Kool G Rap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kool G Rap
Description de cette image, également commentée ci-après

Kool G Rap en concert en 2006

Informations générales
Surnom G Rap, Kool Genius of Rap, Giancana
Nom de naissance Nathaniel Wilson
Naissance (47 ans)
Queens, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur
Genre musical Rap East Coast, mafioso rap, rap hardcore, rap politique
Années actives Depuis 1986

Kool G Rap, de son vrai nom Nathaniel Wilson, ( à New York - ) est un rappeur américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kool G Rap a commencé sa carrière dans les années 1980 avec le collectif de Queensbridge, Juice Crew[1],[2] (avec Marley Marl, Mr. Magic, Roxanne Shanté, MC Shan, Craig G, Big Daddy Kane, Biz Markie, DJ Polo, Masta Ace et Tragedy the Intelligent Hoodlum). Ses premiers succès vinrent après son association avec DJ Polo avec notamment le tube Road to the Riches sur l'album éponyme.

En 1995, Kool G Rap commence sa carrière solo en sortant son premier album personnel, 4,5,6, qui rencontre un succès mitigé malgré la présence du morceau Fast Life avec Nas, tout comme son deuxième album Roots of Evil sorti en 1998.

Kool G Rap signe alors sur le label Rawkus Records et sort son troisième album solo en 2002, The Giancana Story, qui relance sa carrière. L'année suivante, il sort un album avec The 5 Family Click, Click of Respect.

En 2006, il apparaît dans le documentaire musical de Michel Gondry, Dave Chappelle's Block Party. Son cinquième album, Half a Klip, sort en février 2008.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en collaboration[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Juice Crew », hiphop.sh (consulté le 12 décembre 2010)
  2. (en) « Craig C Biography », AllMusic (consulté le 27 janvier 2011)