Nils Tavernier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nils Tavernier
Image dans Infobox.
Réalisateur De toutes nos forces en 2014.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Site web

Nils Tavernier, né le à Paris, est un réalisateur et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le , Nils Tavernier est le fils de Bertrand Tavernier et Colo O'Hagan Tavernier. Sa mère le prénomme Nils en référence au roman de Selma Lagerlöf, Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1977, Nils Tavernier fait sa première apparition au cinéma dans Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier.

Les années 1980[modifier | modifier le code]

En 1983, il joue le milicien dans Coup de foudre de Diane Kurys avec Isabelle Huppert (Lena Weber) et Miou-Miou (Madeleine).

En 1987, il interprète Arnaud de Cortemart dans La Passion Béatrice[2] de Bertrand Tavernier avec Bernard-Pierre Donnadieu (François de Cortemart) et sa fille Julie Delpy (Béatrice).

En 1988, il joue Lucien, le jeune amant d'Isabelle Huppert (Marie Latour), dans Une affaire de femmes de Claude Chabrol.

En 1989, il interprète un chevalier de l'ordre de Malte lors du tournage de Valmont de Miloš Forman.

Les années 1990[modifier | modifier le code]

En , il tourne sous la direction de Bertrand Tavernier L.627 puis, en 1993, La Fille de d'Artagnan.

Pour Envoyé spécial sur France 2, il documente Drogue, dis leur, paroles de toxicomanes[n 1].

En , vient Post coïtum animal triste de Brigitte Roüan et, en , Un frère de Sylvie Verheyde.

En , il réalise le documentaire De l'autre cote du periph' avec son père. Durant 3 mois, ils ont filmé la vie des habitants de la cité des Grands Pêchers de Montreuil[4].

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Nils Tavernier s'est fait connaître en réalisant d'abord des courts métrages puis des documentaires.

En 2000 au cinéma, il fait partager sa passion de la danse avec Tout près des étoiles.

En 2001, il coréalise avec Bertrand Tavernier le film documentaire Histoires de vies brisées : les "double peine" de Lyon.

En 2004, il filme Désirs et Sexualités[5] dans lequel il s'interroge sur la sexualité des Français.

En 2006, il signe le long-métrage Aurore avec Carole Bouquet et François Berléand. Son documentaire L'Odyssée de la vie[6],[7] suit une femme tout au long de sa grossesse et dans son affirmation en tant que maman au sein du couple[8].

En 2009, il réalise le documentaire Le Mystère des jumeaux[9],[10], [n 2] sur la cryptophasie[9] pour France 3.

Les années 2010[modifier | modifier le code]

En 2012, il réalise avec Gil Rabier un film documentaire sur l'erreur médicale : Que reste-t-il de nos erreurs ? Ce film est soutenu par le Ministère français de la santé et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

En 2013, il revient sur les thèmes de l'enfance, du handicap et de la volonté avec le film De toutes nos forces[12] avec Jacques Gamblin (Paul Amblard) et Alexandra Lamy (Claire) et Fabien Héraud (Julien).

En 2018, il réalise les quatre épisodes de La Faute[13] avec Valérie Karsenti (Lisa), Natacha Lindinger (Claire), Philippe Lelièvre, Jina Djemba et Éric Savin, sur M6, d'après le roman Just What Kind of Mother Are You? de Paula Daly et le long-métrage L'Incroyable Histoire du facteur Cheval avec Jacques Gamblin (Ferdinand Cheval) et Laetitia Casta (Philomène)[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Fiction pour la télévision[modifier | modifier le code]

  • 2018 : La Faute (4 × 52 min) avec Valérie Karsenti et Natacha Lindinger, M6

Documentaires pour le cinéma[modifier | modifier le code]

Documentaires pour la télévision[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Drogue, dis leur, paroles de toxicomanes, France 2
  • 1997 : De l'autre côté du périph (co-réalisé avec Bertrand Tavernier), France 2
  • 2006 : L'Odyssée de la vie, France 2
  • 2009 : Le Mystère des jumeaux, France 3
  • 2017 : Et si on faisait un bébé ?, France 2

Documentaire web[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Documentaire Drogue, dis leur[3], 1993.
  2. Documentaire Le Mystère des jumeaux[11], 2009.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Alexandre, « La dynastie des Tavernier », Télé 7 Jours no 1512, 20 mai 1989, p. 54.
  2. Jacques Siclier, « La Passion Béatrice », sur Le Monde, (consulté le ).
  3. Nils Tavernier, « Drogue, dis leur », sur site officiel, (consulté le )
  4. Rachid Laïreche, « Bertrand Tavernier et «nous» de l’autre côté du périph’ », sur Libération, (consulté le ). Accès payant
  5. Tavernier 2004.
  6. Sylvie Kerviel, « L'Odyssée de la vie », sur Le Monde, (consulté le ).
  7. Frydman, Boulard et Tavernier 2006.
  8. Sophie Rostain, « Quatre-vingts jours en mère. », sur Libération, (consulté le ).
  9. a et b Jean-Baptiste de Montvalon, « Le Mystère des jumeaux », sur Le Monde, (consulté le ).
  10. Himbert et Tavernier 2009.
  11. Nils Tavernier, « Le Mystère des jumeaux », sur site officiel, (consulté le )
  12. Franck Nouchi, « De toutes nos forces : la belle histoire d'un jeune handicapé », sur Le Monde, (consulté le ).
  13. Céline Fontana, « Valérie Karsenti et Natacha Lindinger dans La Faute, nouvelle fiction de M6 », sur Le Figaro, (consulté le )
  14. « Cinéma : L'Incroyable Histoire du Facteur Cheval sur les écrans », sur France 3, (consulté le )
  15. « Elles ont toutes une histoire »
  16. « L’épreuve d’une vie et Guillaume, à table ! », sur Sud Ouest, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :