Ion Duca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ion Duca
Illustration.
Fonctions
Président du Conseil des ministres

(1 mois et 15 jours)
Prédécesseur Alexandru Vaida-Voevod
Successeur Constantin Angelescu
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bucarest
Date de décès (à 54 ans)
Lieu de décès Sinaia
Parti politique PNL

Ion Gheorghe Duca, né le à Bucarest et mort le à Sinaia, est un homme politique démocrate roumain, franc-maçon[1] et chef du Parti national libéral (PNL).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été initié à la franc-maçonnerie alors qu'il étudiait en France. Il entre à la Chambre des députés de Roumanie pour le Parti libéral national en 1907 et sert dans le cabinet à partir de 1914. Nommé ministre des Affaires étrangères en 1922, il est un ardent défenseur de la Petite Entente formée entre la Roumanie, la Yougoslavie et la Tchécoslovaquie pour repousser les revendications irrédentistes hongroises notamment sur la Transylvanie acquise par la Roumanie après la Première Guerre mondiale.

Le roi Carol II nomme Ion Duca président du Conseil des ministres le 15 novembre 1933 alors que la crise économique touche de plein fouet la Roumanie et qu'Adolf Hitler vient d'être nommé chancelier d'Allemagne. Il dissout la Garde de fer (mouvement nationaliste, xénophobe et antisémite) et reporte les élections prévues en décembre 1933 qui risquent alors d'être favorables aux partis nationalistes. Peu de temps après, il est assassiné par trois membres de la Garde de fer, sur un quai de la gare (ro) de Sinaia, une petite ville de villégiature munténienne. Une plaque commémorative est de nos jours apposée sur le lieu où l'acte a été perprété.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Ilustri Franc-Masoni Romani », sur tratatuldeistorieamasoneriei.ro (consulté le 24 septembre 2018)

Source[modifier | modifier le code]