’Institut français d'études anatoliennes à Istanbul entre 1983 et 1986[4],[5]. Il est ensuite sollicité en Suisse, pour une fonction de boursier de l'équipe scientifique à la Max van Berchem Foundation à Genève, de 1986 à 1988[5],[1],[4].

De retour en France, il exerce en tant que directeur d'études à l’École pratique des hautes études, dans la section Antiquités et codicologies arabes à partir de 1990[5],[4], et en tant que correspondant français de l’Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 2001[1],[2].

François Déroche est également membre de nombreuses sociétés savantes dont la Société asiatique[1], le Comité des travaux historiques et scientifiques[1] et le Board of Experts de la Fondation al-Furqân Islamic Heritage à Londres[1],[4]. Il est membre du Conseil d’administration et du conseil scientifique de l’École pratique des hautes études[1].

En mai 2009, il préside à la Société d’études du Maghreb préhistorique, antique et médiéval (SEMPAM) [1],[6],[4], et en 2011 il préside au 14e congrès international d’art turc[1],[4]. François Déroche dispense toujours des cours et conférences à l'EPHE en 2013[7].

En mars 2015, il devient titulaire de la nouvelle chaire consacrée à l'Histoire du Coran au Collège de France.

François Déroche est l'auteur d'une quarantaine d’œuvres touchant les manuscrits arabes et du monde islamique[8],[9],[4].

Prix, honneurs et médailles[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1983 - Catalogue des manuscrits arabes, fascicules 1 et 2, Bibliothèque nationale (France), département des manuscrits, Bibliothèque nationale.
  • 1989 - Manuscrits Moyen-Orient Essais de Codicologie et Paléographie, actes du colloque d’Istanbul, 26-29 mai 1986, Institut français d’études anatoliennes : Bibliothèque nationale.
  • 1992 - The Abbasid Tradition, Londres, 1992 ; traduit vers le persan, 2000.
  • 1997 - Scribes et manuscrits du Moyen-Orient, Bibliothèque nationale de France.
  • 2000 - Manuel de codicologie des manuscrits en écriture arabe, Bibliothèque nationale de France.
  • 2004 - Le Livre manuscrit arabe : Préludes à une histoire, Bibliothèque nationale de France, impr.
  • 2009 - Le Coran, Que sais-je ?, PUF.
  • 2009 - La transmission écrite du Coran dans les débuts de l'islam. Le codex Parisino-petropolitanus, Brill [10].
  • 2016 - La Voix et le Calame, Fayard.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Académie des Inscriptions et Belles Lettres, site web.
  2. a et b Mehdi Azaez, "Coran et Science de l'homme", jeudi 19 juin 2008 | Mis à jour le dimanche 13 mars 2011
  3. « François Déroche, a professor at the École pratique des hautes études in Paris and one of the world's greatest specialists in Arabic codicology offers here a unique in-depth study of an early Qur'anic manuscript now divided between the French National Library in Paris and the Russian National Library in Saint Petersburg... », Emmanuelle Stefanidis, « François Déroche, La transmission écrite du Coran dans les débuts de l'islam: Le codex Parisino-petropolitanus. (Texts and Studies on the Qur՚ān, 5.) » dans Speculum, vol. 86, n° 3, Juillet 2011, p. 740-741. (lire en ligne).
  4. a, b, c, d, e, f, g et h UNESCO.be, "Civilizations : How we see others, how others see us".
  5. a, b et c PUF.com. L'auteur par lui-même.
  6. Calenda.org
  7. Voir sur le site officiel de l'EPHE ici.
  8. Publications principales de François Déroche sur le site de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
  9. Recherche de codiologie comparée, La composition du codex au Moyen Âge en Orient et en Occident ; Avec Christine Hunzinger Édité par Philippe Hoffman
  10. (en) Présentation du livre La transmission écrite du Coran dans les débuts de l'islam. Le codex Parisino-petropolitanus, sur le site de Brill

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Thèses soutenues, en préparation et dirigées par François Déroche[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]