Jean et Jacqueline Lerat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacqueline Lerat en 2005 dans son atelier à Bourges

Jean Lerat (1913-1992) et Jacqueline Lerat, née Bouvet (1920-2009), son épouse, sont deux céramistes français.

Biographies[modifier | modifier le code]

Jean et Jacqueline Lerat s'installent comme potiers à La Borne, en 1943, alors que la tradition céramique de cette commune est en plein déclin. Ils font le choix d'un mode d'expression artistique utilisant le grès et la cuisson au bois. Ils poursuivent ainsi la tradition des potiers installés dans ce village depuis le XVIe siècle : une céramique imagée popularisée par Marie Talbot.

Leur production initiale est composée de pièces fonctionnelles : bouteilles, pots à tabacs, vases et figurines à caractère religieux. Leurs œuvres sont dans l'esprit de Paul Beyer, qui travaillait également à La Borne, et dont ils utilisent le four après sa disparition.

À partir de 1955, leur style rompt avec la tradition. Un nouveau pas est franchi dans leur atelier de Bourges où ils expérimentent désormais la sculpture et développent une production plus profane.
À cette époque, ils participent au mouvement Nouvelle modernité.

Repères chronologiques[modifier | modifier le code]

Jean Lerat[modifier | modifier le code]

  • 1926 : formation à l'École nationale des beaux-arts de Bourges
  • 1936-1939 : professeur de dessin à l'École nationale des beaux-arts de Bourges
  • 1941 : arrivée à La Borne
  • 1943-1978 : professeur de céramique à l'École nationale des beaux-arts de Bourges

Jacqueline Lerat[modifier | modifier le code]

Jean et Jacqueline Lerat[modifier | modifier le code]

  • 1945 : premier atelier en commun à La Borne
  • 1955 : deuxième atelier à Bourges, équipé d'un four de Sèvres

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Sélection d'expositions[modifier | modifier le code]

  • 1945 : Paris, galerie Rouard
  • 1947 : musée de Birmingham
  • 1951 : Paris, musée des Arts Décoratifs
  • 1960 : Tokyo, Decorative Art Exhibition
  • 1962 : Ratilly, « Maîtres potiers contemporains » (avec Hamada, sa première exposition en France, Bernard Leach, etc.)
    • 1962-63 : puis Paris, musée des Arts décoratifs
  • 1970 : Londres, Victoria & Albert Museum
  • 1972 : Japon, « European Contemporary Ceramics »
  • 1975 : Saint-Rémy-de-Provence, galerie Noëlla Gest, « 18 artistes et la terre » (catalogue)
  • 1980 : Paris, musée des Arts décoratifs, « Les Métiers de l'Art », commissaire François Mathey
  • 1981 : Bourges, maison de la culture, « Rétrospective Jean et Jacqueline Lerat »
  • 1984 : Paris, musée des Arts décoratifs, « Sur invitation »
  • 1989 : Ratilly, « Jean et Jacqueline Lerat » (catalogue)
  • 1994 : Bourges, maison de la culture et musée du Berry, « Jean et Jacqueline Lerat » (livre)
  • 1999 : musée Bernard Palissy
  • 2004 : Nançay, galerie Capazza, « 4 pionniers du grès contemporain » (catalogue)
  • 2005 : Sèvres, Musée national de céramique, « 50 ans de céramique »
  • 2007 : Londres, galerie Besson, « Trois Grandes Dames I, Jacqueline Lerat », (catalogue)
  • 2010 : Paris, Galerie XXI[1], « 8 artistes & la terre »[2].
  • 2012 : Sèvres, Cité de la Céramique, « Jacqueline Lerat, l'être et la forme » [3]
  • 2012 : Galerie Capazza, Nançay, France, "Jean et Jacqueline Lerat"
  • 2014 : Kaiserslautern, Theodor-Zink-Museum, « Moderne Keramik aus Frankreich: 1970 bis 2000. Aus der Sammlung Kermer »

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Biblio-filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Jean et Jacqueline Lerat, céramistes par Bernard Noël, notes de Jacqueline Lerat, éd. Cercle d'art, coll. Le Pré
  • 1991 : Jacqueline Lerat - Anne Dangar, une rencontre, 1942-1951, éditions ARgile, Silex 5, des Cahiers d'ARgile
  • 2007 : L'Être et la Forme, rencontre avec Jacqueline Lerat céramiste, réalisé par Jeanne Hadorn, Prix FIFAV, 2008
  • 2009 : 8 artistes[4] & la terre, sous la dir. d'Arnauld de l'Épine, textes d'A. de l'Épine, Jean-Pierre Thibaudat, Germain Viatte, éditions ARgile à Banon (Hameau-de-Vière, La Rochegiron, 04150), 336 p. (ISBN 2-909758-25-7)
  • 2012 : Jean et Jacqueline Lerat, préface de Bernard Noël, témoignage de Bernard Dejonghe, postface de Gérard Capazza, éditions Galerie Capazza, 2012
  • 2014 : Moderne Keramik aus Frankreich: 1970 bis 2000. Aus der Sammlung Kermer, Theodor-Zink-Museum, Wadgasserhof, Kaiserslautern, 2014 (Catalogue d'exposition: 11 octobre 2014–15 février 2015) (ISBN 978-3-936036-38-1), p. 83–84, pl. coul. 28

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie XXI : 268, boulevard Raspail 75014 Paris.
  2. À la suite de la publication, du livre 8 artistes & la terre ; cf. biblio.
  3. http://www.sevresciteceramique.fr/site.php?type=P&id=486
  4. Claude Champy, Bernard Dejonghe, Philippe Godderidge, Jacqueline Lerat, Michel Muraour, Setsuko Nagasawa, Daniel Pontoreau, Camille Virot