Hi-Tek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le producteur de musique Tony Cottrell. Pour high-tech, voir Techniques de pointe.
Page d'aide sur les redirections « Hi-Tek » redirige ici. Pour le membre du groupe Die Antwoord, voir Die Antwoord.
Hi-Tek
Naissance Cincinnati, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Compositeur, producteur, rappeur, disc jockey
Genre musical Hip-hop
Instruments Clavier, batterie, sampler
Années actives Depuis 1997
Labels Rawkus, Babygrande, Aftermath, It's A Wonderful World Music Group

Hi-Tek, de son vrai nom Tony Cottrell, né à Cincinnati dans l'Ohio, est un disc jockey et producteur de hip-hop américain. Il est le fils de Willie Cottrell du Willie Cottrell Band. Dès 1996, il est membre du groupe Mood qui publie l'album Doom.

Hi-Tek est surtout célèbre pour ses nombreuses collaborations avec le rappeur Talib Kweli avec lequel il forme le duo Reflection Eternal pour l'album Train of Thought publié en 2000. Il publie également la série Hi-Teknology... dans laquelle il produit pour de nombreux invités. En 2001, il rejoint l'équipe de production de Dr. Dre sur le label Aftermath Entertainment dans laquelle il fait signer son petit protégé Dion en 2004.

En 2010, dix ans après Train of Thought, il reforme le groupe Reflection Eternal avec Talib Kweli pour l'album Revolutions Per Minute.

Biographie[modifier | modifier le code]

1996-2000[modifier | modifier le code]

Hi-Tek se lance dans le hip-hop au sein du groupe Mood et publie le single à succès régional Hustle on the Side. La chanson est incluse dans l'album Doom de Mood et fait participer entre autres le MC Talib Kweli, originaire de Brooklyn. Talib et Hi-Tek s'associent immédiatement, et Hi-Tek produira la plupart des chansons dans l'album Black Star de Talib Kweli et Mos Def, publié en 1998. En 2000, Tek et Kweli, sous le nom de groupe Reflection Eternal, publient l'album Train of Thought (2000) au label Rawkus Records, avec Talib Kweli au rap et Hi-Tek aux beats. Il devient un succès modéré et contient les singles The Blast et Move Somethin'. Le , dix ans après Train of Thought, il reforme le groupe Reflection Eternal avec Talib Kweli pour la publication de l'album Revolutions Per Minute[1],[2].

Depuis 2001[modifier | modifier le code]

Après signature au label Rawkus Records, Hi-Tek produit un nombre de projets incluant la série des Soundbombing, une compilation composée d'artistes signés chez Rawkus. Le , il publie son premier album solo Hi-Teknology au label Priority Records[3]. L'album fait notamment participer Mos Def, Talib Kweli, Common, Vinia Mojica, et Buckshot, et la production est effectuée dans son intégralité par Hi-Tek[3]. Il atteint la 66e place du Billboard 200[4], et contient le single Round and Round avec Jonell[3].

Hi-Tek devient ensuite producteur au label Aftermath Entertainment et ses affiliés, comptant Kweli et Mos Def. Il enregistre également des chansons pour Dion. Hi-Teknology 2 est publié le sur Babygrande, et distribué par Koch Entertainment[5]. Il publie ensuite son troisième volet, Hi-Teknology 3: Underground le [6].

En novembre 2015, le producteur 9th Wonder annonce Hi-Tek comme nouveau du Soul Council - l'équipe de production à son label It's A Wonderful World Music Group[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Productions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nick Pfeiffer, « Reflection Eternal Biography », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2016).
  2. (en) Gregory Heaney, « Reflection Eternal / DJ Hi-Tek / Talib Kweli - Reflection Eternal: Revolutions Per Minute Overview », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2016).
  3. a, b et c (en) Matt Conaway, « DJ Hi-Tek - Hi-Teknology Overview », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2016).
  4. (en) « DJ Hi-Tek - Hi-Teknology Awards », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2016).
  5. (en) « Exclusive Hip Hop News, Audio, Lyrics, Videos, Honeys, Wear, Sneakers, Download Mixtapes », HipHopGame, (consulté le 30 mars 2012).
  6. (en) Marisa Brown, « DJ Hi-Tek - Hi-Teknology 3 Overview », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2016).
  7. (en) Victoria Hernandez, « Hi-Tek Joins The Soul Council », sur HipHopDX, Cheri Media (consulté le 15 novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]