Jimmy Pahun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jimmy Pahun
Illustration.
Jimmy Pahun en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(5 ans et 6 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 2e du Morbihan
Législature XVe, XVIe
Groupe politique MoDem (2017-2020)
MDDA (depuis 2020)
Prédécesseur Philippe Le Ray
Conseiller municipal de Port-Louis
En fonction depuis
(8 ans)
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Port-Louis (Morbihan)
Nationalité Française
Profession Skipper (Voile)

Jimmy Pahun, né le à Port-Louis dans le Morbihan, est un skipper, journaliste sportif et homme politique français.

Il est élu député en 2017 et membre du groupe du Mouvement démocrate.

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Né à Port-Louis, dans le Morbihan[1], il indique avoir commencé la voile vers l’âge de 7-8 ans mais avoir vraiment démarré avec Jeunesse et Marine à l'âge de 12-13 ans[2].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Plusieurs fois champion de France de course au large, il participe également à donner à la voile une ampleur médiatique grâce à ses rapports étroits avec la presse.

En 1996, il remporte la Transat AG2R avec Alain Gautier et est aussi vainqueur à 10 reprises du Spi Ouest France entre 1985 et 2006.

Il est le capitaine d’armement du voilier aux couleurs de la Région Île-de-France sur le Tour de France à la voile depuis 1999.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Entre 1992 et 2000, il est consultant sur la Coupe de l'America pour Paris Première. En 1996, il est consultant voile de Canal+ pour les Jeux olympiques d'Atlanta aux côtés du journaliste de l'Equipe Antoine Le Séguillon. En 2008, il est consultant voile de France Télévisions pour les Jeux olympiques de Pékin.

Depuis 2008, il anime l'émission Le Café de la Marine, précédemment sur La Radio de la mer avec Pierre-Yves Lautrou. L'émission est enregistrée à Lorient, à la Cité de la voile Éric Tabarly [3]. Depuis 2011, l'émission est diffusée sur les télévisions locales bretonnes Tébéo, TébéSud, TéléNantes et TVR[4].

À partir de , il publie deux fois par mois une chronique La Risée de Jimmy Pahun pour le site Internet du journal Ouest-France[5].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En 2014, il mène une liste DVG aux élections municipales de Port-Louis, qui arrive en 3e place avec 21,65 % des suffrages exprimés. Il est élu conseiller municipal[6].

En 2017, il est candidat sans étiquette aux élections législatives dans la deuxième circonscription du Morbihan[7]. S'étant présenté trop tard pour obtenir l'investiture de La République en marche, il se réclame néanmoins de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron[1]. Il remporte le second tour avec 51,06 % des suffrages exprimés[8].

Le , il rejoint en tant que membre apparenté le Groupe du Mouvement démocrate et apparentés, sans être encarté au Mouvement démocrate, et siège au sein de la commission du développement durable et de l'aménagement des territoires[9].

En , après la nomination de François de Rugy au gouvernement, il soutient la candidature de Barbara Pompili à la présidence de l'Assemblée nationale[10].

Sa proposition de loi, visant à préserver les activités économiques et agricoles en zone littorale, a été adoptée en 2019[11].

Autre engagement[modifier | modifier le code]

En 2007, Jimmy Pahun est le porte-parole du Collectif le peuple des dunes, il est l'une des personnes à l'origine du succès de la manifestation sur la plage d'Erdeven[12].

