Sorin Cîmpeanu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sorin Cîmpeanu
Illustration.
Sorin Cîmpeanu en 2015.
Fonctions
Premier ministre de Roumanie
(intérim)

(13 jours)
Président Klaus Iohannis
Législature 7e
Coalition PSD-ALDE-UNPR
Prédécesseur Victor Ponta
Successeur Dacian Cioloș
Ministre des Affaires intérieures
(intérim)

(8 jours)
Premier ministre Lui-même (intérim)
Prédécesseur Gabriel Oprea
Successeur Petre Tobă
Ministre de l'Éducation et de la Recherche scientifique

(11 mois et 3 jours)
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta IV
Prédécesseur Remus Pricopie
Successeur Adrian Curaj
Biographie
Nom de naissance Sorin Mihai Cîmpeanu
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Bucarest (RSR)[1]
Parti politique Indépendant[2]
Résidence Palais Victoria (Bucarest)

Sorin Cîmpeanu
Premiers ministres de Roumanie

Sorin Mihai Cîmpeanu, né le à Bucarest, est un homme d'État roumain. Il est Premier ministre par intérim du 5 au 17 novembre 2015.

Politiquement indépendant, il est proche de l'Alliance des libéraux et démocrates.

Il est ministre de l'Éducation et de la Recherche scientifique de décembre 2014 à novembre 2015 et ministre des Affaires intérieures par intérim en novembre 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Universitaire en agronomie, Sorin Cîmpeanu enseigne depuis les années 1990 à l'université de sciences agronomiques et de médecine vétérinaire de Bucarest, au sein de laquelle il est recteur de la faculté d'amélioration foncière et d’ingénierie de l'environnement[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé ministre de l'Éducation et de la Recherche scientifique dans le quatrième gouvernement du social-démocrate Victor Ponta, constitué quelques semaines après la défaite de ce dernier à l'élection présidentielle.

Du 5 au 17 novembre 2015, il est Premier ministre de Roumanie par intérim par le chef de l'État, Klaus Iohannis, après la démission de Victor Ponta, mis en cause pour sa gestion d'un incident meurtrier dans une discothèque à Bucarest et contesté en raison d'accusations de corruption[3].

Il est élu président de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en mai 2017[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ro) « Rectorul Sorin Cîmpeanu este propus pentru funcția de ministru al Educației în Guvernul Ponta IV », sur gandul.info, .
  2. (ro) « De ce Sorin Câmpeanu? De ce un ministru susținut de ALDE? », sur Știri pe surse, (consulté le 9 novembre 2015).
  3. (ro) « Sorin Cîmpeanu, prim-ministru interimar. Klaus Iohannis va consulta societatea civilă pentru desemnarea noului premier », sur digi24.ro, .
  4. « 17ème AG de l’AUF : Sorin Mihai Cîmpeanu, élu président de l’AUF », Le Matin d'Algérie,‎ (lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]