Spiru Haret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spiru Haret
Spiru Haret.jpg

Spiru Haret

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Spiru Haret, né le 15 février 1851 à Iași, et mort le 17 décembre 1912 à Bucarest est un scientifique, mathématicien, astronome, pédagogue, ministre de l'Éducation et académicien roumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spiru Haret a étudié à Dorohoi, Iași, et en 1862, il devient élève au collège national Saint Sava de Bucarest[1].

Il se rendit à Paris afin d'étudier les mathématiques à la Sorbonne. Il y obtient un diplôme en mathématiques en 1875 et un diplôme de physique en 1876. Deux ans plus tard (le 18 janvier 1878) il a obtenu un doctorat en philosophie, en défendant sa thèse, Sur l'invariabilité des Grandes axes des orbites planétaires , en face des examinateurs notamment Victor Puiseux. Sa thèse a été publiée dans le vol. XVIII des Annales de l'Observatoire de Paris. Spiru Haret a été le premier Roumain à obtenir un doctorat à Paris.

En 1878, il est nommé professeur à l'université de Bucarest à la Faculté des Sciences, au département de physique et de mathématiques où il enseigna la mécanique newtonienne. Il fut également professeur à l'école des Ponts et chaussées de Roumanie dans laquelle il enseigne la géométrie analytique.

Il devint inspecteur de l'instruction, puis ministre de l'Instruction publique.

Une fois à la retraite, il donna des conférences à l'université.

En 1910, il a publié La Mécanique sociale, ouvrage dans lequel il a utilisé les mathématiques pour expliquer le comportement social.

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1991, fut ouverte l'université Spiru Haret à Bucarest.

Une statue de Spiru Haret s'élève sur la place de l'université face à l'entrée de l'université de Bucarest.

Les Roumains ont créé le terme Haretisme, à partir du nom du scientifique Haret et qui désigne un concept sociologique qui veut élever le statut et l'éducation par les activités parascolaires des enseignants de village.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Spiru Haret, Laws and Normative Acts on School and Education. An Anthology, With an Introductory Study By Constantin Schifirneț, Cluj-Napoca: Presa Universitară Clujeană, 2014
  • Constantin Schifirneț, Spiru Haret, Education and School Legislation Reform, „Revista română de sociologie”, serie nouă, anul XXV, nr. 3–4, p. 311–326, 2014 http://www.revistadesociologie.ro/pdf-uri/nr.3-4-2014/07-CSchifirnet.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]