Jean Ier de Blois-Châtillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean de Châtillon et Jean Ier.

Jean de Châtillon, comte de Blois, puis de Dunois et de Chartres, seigneur d'Avesnes, de Guise, mort le [1], ou le à Chambord[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1271, il est nommé par le roi Philippe le Hardi, tuteur, défenseur et garde du Royaume, et de ses enfants, si le comte d'Alençon venait à mourir[3] (celui-ci épousera sa fille Jeanne).

La même année, il fonde le couvent des frères prêcheurs de Blois, puis fait bâtir, avec sa femme, en 1273, l'abbaye de la Guiche.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils aîné, du mariage en 1230, de Hugues de Châtillon (v.1196-1248), comte de Saint-Pol, et de Marie d'Avesnes († 1241), comtesse de Blois, dames d'Avesnes et de Guise (fille de Gautier d'Avesnes). Il a pour frère Guy de Châtillon (1225-1289), comte de Saint-Pol.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Marié en 1254 à Alix de Bretagne (1243-1288) (alors âgée de 11 ans), ils eurent :

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« de gueules à trois pals de vair, au chef d'or »[1].

Décès et testament[modifier | modifier le code]

En 1268, alors seigneur de Bohain, malade, il fait son testament, mais guérit et ne meurt qu'en 1279, et son corps fut inhumé dans l'abbaye de la Guiche.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archives historiques et littéraires du Nord de la France Par Arthur Dinaux, 18e vol.  - 3e série, t. 6, 2e livraison - juin 1858 - p. 114
  2. Le Château de Chambord Par L. de La Saussaye, vol. 4, 1841 - p. 39
  3. Dictionnaire de la noblesse Par François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier - vol. 4, 2e éd., 1772 - pp. 353-354

Lignage[modifier | modifier le code]