Nicolas de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas de Suède
Biographie
Titulature Prince de Suède
Duc d'Ångermanland
Dynastie Maison Bernadotte
Distinctions Ordre du Séraphin[1]
Ordre de Charles XIII
Nom de naissance Nicolas Paul Gustaf Bernadotte
Naissance (2 ans)
Danderyd (Suède)
Père Christopher O’Neill
Mère Madeleine de Suède
Religion Luthéranisme suédois
Description de l'image Armoiries Nicolas de Suède.svg.

Le prince Nicolas de Suède, duc d'Ångermanland (Nicolas Paul Gustaf Bernadotte), né le à l'hôpital de Danderyd non loin de Stockholm, est le second enfant de la princesse Madeleine de Suède, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland, et de son époux Christopher O’Neill.

Biographie[modifier | modifier le code]

Annonce[modifier | modifier le code]

Le , la princesse Madeleine de Suède annonce qu'elle est enceinte de son deuxième enfant dont la naissance est prévue pour le début de l'été 2015[2],[3].

Naissance[modifier | modifier le code]

Nicolas Paul Gustaf naît le à 13 h 45, à l'hôpital de Danderyd non loin de Stockholm[4],[5]. Il a une sœur aînée, la princesse Leonore, duchesse de Gotland, née le 20 février 2014.

21 coups de canons sont tirés en l'honneur de la naissance de Nicolas à Stockholm, puis à Göteborg, à Härnösand, à Karlskrona et également à Boden[6].

Baptême[modifier | modifier le code]

Le baptême a été célébré le à la chapelle du château de Drottningholm[7].

À cette occasion le roi Charles-Gustave son grand-père lui a remis l'ordre du Séraphin[8].

Parrains et marraines[modifier | modifier le code]

  • Charles-Philippe de Suède, frère de la princesse Madeleine de Suède
  • Katarina Von Horn, amie de la princesse Madeleine de Suède
  • Gustaf Magnuson, fils de la princesse Christina de Suède
  • Natascha Abensperg et Traun, sœur de Christopher O'Neill
  • Henry d'Abo, beau-frère de Christopher O'Neill
  • Marco Wajselfisz

Prénoms et titre[modifier | modifier le code]

Le , son grand-père maternel le roi Charles-Gustave annonce au gouvernement ses prénoms et titres[9],[10].

Le choix du prénom du prince Nicolas est particulièrement inhabituel, car même si les Suédois ont pour habitude d’utiliser la forme de Niklas, le pays recense malgré cela peu de Nicolas[10]. Les deux autres prénoms du prince Nicolas, à savoir Paul et Gustaf (sv), sont respectivement portés par ses grands-pères, Paul Cesario O’Neill et le roi[10].

Titulature[modifier | modifier le code]

  • Depuis le 17 juin 2015 : Son Altesse royale le prince Nicolas de Suède, duc d'Ångermanland.
Monogramme du Prince Nicolas.

Armes[modifier | modifier le code]

Les armoiries du prince sont les suivantes :

Blason Blasonnement :
Écartelé : à la croix pattée d'or, qui est la croix de Saint-Eric, cantonnée en 1 et 4, d'azur à trois couronnes d'or posées 2 et 1 (qui est de Suède moderne), en 2, d'azur, à trois barres ondées d'argent, au lion couronné d'or armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (qui est de Suède ancien), en 3, d'azur, a trois saumons d'argent orés et mitraillés de gueules nageant l'un sur l'autre, le second étant contourné (Ångermanland), sur-le-tout de Vasa (tiercé en bande d'azur, d'argent et de gueules à la gerbe d'or brochant) et de Pontecorvo (d'azur, au pont à trois arches d'argent, sur une rivière de même, ombrée d'azur, et supportant deux tours du second ; le tout surmonté d'une aigle contournée au vol abaissé, becquée et membrée d'or empiétant un foudre de même accompagné en chef de sept étoiles d'or aussi rangées en forme de la constellation de la Grande Ourse (de Bernadotte))[11].

Ordre de succession au trône suédois[modifier | modifier le code]

Premier petit-fils du roi de Suède, Charles XVI Gustave, le prince Nicolas est huitième dans l'ordre de succession au trône suédois, après sa tante, la princesse héritière Victoria, sa cousine, la princesse Estelle, son cousin, le prince Oscar, son oncle, le prince Charles-Philippe, son cousin le prince Alexandre, sa mère, la princesse Madeleine et sa sœur, la princesse Léonore. Comme descendant de la reine Victoria, il apparaît dans l'ordre de succession au trône britannique, au-delà de la 200e place.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tv4.se/nyheterna/artiklar/f%C3%B6lj-prins-nicolas-paul-gustafs-dop-h%C3%A4r-561a0632b9a9f6dffc00020b
  2. « Madeleine de Suède est enceinte de son deuxième enfant - People - MYTF1News », sur MYTF1NEWS (consulté le 23 juin 2015)
  3. « madeleine de suède enceinte de son deuxième enfant : la princesse accouchera en suède... », sur Closermag.fr (consulté le 27 juin 2015)
  4. (sv) «Prinsessparets son» sur le site officiel de la famille royale de Suède
  5. « Madeleine de Suède maman : Après la fête, place à l'accouchement ! » (consulté le 27 juin 2015)
  6. (sv) «Salut sköts för nyfödd prins», sverigesradio, 16 juin 2015
  7. http://www.kungahuset.se/press/pressmeddelanden/2015pressmeddelanden/medieackrediteringtillprinsnicolasdopden11oktober2015.5.44a2519b14fdfd501f5911.html
  8. http://www.kungahuset.se/specialwebbsidor/temasidor/prinsnicolasdop/dopet/kronaochserafimerorden.4.2dc9487f14e8c508d0384f4.html
  9. (en) « HRH Prince Nicolas Paul Gustaf, Duke of Ångermanland » sur le site de la famille royale de Suède
  10. a, b et c Prisma Presse, « Le petit prince suédois s’appelle… - Gala » (consulté le 24 juin 2015)
  11. http://www.google.de/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwaslingmedia.se%2Fwp-content%2Fuploads%2F2015%2F10%2Fvykort-1.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwaslingmedia.se%2F&h=378&w=265&tbnid=tw4RZXccOjPqRM%3A&docid=rbyGkLU9Kg-1HM&ei=XlEeVpCpLIS5aZmHh6gO&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=638&page=1&start=0&ndsp=48&ved=0CDEQrQMwBWoVChMIkNDu6IHCyAIVhFwaCh2ZwwHl
  12. (en) « Paul Cesario O’Neill », The Peerage,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Paul O’Neill », The Peerage,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Josephine Cesario », The Peerage,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Eva Maria Walter », The Peerage,‎ (lire en ligne)