Ingrid de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ingrid de Suède
Description de cette image, également commentée ci-après
La reine Ingrid en 1954.

Titre

Reine consort de Danemark


(24 ans, 8 mois et 25 jours)

Prédécesseur Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin
Successeur Henri de Laborde de Monpezat
Biographie
Titulature Princesse de Suède
Dynastie Maison Bernadotte
Distinctions Ordre du Séraphin
Ordre de l'Éléphant
Ordre de Dannebrog
Nom de naissance Ingrid Victoria Sofia Louise Margareta Bernadotte
Naissance
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Décès (à 90 ans)
Fredensborg, Drapeau du Danemark Danemark
Sépulture Cathédrale de Roskilde
Père Gustave VI Adolphe de Suède
Mère Margaret de Connaught
Conjoint Frédéric IX de Danemark
Enfants Margrethe Red crown.png
Benedikte
Anne-Marie Red crown.png
Religion Luthéranisme suédois
Luthéranisme danois

Description de cette image, également commentée ci-après

Ingrid de Suède (en suédois : Ingrid av Sverige), née le au palais de Stockholm (Suède) et morte le au château de Fredensborg (Danemark), est une princesse suédoise devenue reine consort de Danemark de 1947 à 1972, douze ans après son mariage avec le futur roi Frédéric IX.

Naissance et famille[modifier | modifier le code]

Margaret et Gustave-Adolphe avec leurs quatre premiers enfants en 1912.

Petite-fille du roi Gustave V de Suède, la future reine danoise voit le jour le au palais royal de Stockholm, résidence principale de la famille royale suèdoise. Elle est la seule fille du prince héritier Gustave-Adolphe de Suède et de sa première épouse, la princesse britannique Margaret de Connaught, elle-même petite-fille de la reine Victoria Ire du Royaume-Uni[1]. La princesse Ingrid, de son nom de baptême Ingrid Victoria Sofia Louise Margareta, est baptisée le dans la chapelle du palais de Stockholm.

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Ingrid de Suède.

L’enfant grandit aux côtés de ses parents et de ses quatre frères - deux plus âgés et deux plus jeunes : le prince Gustave-Adolphe , le prince Sigvard, le prince Bertil et le prince Carl Johan. La famille réside dans un appartement au Palais royal de Stockholm.

En 1920, alors qu'Ingrid n'avait que dix ans, sa mère est décédée d'une septicémie alors qu'elle était au huitième mois de sa sixième grossesse[2].

Mariage[modifier | modifier le code]

Le à Stockholm, elle épousa Frédéric, prince héritier de Danemark, fils du roi Christian X de Danemark et de la reine Alexandrine (née Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin).

La princesse Ingrid devint alors princesse héritière de Danemark.

Enfants[modifier | modifier le code]

La princesse Ingrid et le prince Frédéric eurent trois filles :

  • la reine Margrethe II, née en 1940 et qui règne sur le Danemark depuis le décès de son père en 1972, épouse en 1967 Henri de Laborde de Monpezat, devenu prince Henrik de Danemark ; d'où postérité masculine ;
  • la princesse Benedikte, née en 1944, épouse le prince Richard de Sayn-Wittgenstein-Berlebourg ; d'où postérité ;
  • la princesse Anne-Marie, née en 1946, épouse en 1964 le roi Constantin II de Grèce ; d'où postérité.

Le couple royal n'ayant que des filles, en 1953, un référendum a permis aux femmes de monter sur le trône.

Reine de Danemark[modifier | modifier le code]

La reine Ingrid à Albas dans le Lot en 1966.

Elle devint reine de Danemark à la mort de son beau-père en 1947. Son mari monta sur le trône sous le nom de Frédéric IX, tandis que la princesse Ingrid devenait la reine Ingrid. Avec son mari elle forma un couple uni, et fut une souveraine très aimée par les sujets de son pays d'adoption.

Décès et inhumation[modifier | modifier le code]

La reine Ingrid est décédée entourée de ses trois filles et de ses dix petits-enfants le au château de Fredensborg dans le nord de l'île de Seeland au Danemark, à l'âge de 90 ans. Après son castrum doloris dans la chapelle du palais de Christiansborg à Copenhague, les funérailles de la défunte reine eurent lieu à la cathédrale de Roskilde en présence de nombreuses têtes couronnées. Elle repose aux côtés de son époux dans un mausolée extérieur de la cathédrale de Roskilde, la nécropole traditionnelle des rois de Danemark[1].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Armes et monogramme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (da) « Dronning Ingrid : Dansk dronning 1947-72 », sur gravsted.dk.
  2. (en) « Crown Princess of Sweden – Death After Short Illness », The Times,‎ , p. 15

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (da) Bo Bramsen, Huset Glücksborg : Europas svigerfader og hans efterslægt [« La maison de Glücksbourg : Le beau-père de l'Europe et sa descendance »], vol. 2, Copenhague, Forlaget Forum, , 2e éd. (ISBN 87-553-3230-7 et 978-87-553-3230-0, OCLC 471920299, lire en ligne).
  • (en) Anna Lerche et Marcus Mandal, A royal family : the story of Christian IX and his European descendants [« Une famille royale : l'histoire de Christian IX et de ses descendants européens »], Copenhague, Aschehougs Forlag, , 2e éd. (ISBN 87-151-0955-0 et 9788715109553, OCLC 464176213, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]