Thyra du Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thyra du Danemark
Thyra Danebod.gif
Thyra Dannebod ordonnant la fondation de Dannevirke par Lorenz Frølich.
Titre de noblesse
Reine
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
ThyraVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Conjoint
Enfants

Thyra (aussi Thorvi ou Thyre[1]) est l'épouse du roi Gorm de Danemark du Danemark, le premier roi du Danemark reconnu par l'histoire, qui a régné de c. 936 jusqu'à sa mort en c. 958[2].

Origine[modifier | modifier le code]

Selon Saxo Grammaticus, elle serait la fille d'un certain « Edelradus roi d'Angleterre (?) » et la mère des deux fils de Gorm: Haraldus et Kanutus et son père la déshérite aux profit de ses petits-fils [3].

D'après le Jómsvíkinga saga et Snorri Sturluson, Thyra est la fille d'un certain Jarl nommé « Harald Klak » qu'il est chronologiquement impossible d'identifier avec le roi des Danois homonyme[4].

La tradition avance encore qu'elle a mené une armée contre les envahisseurs germaniques[5]. Toujours selon les sagas Gorm et Thyra sont les parents de Knud Dana-ast et du roi Harald Ier de Danemark.

Saxo a écrit que Thyra est à l'origine de la construction du Danevirke sur la frontière sud, mais l'archéologie a révélé qu'il était beaucoup ancien et que le rôle de Thyra a été au mieux de l'agrandir[6]. La reine est également évoquée par son fils Harald Ier dans une inscription runique de la Grosse pierre de Jelling au Jutland érigée à la gloire du roi Harald qui a « fait ce monument en l'honneur de Gorm son père et de Thyre sa mère ».

Notoriété posthume[modifier | modifier le code]

L'astéroïde (115) Thyra est nommé en son honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Sawyer, Birgit. The Viking-age Rune-stones: Custom and Commemoration in Early Medieval Scandinavia, p. 158 (Oxford University Press, 2000).
  2. Kongerækken at The Danish Monarchy
  3. Saxo Grammaticus La Geste des Danois traduite par Jean-Pierre Troadec présenté par François-Xavier DillmannW« L'aube des peuples » éditions Gallimard, Paris 1995, (ISBN 2070729036) Livres IX chapitre XI p. 412-415
  4. Snorri Sturluson, Histoire des rois de Norvège (tome I), traduite et présentée par François-Xavier Dillmann, Gallimard, Paris (2000) (ISBN 2070732118), « Histoire de Halfdan le Noir », chapitre 5, p. 114, et note no 16, p. 432
  5. Salmonson, Jessica Amanda, The Encyclopedia of Amazons, Paragon House, (ISBN 978-1-55778-420-9), p. 251.
  6. Musée national du Danemark (Nationalmuseet). The Danish collection: prehistoric period: Guide for visitors, para. 367 (Thiele 1908, translated by G. Auden).