Odile Duboc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Odile Duboc
Nom de naissance Odile Marie Jeanne Yveline Duboc
Naissance
Versailles
Décès
12e arrondissement de Paris
Activité principale Chorégraphe, danseuse, et pédagogue
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Aix-en-Provence, Paris, Belfort
Années d'activité 1983-2010
Formation Autodidacte
Élèves Josette Baïz
Site internet https://odileduboc.com/

Odile Duboc, née le à Versailles et morte le à Paris 12e[1],[2],[3], est une danseuse, chorégraphe et pédagogue française de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Danseuse classique puis pédagogue autodidacte à Aix-en-Provence, Odile Duboc a enseigné dans son école Les Ateliers de la danse dans les années 1970[4],[3]. Elle crée à Paris en 1983 l'association « Contre jour », avec sa complice et conceptrice des lumières Françoise Michel. En 1990 – et jusqu'à la fin 2008 –, elle dirige le Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort où lui succède Joanne Leighton[3]. En 1993, elle crée le spectacle Projet de la matière qui fera date dans l'histoire de la nouvelle danse française[5]. Elle est dès lors reconnue comme une chorégraphe importante de la danse française[3], et met en scène de nombreux spectacles et opéras pour différentes institutions (notamment pour le Centre national de danse contemporaine d'Angers.

Elle meurt le à l'âge de 69 ans, des suites d'un cancer[6].

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]