Aller au contenu

Mary Donaldson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mary Donaldson
Description de cette image, également commentée ci-après
Mary, alors princesse héritière, en 2023.

Titre

Reine consort de Danemark

Depuis le
(5 mois et 2 jours)

Prédécesseur Henri de Laborde de Monpezat (indirectement)
Biographie
Nom de naissance Mary Elizabeth Donaldson
Naissance (52 ans)
Hôpital Reine Alexandra,
Hobart (Australie)
Père John Donaldson
Mère Henrietta Horne
Conjoint Frederik X
Enfants Christian de Danemark
Isabella de Danemark
Vincent de Danemark
Josephine de Danemark
Résidence Palais d'Amalienborg
Religion Presbytérianisme puis Luthéranisme danois

Signature

Signature de Mary Donaldson

Description de cette image, également commentée ci-après

Mary Donaldson, née le à Hobart (Australie), est l'actuelle reine consort de Danemark.

Elle devient, en 2004, princesse danoise, comtesse de Monpezat par son mariage avec le prince héritier Frederik de Danemark. Le 14 janvier 2024, date de l'abdication de Margrethe II en faveur de son fils aîné, la princesse Mary devient reine consort de Danemark.

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Naissance et famille[modifier | modifier le code]

Née à Hobart en Tasmanie le de John Dalgleish Donaldson (en), professeur de mathématiques appliquées (né en Écosse, ) et d'Henrietta Clark Horne (née le , décédée le ), elle a un frère, John Stuart Donaldson (né le ) et deux sœurs, Jane Alison Stephens (née le ) et Patricia Anne Bailey (née le ) ; sa belle-mère est la romancière britannique Susan Moody[1].

Études et formation[modifier | modifier le code]

Mary Donaldson a obtenu à l'université de Tasmanie en 1994 une licence en droit commercial. Entre 1994 et 1996, elle a ensuite obtenu les diplômes en publicité de la Fédération australienne de publicité (AFA) et en commerce de l'Association australienne du marketing (ADMA). La princesse parle couramment l'anglais, le danois et le français.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle travaille de 1995 jusqu'à 2003 à Melbourne, Sydney, Copenhague et aussi à Édimbourg principalement comme gestionnaire ou directrice de compte, directrice des ventes ou encore consultante en communication et marketing.

Princesse de Danemark[modifier | modifier le code]

Mariage avec le prince Frederik[modifier | modifier le code]

Mary Donaldson est la première Australienne à se voir accorder un titre royal. Avant l'annonce du mariage elle a subi un examen médical pour s'assurer qu'elle pouvait avoir des enfants et fournir ainsi un héritier pour le trône. Mary Donaldson dut se convertir du presbytérianisme au luthéranisme et abandonner ses citoyennetés britannique et australienne. Le Parlement danois, le Folketing, a adopté le un projet de loi spécial lui donnant la citoyenneté danoise, formalité qui prend normalement des années mais est une nécessité pour une jeune mariée royale.

Présidence d’associations humanitaires[modifier | modifier le code]

Nommée présidente des organisations liées à la recherche scientifique, l'aide humanitaire, de la société, santé, culture, mode et sports, la princesse Mary représente l’Organisation mondiale de la santé (OMS)[2], le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP)[3], le Save The Children, le Maternity Worldwide[4], la Société danoise contre le Cancer[5], le Conseil danois pour les réfugiés et d'autres institutions. Elle est également présidente de la Fondation Mary[6], qui vise à soutenir les personnes exclues par la maladie, l'environnement social et d'autres circonstances.

En 2016, la princesse Mary entre dans les forces armées danoises[7].

Reine consort de Danemark[modifier | modifier le code]

Le , après l'abdication de Margrethe II, son époux devient le roi Frederik X et Mary devient alors reine consort[8].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Elle épouse le dans la cathédrale luthérienne de Copenhague le prince héritier Frederik de Danemark. Une cérémonie fastueuse qui rassemble de nombreux dignitaires royaux, tels que le roi et la reine de Suède, Charles XVI Gustave et Silvia, les princes héritiers japonais et espagnol, Naruhito et Felipe, ou encore les princes britanniques Edward et Sophie de Wessex. Parmi les personnalités politiques présentes on retrouve le gouverneur général d'Australie Michael Jeffery, le gouverneur de Tasmanie Richard Butler et la Première dame de France Bernadette Chirac[9].

Le couple s'était rencontré dans le bar Slip Inn à Sydney en Australie pendant les Jeux olympiques d'été de 2000[10].

Les quatre enfants du couple portent le prédicat d'altesse royale et, comme le veut la tradition au Danemark, leurs prénoms n'ont été révélés que le jour de leur baptême :

Minik et Ivalo, les prénoms portés par ses deux derniers enfants, sont des prénoms communs au Groenland, pays constitutif du royaume de Danemark[11],[12].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Titulature et décorations[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • -  : Son Altesse Royale la princesse héritière (mariage) ;
  • -  : Son Altesse Royale la princesse héritière, comtesse de Monpezat ;
  • depuis le  : Sa Majesté la reine, comtesse de Monpezat.

Décorations[modifier | modifier le code]

Décorations nationales[modifier | modifier le code]

  • Chevalier avec collier de l'ordre de l'Éléphant
  • Dame de l'ordre de la famille royale de la reine Margrethe II
  • Dame de l'ordre de la famille royale du roi Frederik X
  • Récipiendaire de la médaille du mérite de la Garde nationale
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du 75e anniversaire du prince Henrik
  • Récipiendaire de la médaille du 350e anniversaire des gardes du corps royaux danois
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du 70e anniversaire de la reine Margrethe II
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du jubilé de rubis de la reine Margrethe II
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du 75e anniversaire de la reine Margrethe II
  • Récipiendaire de la médaille commémorative des noces d'or de la reine Margrethe II et du prince Henrik
  • Médaille commémorative du prince Henrik
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du 80e anniversaire de la reine Margrethe II
  • Récipiendaire de la médaille commémorative du jubilé d'or de la reine Margrethe II

Décorations étrangères[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.lyon-court.com
  2. www.euro.who.int
  3. www.unfpa.org
  4. www.maternityworldwide.org
  5. www.cancer.dk
  6. H.K.H. Kronprinsesse Marys Fond
  7. www.forsvaret.dk
  8. Nicolas Fontaine, « Mary Donaldson : Une Australienne qui devient reine au Danemark », sur Histoires Royales, (consulté le ).
  9. (en) « Fairytale moment », sur the Guardian, (consulté le )
  10. « Frederik et Mary de Danemark, un couple royal presque normal en visite à Paris », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. a b et c « Vincent et Joséphine, les princes jumeaux baptisés au Danemark », sur LExpress.fr, (consulté le )
  12. (da) Noah Mǿlgaard, « Hvad betyder Minik og Ivalo? », sur knr.gl, (consulté le ).
  13. (en) « The Ancestry of Mary Elizabeth Donaldson (b. 1972) », sur William Addams Reitwiesner (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emma Tom, Something About Mary: From Girl About Town to Crown Princess, Pluto Press, Australie, 2005 (ISBN 1-86403-273-1).
  • Karin Palshoj & Gitte Redder, Mary, Crown Princess of Denmark, Allen & Unwin, Australie, 2006 (ISBN 1-74114-749-2).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :