Jas (Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jas.

Jas
Jas (Loire)
Vue de Jas.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Canton Feurs
Intercommunalité Communauté de communes Forez-Est
Maire
Mandat
Marc Rodrigue
2014-2020
Code postal 42110
Code commune 42113
Démographie
Gentilé Jasséens, jasséennes
Population
municipale
222 hab. (2015 en augmentation de 0,91 % par rapport à 2010)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 47″ nord, 4° 18′ 40″ est
Altitude Min. 368 m
Max. 571 m
Superficie 6,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Jas

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Jas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jas
Liens
Site web mairie-jas.fr

Jas (prononcé [ ʒas]) est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Jas fait partie du Forez. À vol d'oiseau, la commune se situe à environ 40 km à l'ouest du centre de Lyon et à environ 35 km au nord de celui de Saint-Étienne. Le village est à six kilomètres à l'est de Feurs, chef-lieu du canton.

Le territoire communal se trouve sur le versant occidental des monts du Lyonnais et le village se situe entre la rivière Loise (au nord), court affluent de la Loire et la rivière Doise (au sud). L'altitude moyenne du village est de 530 m, avec un point bas à 368 m et un point haut à 571 m.

Communes limitrophes de Jas
Salvizinet Essertines-en-Donzy
Salt-en-Donzy Jas Saint-Martin-Lestra
Saint-Barthélemy-Lestra

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 octobre 2010 Carole Blanchon    
octobre 2010 en cours Marc Rodrigue[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 222 habitants[Note 1], en augmentation de 0,91 % par rapport à 2010 (Loire : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
600237213327295311336340332
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
324333337334345403401404350
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
314297291283248285260213189
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
188188165153149177186220222
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Jas comporte deux monuments à découvrir :

  • L'église - XVe siècle
  • Le château de Jas date en partie du XVe siècle. Il est privé.

Espaces verts et fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune obtient le niveau « deux fleurs » au concours des villes et villages fleuris[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Jas étant une commune essentiellement rurale, on y trouve de l'activité agricole (7 exploitations en 2010), de la restauration (3 restaurants) et de l'hébergement, des centres hippiques et de loisir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jas sur le site de l'association des maires de France (consulté le 13 mars 2015).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. « Les villes et villages fleuris », sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 20 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :