Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre du Mérite de la
République fédérale d'Allemagne
Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne
Médaille de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne.
Décernée par Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Type Distinction civile comportant 9 classes
Éligibilité Civils
Décerné pour Services rendus au pays
Statut Toujours décerné
Chiffres
Date de création 1951
Première attribution 1951

Ruban de la médaille
Grand-croix, 1re classe, version spéciale (à gauche) et grand-croix, classe spéciale (au milieu en version pour femmes et à droite en version pour hommes).

La croix fédérale du Mérite, en allemand Bundesverdienstkreuz, de son nom complet ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, en allemand Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland, a été créée en 1951 par le président fédéral Theodor Heuss. C'est la seule distinction honorifique générale et, par conséquent, la récompense la plus élevée destinée à honorer des mérites acquis au service du pays et de la collectivité.

L'ordre du Mérite est attribué à des citoyens allemands et étrangers, en récompense de mérites acquis dans les domaines social, intellectuel, politique et économique, ainsi que des mérites particuliers acquis au service de la République fédérale d'Allemagne, par exemple dans les domaines social, caritatif et relationnel. L'attribution de l'ordre du Mérite n'est pas assortie d'une dotation financière.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ordre fut établi par décret du président fédéral Theodor Heuss le 7 septembre 1951[1]. Le Décret portant création de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, signé par Heuss avec le chancelier Konrad Adenauer et le ministre de l'intérieur Robert Lehr, stipule:

« Désireux d'exprimer visiblement reconnaissance et gratitude aux hommes et aux femmes méritants du peuple allemand et de l'étranger, j'institue l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne à l'occasion du 2e anniversaire de la République fédérale d'Allemagne.

[L'ordre] est décerné pour récompenser les réalisations qui ont servi à la reconstruction du pays dans les domaines politique, socio-économique et intellectuel, et est destiné à honorer tous ceux dont le travail contribue à l'essor pacifique de la République fédérale d'Allemagne. »[2]

Selon ce même décret, les différentes classes de l'ordre sont:

  1. Croix du Mérite avec ruban (Chevalier)
  2. Croix du Mérite avec ruban de 1ère classe (Officier)
  3. Grande Croix du Mérite (Commandeur)
  4. Grande Croix du Mérite avec étoile (Grand Officier)
  5. Grand-croix
  6. Grand-croix de classe spéciale

Le premier récipiendaire de cette décoration est le mineur Franz Brandl (de), qui a reçu la Croix du Mérite des mains du président Heuss le 19 septembre 1951[3]. Franz Brandl s'était illustré en sauvant, au péril de sa vie, deux collègues lors de l'inondation d'une mine de cuivre.

En 1952, une version spéciale de la Croix du mérite est introduite pour les ouvriers et les employés ayant travaillé pour le même employeur pendant 50 ans; cette décoration, connue sous le nom de "Croix du mérite avec ruban pour les employés célébrant les anniversaires de travail", n'est plus décernée depuis 1966.

En 1955, la "Médaille du Mérite" (Verdienstmedaille) est introduite comme grade le plus bas, et le "grade exceptionnel de Grand-croix" (Sonderstufe des Großkreuzes) comme grade le plus élevé[4]. Le grade exceptionnel de Grand-croix est attribué ex officio au président fédéral lors de sa prise de fonction, et est réservé aux chefs d'État et à leur famille.

Organisation[modifier | modifier le code]

Nomination et promotion[modifier | modifier le code]

Modalités[modifier | modifier le code]

Lors de son entrée dans l'ordre, le décoré doit recevoir en premier la médaille du mérite ou la croix du mérite avec ruban (pour les personnes de plus de quarante ans), avant d'être admis à un grade plus élevé. Les grades suivants sont accordés pour de nouveaux mérites reconnus avec une condition d'ancienneté dans le grade précédent. Pour des faits exceptionnels, une dérogation à ces dispositions peut être accordée. Selon son statut, l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne ne peut pas être décerné à titre posthume, bien que plusieurs exceptions ont existé, généralement en raison des circonstances du décès[5].

La décoration est décernée par le président fédéral sur proposition du Ministre-président du Land de résidence, ou d'une autre autorité administrative. Les citoyens allemands résidant à l'étranger sont généralement décorés par l'ambassadeur local.

Certains fonctionnaires, militaires et magistrats se voient attribuer automatiquement un grade dans l'ordre lorsqu'ils quittent leurs fonctions. C'est par exemple le cas du chef d'État-Major de la Bundeswehr qui est décoré de la croix de commandeur à la fin de son mandat.

Attribution aux étrangers[modifier | modifier le code]

Contingents[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Similitudes des différentes étoiles de la Bundesverdienstkreuz avec l'ordre de l'Aigle noir, l'ordre de l'Aigle allemand, la décoration de la Croix rouge du Troisième Reich et l'ordre Pour le Mérite.

À l'exception de la médaille d'honneur, le grade le plus bas, l'insigne est le même pour les grades, les insignes de chevalier et d'officier étant émaillés uniquement sur l'avers. Par ailleurs, les femmes portent un insigne et un ruban légèrement plus petits que les hommes.

L'insigne de l'ordre est une croix pattée d'or émaillée de gueules, accompagné en son centre un disque d'or portant une aigle fédérale allemande noire.

La plaque est une étoile d'or dont la taille et le nombre de branches varient selon le grade, avec l'insigne de l'ordre superposé dessus. On peut remarquer que les plaques de l'ordre présentent des similitudes avec les plaques d'anciens ordres historiques allemands[6] (voir illustration).

Le ruban de la décoration présente les couleurs du drapeau allemand, avec une large bande centrale rouge bordée aux extrémités de bandes or-noir-or.







Grades[modifier | modifier le code]

Classe Insigne Ruban Port Caractéristiques Classe internationale
Médaille (Verdienstmedaille) Order of Merit of the Federal Republic of Germany.jpg GER Bundesverdienstkreuz 1 BVM.svg à la poitrine gauche, ruban Médaille
Croix de chevalier (Verdienstkreuz am Bande) Bundesverdienstkreuz am Bande.jpg GER Bundesverdienstkreuz 2 BVK.svg à la poitrine gauche, ruban Chevalier
Croix de chevalier, pour anniversaire de travail (Verdienstkreuz am Bande für Arbeitsjubilare) Bundesverdienstorden met Jubileumsgesp.jpg GER Bundesverdienstkreuz 2b BVK 50Jahre.svg à la poitrine gauche, ruban agrafe dorée avec inscription "50" Chevalier
Croix d'officier (Verdienstkreuz I. Klasse) Verdienstkreuz der Bundesrepublik Deutschland - Erster Klasse - Seltene Ausführung von Junker Berlin - Email - um 1959.jpg GER Bundesverdienstkreuz 3 BVK 1Kl.svg à la poitrine gauche, insigne sans ruban Officier
Croix de commandeur (Großes Verdienstkreuz) Gr Verdienstkreuz BVK.jpg GER Bundesverdienstkreuz 4 GrVK.svg en sautoir Commandeur
Croix de grand officier (Großes Verdienstkreuz mit Stern) GER Bundesverdienstkreuz 5 GrVK Stern.svg en sautoir, plaque à gauche Grand officier
Croix de grand commandeur (Großes Verdienstkreuz mit Stern und Schulterband) Bundesverdienstkreuz Grand Cross with Star and Sash.png GER Bundesverdienstkreuz 6 GrVK Stern Band.svg en écharpe, plaque à gauche 4 branches, voûtée Grand commandeur
Grand-croix (Großkreuz) German Order of Merit Grand Cross First Class.jpg GER Bundesverdienstkreuz 7 Grosskreuz.svg en écharpe, plaque à gauche 6 branches, voûté, aigle imprimée, écharpe rouge Grand-croix
Grand-croix, classe spéciale (Großkreuz in besonderer Ausführung) GER Bundesverdienstkreuz 8 Grosskreuz bes Ausf.svg en écharpe, plaque à gauche 6 branches, voûtée, aigle imprimée, couronne de lauriers, écharpe rouge Grand-croix spéciale
Grand-croix, classe exceptionnelle (Sonderstufe des Großkreuzes) Verdienstorden BRD Sonderstufe.JPG GER Bundesverdienstkreuz 9 Sond des Grosskreuzes.svg en écharpe, plaque à gauche 8 branches, voûtée, aigle peinte à la main, écharpe rouge Ordre suprême

Récipiendaires de la croix fédérale du Mérite[modifier | modifier le code]

Nombre de membres de la croix fédérale du Mérite[modifier | modifier le code]

Féminisation de l'ordre[modifier | modifier le code]

Institutions[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant refusé leur nomination ou rendu leur décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Bernhard Wördehoff, « Ehre in Serie », Die Zeit,
  2. (de) « Erlaß über die Stiftung des "Verdienstordens der Bundesrepublik Deutschland" », sur Ministère fédéral de la Justice (consulté le )
  3. (de) Lars Amelung, « Erste Verleihung des Bundesverdienstkreuzes der Bundesrepublik Deutschland 1951 », sur Bundesarchiv (consulté le )
  4. (de) « Modification du statut de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne », sur dokumentarchiv.de, (consulté le )
  5. « Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland », sur Der Bundespräsident (consulté le )
  6. « Der Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland 1951 - heute », sur www.1951.staatssymbole.de (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]