Controverses[modifier | modifier le code]

Le Canard Enchaîné révèle que le le , en compagnie d'un autre député Cyrille Isaac-Sibille de la douzième circonscription du Rhône, il s'est introduit, à la Ryder cup, une compétition de golf, à Saint-Quentin-en-Yvelines, en trompant la vigilance des vigiles. Le journal satirique ajoute que les deux députés auraient dû à ce moment-là se trouver en séance parlementaire[13],[14].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1985
  • 1991
  • 1992
  • 1993
  • 1994
    • 2e à la Sardinia Cup en Mumm 36
    • 5e au Championnat d'Europe de Mumm 36
    • 38e de la Solitaire du Figaro
  • 1995
    • 3e au Championnat d'Europe de Mumm 36
    • Champion de France de course au large
  • 1996
  • 1998
    • Tour de France à la voile sur Team Jeanneau - Helly Hansen
    • Transat AG2R avec Bertrand de Broc
  • 1999
    • 4e du Tour de France à la voile avec Région Île-de-France
    • Vainqueur du Trophée Atlantique UNCL (Sun Fast 40, Team Jeanneau)
  • 2000
    • 3e du Tour de France à la voile avec Région Île-de-France
    • Vainqueur du Trophée Atlantique UNCL (Sun Fast 37, Région Île-de-France - Team Jeanneau)
  • 2001
    • 3e du Tour de France à la voile avec Région Île-de-France
    • Vainqueur du Spi Ouest France (Sun fast 43, Région Île-de-France)
    • Vainqueur du Trophée Atlantique UNCL (Sun fast 43, Région Île-de-France)
  • 2002
    • 2e du Tour de France à la voile sur Région Île-de-France
  • 2003
    • 2e du Tour de France à la voile sur Région Île-de-France
  • 2004
    • 4e du Tour de France à la voile sur Région Île-de-France
    • Vainqueur du Spi Ouest France (Grand Soleil 45, Région Île-de-France)
  • 2005
    • 4e du Tour de France à la voile sur Région Île-de-France
    • Vainqueur du Spi Ouest France (Grand Soleil 37, Région Île-de-France)
  • 2006
  • 2007
  • 2008
    • 10e du Tour de France à la voile sur Île-de-France
    • 2e (dans sa catégorie) de la Course Croisière EDHEC en First 34.7
  • 2009
    • 7e du Tour de France à la voile sur Espoirs Île-de-France (1er équipage amateur)
  • 2010
  • 2017

Distinction[modifier | modifier le code]

Jimmy Pahun est fait chevalier de l'ordre du Mérite maritime par décret du [15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jimmy Pahun, un skippeur élu député », sur L'Équipe, (consulté le )
  2. « une semaine / un skipper », sur http://www.salonnautiqueparis.com, (consulté le )
  3. Blog « Au Large de Pierre-Yves Lautrou » Lien vers les émissions radio du Café de la Marine
  4. Le Café de la Marine du Télégramme #3 – invité Kevin Escoffier sur le blog de Pierre-Yves Lautrou.
  5. Pages Voile du site Internet Ouest France Lien
  6. Ministère de l'INtérieur, « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  7. « Législatives. Quatorze candidats pour la deuxième circonscription », sur Le Télégramme, (consulté le )
  8. « Morbihan - 2e circonscription, résultats élections législatives 2017 », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Jimmy Pahun. « En bon équipier du président de la République » », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  10. Julie Cloris, « Duel Ferrand-Pompili pour présider l’Assemblée : qui soutient qui ? », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  11. Dorothée Laperche, « Les espaces agricoles littoraux vont être mieux protégés de la pression foncière », sur ActuEnvironnement,
  12. Actu Environnement, « Le collectif Le Peuple des Dunes a mobilisé des milliers de personnes, dimanche dernier à Erdeven (56), » « Jimmy Pahun, le porte-parole a rappelé quant à lui qu'une bonne part du site a été classé, Natura 2000 et qu'il est intégré dans l'opération grand site. » lien du 22/07/2009
  13. Justin Boche, « Un député du Rhône sèche l'Assemblée nationale pour la Ryder Cup », sur Lyoncapitale.fr, (consulté le )
  14. Justin Boche, « Jimmy Pahun. Le député prend un coup de bec avec le Canard », sur Telegramme.fr, (consulté le )
  15. « Plisson et Pahun chevaliers du Mérite maritime », sur letelegramme.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]