Liste des comtes et vicomtes de Châteaudun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Histoire du Dunois[modifier | modifier le code]

Le Dunois est le pagus qui entoure la ville de Châteaudun. Quelques comtes et vicomtes de l'époque carolingienne sont connus. En 956, Thibaut Ier le Tricheur, comte de Blois, s'empare de Chartres et de Châteaudun, soutenu par le roi Lothaire, ce qui contribue à l'affaiblissement d'Hugues Capet, alors duc de France.

Thibaut le tricheur délègue à Châteaudun des vicomtes, qui prirent peu à peu de plus en plus de pouvoirs, restant sous la suzeraineté du comte de Blois. Les comtés de Blois, de Châteaudun et de Chartres passèrent à la maison de Châtillon, qui les conserva jusqu'en 1391, date à laquelle Guy de Châtillon vendit ses biens à Louis d'Orléans. À cette même époque, le dernier vicomte de Châteaudun vend la vicomté à ce même prince.

Louis d'Orléans créa alors le Comté de Dunois qu'il donna à son fils illégitime Jean de Dunois, le célèbre capitaine compagnon de Jeanne d'Arc.

Comtes de Châteaudun[modifier | modifier le code]

  • vers 840 : Eudes de Châteaudun, frère de Robert-Portecarquois. Ce comte Eudes, était en fait comte de Troyes et possessionné dans le Dunois, et fut de ce fait qualifié à tort de "comte de Châteaudun".


  • v. 877 : Lambert

Maison de Blois[modifier | modifier le code]

Vicomtes de Châteaudun[modifier | modifier le code]

  • v. 860 : Rampo


x Guillaume Ier de Craon ; cf. aux articles Nesle et Guillaume des parents

proches de Marguerite, vicomtes secondaires de Châteaudun

  • 1341-1381 : Guillaume Ier de Craon, seigneur de Sablé, son mari (†1387)
  • 1381 ou 1387- ? : Guillaume II de Craon, fils des précédents, † vers 1385 ou 1396-97 ? ; la vicomté est vendue le 12 ou 13/10/1395 à Louis Ier d'Orléans (duc de Touraine en 1386 et d'Orléans en 1392), frère du roi de France Charles VI, avec réserve pour les héritiers mâles des Craon-Châteaudun (il semble qu'il y ait déjà eu une tentative pour vendre la vicomté vers 1381 au comte Jean II de Blois) ; les Orléans en prennent effectivement possession à partir de 1396, progressivement : mais sont toujours titrés successivement vicomtes de Châteaudun les deux fils de Guillaume II x Jeanne Savary de Montbazon et Montsoreau, qui suivent :
  • ? : Guillaume III de Craon, fils du précédent, mort en 1396-97 ou en 1407-1410 ?, sans postérité ; puis son frère Jean, Grand échanson ou bouteiller de France en 1413, mort sans postérité à Azincourt en 1415.
  • 1396-1439 : Louis Ier d'Orléans († 1407), par étapes ; père de Charles.

Comtes de Dunois[modifier | modifier le code]

Duc de Dunois[modifier | modifier le code]

Duché-pairie érigé en 1525 pour la Maison d'Orléans-Dunois. Titre éteint en 1537 avec le 1er duc Louis d'Orléans-Dunois (1510-1537).[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

  1. l'abbé Bordas et Achille Guenée, Histoire du Comté de Dunois, Châteaudun, Auguste Lecesne,

Sources[modifier | modifier le code]