Marzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marzy
Marzy
Clocher de l'église Saint-André de Marzy.
Blason de Marzy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Nevers
Maire
Mandat
Louis-François Martin
2020-2026
Code postal 58180
Code commune 58160
Démographie
Population
municipale
3 724 hab. (2019 en augmentation de 1,53 % par rapport à 2013)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 54″ nord, 3° 05′ 39″ est
Altitude Min. 162 m
Max. 240 m
Superficie 24,41 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Marzy
(ville isolée)
Aire d'attraction Nevers
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Fourchambault
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marzy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marzy
Géolocalisation sur la carte : Nièvre
Voir sur la carte topographique de la Nièvre
City locator 14.svg
Marzy
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Marzy
Liens
Site web www.marzy.fr

Marzy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté. Marzy est actuellement dans la communauté d'agglomération de Nevers.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village d'origine romaine sur la voie de Lutèce à Decize, Marzy est un ancien village de vignerons. Les vignes ont depuis disparu. Aujourd'hui, c'est un atout paysager dû au plateau vallonné dominant le Bec d'Allier, confluence de l'Allier et de la Loire. La commune se caractérise aujourd'hui par son habitat résidentiel.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Tout comme Nevers, le climat de Marzy est de type océanique dégradé avec une notable influence continentale issue des plaines de Loire et d'Allier. Cela se traduit par de froides nuits d'hiver et de chaudes journées estivales.

La station météorologique de Météo-France installée sur la commune et mise en service en 1946 permet de connaître en continu l'évolution des indicateurs météorologiques[1]. Le tableau détaillé pour la période 1981-2010 est présenté ci-après.

Statistiques 1981-2010 et records NEVERS-MARZY (58) - alt : 175 m 46° 59′ 54″ N, 3° 06′ 42″ E
Records établis sur la période du 01-01-1946 au 04-01-2022
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,2 −0,1 1,8 3,9 7,9 10,9 12,8 12,3 9,1 7 2,8 0,8 5,8
Température moyenne (°C) 3,4 4,1 7,1 9,7 13,7 16,9 19,2 18,7 15,2 11,8 6,7 4 10,9
Température maximale moyenne (°C) 6,7 8,3 12,4 15,4 19,4 22,8 25,5 25,2 21,4 16,7 10,5 7,1 16
Record de froid (°C)
date du record
−25
09.01.1985
−21,8
15.02.1956
−13,8
01.03.05
−7,5
09.04.03
−4,8
07.05.1957
0,2
05.06.1991
3,4
08.07.1954
0,3
31.08.1986
−1,2
20.09.1962
−8,9
30.10.1955
−12,3
23.11.1993
−16,8
20.12.1946
−25
1985
Record de chaleur (°C)
date du record
17,2
10.01.1991
23,5
28.02.1960
26,7
25.03.1955
30
16.04.1949
31,6
28.05.17
39
27.06.19
39,4
31.07.20
39,2
11.08.03
35,3
14.09.20
30,2
01.10.1985
23,5
07.11.15
19,5
16.12.1989
39,4
2020
Ensoleillement (h) 65,5 85,6 147,7 170,3 197,9 223,2 235 227,5 180 121 65,4 54,9 1 774
Précipitations (mm) 62 57,8 54,3 68,7 80,1 70,1 61,8 60,9 67,5 77,6 70,1 73,2 804,1
Source : « Fiche 58160001 » [PDF], sur donneespubliques.meteofrance.fr, édité le : 06/01/2022 dans l'état de la base


Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Marzy est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Marzy, une unité urbaine monocommunale[5] de 3 672 habitants en 2017, constituant une ville isolée[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Nevers, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 93 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[8],[9].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (71,6 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (79,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (38,7 %), zones agricoles hétérogènes (29,2 %), zones urbanisées (13,6 %), eaux continentales[Note 3] (8,1 %), forêts (4,1 %), terres arables (3,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (2,7 %)[10].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est cité en 887 dans la Gallia Christiana sous la forme « Ecclessia de Marsiaco ». Un titre de la collection Soultrait donne « Marzeium » en 1180. Le registre de l'évêché de Nevers porte « Marciacum » en 1287, « Marciacum Magnum » en 1289, et enfin un titre analysé par l'abbé de Marolles donne, en 1638, « Marzy-les-Nevers ».

Premier musée de village du Nivernais (1938), fondé par Victor Gautron du Coudray.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  Antoine Gaulon   Curé
1832   Jean-Georges Dufaud   Maître de forges
         
1945 1946 Roger Merland    
1946 1947 Lucien Morier    
1947 1949 René Richer    
1949 mai 1953 Rémi Tupinier    
mai 1953 mars 1971 Lucien Morier    
mars 1971 mars 1977 André Thibaudat    
mars 1977 mars 1989 André Barbier    
mars 1989 En cours Louis-François Martin DVG Professeur de collège retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2019, la commune comptait 3 724 habitants[Note 4], en augmentation de 1,53 % par rapport à 2013 (Nièvre : −5 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8408618687811 0421 1921 2271 3571 353
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2421 2801 3251 3301 3091 2981 2971 2281 264
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2621 2011 1941 1581 1941 1941 1301 3121 391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 4011 3812 1992 6213 0323 0513 3943 6213 666
2019 - - - - - - - -
3 724--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15]. |recens-prem=2006 |nombre.)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Marzy Blason
D'or à une grappe de raisin tigée et feuillée au naturel ; à la champagne d'azur chargée de six vaguelettes d'argent[19].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du Poste 58160001 » [PDF], sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Marzy », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Nevers », sur insee.fr (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  11. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. a et b Dépliant touristique du diocèse de Nevers, Visitez les églises de la Nièvre, Pastorale Tourisme et Loisirs, 2013.
  17. Lydie Dupont, Trésors cachés des églises de la Nièvre, La Camosine, 1990, notice no 48, p. 69.
  18. « Nièvre : la députée Perrine Goulet débute en politique », sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, (consulté le ).
  19. « 58160 Marzy (Nièvre) », sur armorialdefrance.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :