Kader Belarbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belarbi.
Kader Belarbi

Naissance
Grenoble
Activité principale Danseur étoile
Style Danse classique et contemporaine
Activités annexes Chorégraphe
Directeur de la danse du ballet du Capitole
Lieux d'activité Toulouse
Années d'activité 1980-
Formation École de la danse de l'Opéra de Paris
Récompenses Prix Nijinski (1989)
Distinctions honorifiques voir section dédiée

Kader Belarbi, né le à Grenoble, est un danseur et chorégraphe français, ancien danseur étoile du ballet de l'Opéra de Paris. Il a pris ses fonctions à la tête du Ballet du Capitole de Toulouse en août 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kader Belarbi est le fils d'un père algérien et d'une mère française. Il entre à l'école de danse de l'Opéra de Paris en 1975 et est engagé cinq ans plus tard dans le corps de ballet, nommé quadrille en 1981, coryphée en 1984 et sujet l'année suivante. Premier danseur en 1989, il est remarqué par Rudolf Noureev. Il est nommé étoile par Eugène Poliakoff et Patrice Bart[1] la même année, à l'issue d'une représentation de La Belle au bois dormant.

À 46 ans, le , il fait ses adieux à la scène. Il danse pour la dernière fois sur la scène de l'Opéra de Paris, en compagnie de la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot, le ballet Signes de la chorégraphe Carolyn Carlson, dans des décors du peintre Olivier Debré, sur une musique du compositeur René Aubry.

Le , il est nommé directeur de la danse désigné au Théâtre du Capitole. Il a pris ses fonctions comme directeur du Ballet du Capitole à partir du . Sa mission de directeur de la danse du Théâtre du Capitole a débuté avec la programmation de la saison de ballet 2012-2013.

Site officiel de Kader Belarbi: http://www.kaderbelarbi.com

Carrière[modifier | modifier le code]

Danseur
Chorégraphe

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages
DVD

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeurs intérimaires à la suite de la démission de Rudolf Noureev[réf. nécessaire].
  2. Danseur de ballet soviétique, maître de ballet, danseur classique et chorégraphe; prix Staline, ordre de l'Insigne d'honneur, Artiste du peuple de l'URSS, médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique, artiste du peuple de la RSFSR, artiste d'honneur de la RSFSR et artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie; (extrait de (en) « Wikidata » (consulté le 7 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]