Bertil de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bertil de Suède
Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Bertil (à droite) en 1943 avec son père le futur Gustave VI Adolphe (au milieu) et son grand-père le roi Gustave V (à gauche).

Titre

Héritier présomptif du trône de Suède


(5 ans 7 mois et 28 jours)

Prédécesseur Charles-Gustave, duc de Jämtland
Successeur Carl Philip, duc de Värmland
Biographie
Titulature Prince de Suède, duc de Halland
Dynastie Maison Bernadotte
Distinctions Ordre du Séraphin
Ordre de l'Éléphant
Nom de naissance Bertil Gustaf Oscar Carl Eugen Bernadotte
Naissance
Stockholm (Suède)
Décès (à 84 ans)
Stockholm (Suède)
Sépulture Cimetière royal de Haga
Père Gustave VI Adolphe de Suède
Mère Margaret de Connaught
Conjoint Lilian Davies
Résidence Villa Solbacken (Djurgården)
Religion Luthéranisme suédois
Description de cette image, également commentée ci-après

Héritiers présomptifs du trône de Suède

Le prince Bertil Gustaf Oscar Carl Eugen de Suède, né le et mort le ), titré duc de Halland, est le quatrième enfant et troisième fils du roi Gustave VI Adolphe de Suède et de sa première femme, née princesse Margaret de Connaught. Il était apparenté à tout le Gotha.

C'est l'oncle du roi Charles XVI Gustave de Suède, de la reine Margrethe II de Danemark et de la reine Anne-Marie de Grèce.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Il fut gratifié d'un titre ducal très ancien, déjà porté au Moyen Âge par plusieurs membres des familles royales de Danemark et de Suède, comme Benedict, duc de Halland.

La princesse Lilian de Suède en 1940.

Après qu'en 1947 son frère aîné Gustave-Adolphe soit décédé, laissant un fils de moins d'un an, et comme d'autres héritiers avaient perdu leur rang dans la succession (parce que leurs mariages n'avaient pas été autorisés, étant inégaux), il semblait probable que Bertil était destiné à devenir un jour régent.

Mariage[modifier | modifier le code]

C'est pour cette raison que le prince Bertil ne voulut pas se marier avec Lilian Davies (1915-2013), roturière galloise divorcée, car cette union l'aurait privé de son droit à la succession, le couple se contenta de vivre ensemble discrètement.

C'était un homme de devoir qui représenta son pays pendant de très nombreuses années et qui fit passer les intérêts de la dynastie avant son bonheur personnel.

De fait, son père vécut assez longtemps pour que le neveu du prince Bertil, Charles XVI Gustave, devînt majeur à son avènement. Le nouveau roi approuva le mariage, qui eut lieu le 7 décembre 1976 en l'église du Palais de Drottningholm en présence du roi et de la reine, alors que Bertil avait plus de soixante ans.

Ordre de succession au trône de Suède[modifier | modifier le code]

Toujours premier dans la ligne de succession (jusqu'à la naissance du prince héritier Carl Philip en 1979)[1], Bertil continua à agir comme représentant du roi.

Quand l'Acte de Succession fut modifié en 1980, le droit du trône fut restreint à Charles XVI Gustave et à ses descendants.

Tombe du Prince Bertil au cimetière royal d'Haga.

Pourtant, un codicille fut prévu spécialement pour le cas de Bertil, afin qu'il restât troisième (et, après la naissance de la princesse Madeleine, en 1982, quatrième) dans la ligne de succession. De toute façon, il n'avait pas d'héritier.

Le prince Bertil était très populaire dans son pays. C'était un amateur de voitures, un supporter éclairé, il pratiquait plusieurs sports, notamment le tennis et le jeu de boules qu'il découvrit et pratiqua à Sainte-Maxime, dans le Var, où il possédait une villa sur les rochers. À sa mort en 1997, il est enterré au cimetière royal d'Haga.



Titulature
[modifier | modifier le code]

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : à la croix pattée d'or, qui est la Croix de Saint-Eric, cantonnée en 1 et 4, d'azur à trois couronnes d'or posées 2 et 1 (qui est de Suède moderne), en 2, d'azur, à trois barres ondées d'argent, au lion couronné d'or armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (qui est de Suède ancien), en 3, d'azur à deux flèches d'or à la pointe d'argent passées en sautoir surmontées d'une couronne d'or (Dalécarlie), sur-le-tout de Vasa (tiercé en bande d'azur, d'argent et de gueules à la gerbe d'or brochant) et de Pontecorvo (d'azur, au pont à trois arches d'argent, sur une rivière de même, ombrée d'azur, et supportant deux tours du second ; le tout surmonté d'un aigle contourné au vol abaissé, becquée et membrée d'or empiétant un foudre de même accompagné en chef de sept étoiles d'or aussi rangées en forme de la constellation de la Grande Ourse (de Bernadotte)).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par la suite, après qu'eut été supprimée la règle de primogéniture masculine, c'est la princesse Victoria qui est devenue l'héritière.