Thyra du Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thyra du Danemark
Thyra Danebod.gif
Thyra Dannebod ordonnant la fondation de Dannevirke par Lorenz Frølich.
Biographie
Naissance
Famille
Conjoint
Enfants

Thyra (aussi Thorvi ou Thyre[1]) est l'épouse du roi Gorm de Danemark du Danemark, le premier roi du Danemark reconnu par l'histoire, qui a régné de c. 936 jusqu'à sa mort en c. 958[2].

Origine[modifier | modifier le code]

Selon Saxo Grammaticus, elle serait la fille d'un certain « Edelradus roi d'Angleterre (?) » et la mère des deux fils de Gorm: Haraldus et Kanutus et son père la déshérite aux profit de ses petits-fils [3].

D'après le Jómsvíkinga saga et Snorri Sturluson, Thyra est la fille d'un certain Jarl nommé « Harald Klak » qu'il est chronologiquement impossible d'identifier avec le roi des Danois homonyme[4].

La tradition avance encore qu'elle a mené une armée contre les envahisseurs germaniques[5]. Toujours selon les sagas Gorm et Thyra sont les parents de Knud Dana-ast et du roi Harald Ier de Danemark.

Saxo a écrit que Thyra est à l'origine de la construction du Danevirke sur la frontière sud, mais l'archéologie a révélé qu'il était beaucoup ancien et que le rôle de Thyra a été au mieux de l'agrandir[6]. La reine est également évoquée par son fils Harald Ier dans une inscription runique de la Grosse pierre de Jelling au Jutland érigée à la gloire du roi Harald qui a « fait ce monument en l'honneur de Gorm son père et de Thyre sa mère ».

Notoriété posthume[modifier | modifier le code]

L'astéroïde (115) Thyra est nommé en son honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Sawyer, Birgit. The Viking-age Rune-stones: Custom and Commemoration in Early Medieval Scandinavia, p. 158 (Oxford University Press, 2000).
  2. Kongerækken at The Danish Monarchy
  3. Saxo Grammaticus La Geste des Danois traduite par Jean-Pierre Troadec présenté par François-Xavier DillmannW« L'aube des peuples » éditions Gallimard, Paris 1995, (ISBN 2070729036) Livres IX chapitre XI p. 412-415
  4. Snorri Sturluson, Histoire des rois de Norvège (tome I), traduite et présentée par François-Xavier Dillmann, Gallimard, Paris (2000) (ISBN 2070732118), « Histoire de Halfdan le Noir », chapitre 5, p. 114, et note no 16, p. 432
  5. Salmonson, Jessica Amanda, The Encyclopedia of Amazons, Paragon House, (ISBN 978-1-55778-420-9), p. 251.
  6. Musée national du Danemark (Nationalmuseet). The Danish collection: prehistoric period: Guide for visitors, para. 367 (Thiele 1908, translated by G. Auden).