Pierre de Blois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre de Blois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Vers entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Pierre de Blois (en latin Petrus Blesensis) (v. 1135v. 1203) est un diplomate et poète latin du Moyen Âge.

Il étudie le droit et la théologie à l'école cathédrale de Paris et fut disciple de Jean de Salisbury[1]. C'est probablement pendant ses années d'études qu'il compose un certain nombre de textes en latin, dont certains ont été préservés dans la collection de Carmina Burana.

Pierre devient le tuteur du roi Guillaume II de Sicile en 1167. Autour de 1173, il s'établit en Angleterre, où il sert Henri II et Thomas Becket comme secrétaire. Il rentre ensuite au service d'Aliénor d'Aquitaine, veuve d'Henri II.

Œuvre en ligne[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

« Il y a deux choses pour lesquelles tout fidèle doit résister jusqu'au sang : la justice et la liberté. »
« Qu'aboient les chiens, que grognent les porcs ! Je n'en resterait pas moins spectateur des anciens...Nous sommes comme des nains sur les épaules de ces géants : si nous voyons plus loin qu'eux, c'est grâce à eux ...»[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dumitru Murarasu, La poésie néo-latine..., Paris, J. Gamber, 1928, p. 153
  2. Edmond Faral, Recherches sur les sources latines des contes et romans courtois du Moyen Âge, Edouard Champion, Paris, 1913, p399.

Bibliographie[modifier | modifier le code]