Sadat X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sadat X
Surnom Derek X
Nom de naissance Derek Murphy, Derrick Murphy
Naissance (47 ans)
Bronx, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop alternatif, jazz rap, rap East Coast[1]
Instruments Voix
Années actives Depuis 1989
Labels Elektra Records, Loud Records, Arista Records, Relativity Records, Babygrande Records, Female Fun Music, Fat Beats Records

Sadat X, de son vrai nom Derek Murphy, né le dans le Bronx, New York, est un rappeur américain. En parallèle à sa carrière solo, il est également membre du groupe de hip-hop alternatif Brand Nubian aux côtés de Grand Puba et Lord Jamar, et des Beat Kids. Se faisant d'abord appelé Derek X, Sadat prend ensuite son nom du président égyptien Anouar el-Sadate[2]. En juillet 1996, Sadat publie son premier album, Wild Cowboys.

Sadat est également très engagé en ce qui concerne la jeunesse. Il travaille en tant que professeur dans une école élémentaire à la Nouvelle-Rochelle dans l'État de New York, et également en tant qu'entraîneur de basket-ball pour les jeunes de la New York City Basketball League (ayant lui-même joué en tant que meneur pour l'équipe de l'Université Howard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Murphy est né le dans le quartier du Bronx, à New York[1]. Sadat X se lance le hip-hop en 1989 dans un groupe appelé les Brand Nubian formé à New Rochelle par Grand Puba (né Maxwell Dixon), qui sera rejoint par Sadat X (sous le nom initial de Derek X), et Lord Jamar (né Lorenzo DeChalus)[3]. Ensemble, ils publient leur premier album intitulé One for All, en 1990[4] qui atteint la 130e place du Billboard 200[5]. Un an plus tard, Murphy fait une apparition sur l'album The Low End Theory du groupe A Tribe Called Quest, sur le titre Show Business, puis en 1995 à l'album éponyme de KRS-One, avec la chanson Squash All Beef.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Deux ans après la publication du troisième album de Brand Nubian, Everything Is Everything, Sadat publie son premier album solo, Wild Cowboys, le au label Elektra Records[1],[6] qui atteint la 3e place du Billboard 200[7]. L'album fait participer Diamond D et Buckwild à la production, mais ne parvient pas à remporter le même succès que ses albums avec Brand Nubian[1]. La même année, Sadat apparaît sur la compilation de la Red Hot Organization, America is Dying Slowly avec entre autres Biz Markie, le Wu-Tang Clan ou encore Fat Joe. L'album, traitant de l'épidémie du SIDA chez les afro-américains, est considéré comme un chef-d'œuvre par le magazine The Source[réf. nécessaire]. Toujours en 1996, il publie son album No Better Way qui contient les singles à succès Hang 'Em High et The Lump Lump[1],[8].

En 1999, il collabore avec le rappeur Common pour un titre extrait de l'album Soundbombing II et produit par Hi-Tek, 1-9-9-9, puis un an plus tard, il est présent en featuring sur l'album posthume The Big Picture de Big L sur le titre Games avec Guru. Cette même année, il participe à l'album posthume de Notorious B.I.G., Born Again, sur la chanson Come On.

En 2005, il apparaît sur l'album de Beanie Sigel, The B. Coming, sur la chanson Bread and Butter produite par Just Blaze. La même année, il publie son album Experience and Education le [9]. Le , Sadat est arrêté à Harlem pour possession illégale d'arme à feu, mise en danger d'autrui et résistance à l'arrestation[10]. Le , le label Female Fun Music publie le troisième album de Sadat, Black October[11]. En 2007, il apparaît sur l'album de Marco Polo, Port Authority, sur la chanson Rollin.

Le , Sadat publie Wild Cowboys II, en quelque sorte la suite de son premier album solo Wild Cowboys sorti en 1996, sur Fat Beats Records (sur l'album figurent de nombreux artistes, tels Ill Bill, Kurupt, A.G., Brand Nubian ou encore Rhymefest, avec des productions de Pete Rock, Diamond D, Buckwild, 9th Wonder ou Sir Jinx. Sadat publie un nouvel album intitulé Never Left, le 26 janvier 2015[12],[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Minneapolis
  • 2014 : On Fire (feat. Cormega & Lanelle Tyler)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Andy Kellman, « Sadat X Biography », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  2. (en) « Rap, Hip-Hop Interviews: Sadat X », sur riotsound.com (consulté le 3 janvier 2016).
  3. (en) Steve Huey, « Brand Nubian Biography », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  4. (en) Alex Henderson, « Brand Nubian - One for All Overview », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  5. (en) « Brand Nubian - One for All Awards », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  6. (en) Leo Stanley, « Sadat X - Wild Cowboys Overview », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  7. (en) « Sadat X - Wild Cowboys Awards », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  8. (en) « Sadat X - No Better Way Awards », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  9. (en) AllMusic, « Sadat X - Experience and Education Overview » (consulté le 3 janvier 2016).
  10. (en) « Sadat X Arrested in Harlem », sur NahRight,‎ (consulté en consulté le=3 janvier 2016).
  11. (en) Stewart Mason, « Sadat X - Black October Overview », sur AllMusic (consulté le 3 janvier 2016).
  12. « Sadat X - Never Left », sur Amazon (consulté le 3 janvier 2015).
  13. (en) « Sadat X - Never Left Review », sur HipHopDX (consulté le 3 janvier 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]