Gouvernement Dehaene I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement Dehaene I
Royaume de Belgique
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Jean-Luc Dehaene, en .
Roi Baudouin
Albert II
Premier ministre Jean-Luc Dehaene
Élection
Législature 48e
Formation
Fin
Durée 3 ans, 108 jours
Composition initiale
Partis politiques
  •      CVP (4)
  •      PS (5)
  •      SP (3+1)
  •      PSC (2)
Ministres 14
Secrétaires d'État 1
Femmes 3
Hommes 12
Représentation
Chambre des représentants
120 / 212

Le gouvernement Dehaene I est le gouvernement fédéral du Royaume de Belgique entre le et le , durant la 48e législature

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau Premier ministre chrétien-démocrate flamand Jean-Luc Dehaene, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition entre le Parti populaire chrétien (CVP), le Parti socialiste (PS), le Socialistische Partij (SP) et le Parti social-chrétien (PSC). Ensemble, ils disposent de 120 représentants sur 212, soit 56,6 % des sièges de la Chambre des représentants.

Il est formé à la suite des élections législatives du .

Il succède donc au neuvième gouvernement du chrétien-démocrate flamand Wilfried Martens, constitué et soutenu par une coalition identique.

Au cours du scrutin parlementaire, la majorité sortante perd 11 sièges de représentants mais reste nettement majoritaire.

Le roi Baudouin confie au démocrate-chrétien francophone Melchior Wathelet, puis au libéral flamand Guy Verhofstadt le soin de former un nouvel exécutif. Après que tout deux ont échoué, le souverain en appelle au chrétien-démocrate flamand Jean-Luc Dehaene, qui parvient à remettre sur pied la coalition sortante. Le gouvernement est assermenté 3 mois et 12 jours après les élections législatives.

Le , Baudouin meurt après 42 ans de règne. Conformément à la Constitution, le cabinet assume les fonctions royales jusqu'à l'accession au trône d'Albert II neuf jours plus tard.

Au cours de la législature, les révélations de l'affaire Agusta poussent deux socialistes, le ministre des Communications Guy Coëme puis le ministre des Affaires étrangères Frank Vandenbroucke, à la démission.

Au cours des élections législatives fédérales de , Dehaene parvient à maintenir sa coalition au pouvoir et constitue son deuxième gouvernement.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Jean-Luc Dehaene CVP
Vice-Premier ministre
Ministre des Communications et des Entreprises publiques
Guy Coëme PS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Willy Claes SP
Vice-Premier ministre
Ministre de la Justice et des Affaires économiques
Melchior Wathelet PSC
Ministre des Finances Philippe Maystadt PSC
Ministre des Affaires sociales Philippe Moureaux (jusqu'au 04/05/1993)
Bernard Anselme
PS
Ministre de la Politiques scientifique Jean-Maurice Dehousse PS
Ministre des Pensions Freddy Willockx SP
Ministre de l'Intérieur et de la Fonction publique Louis Tobback SP
Ministre de l'Emploi et du Travail, chargé de la politique d'égalité des chances Miet Smet CVP
Ministre de la Défense Leo Delcroix CVP
Ministre du Commerce extérieur et des Affaires européennes Robert Urbain PS
Ministre de la Santé publique, de l'Environnement et de l'Intégration sociale Laurette Onkelinx PS
Ministre du Budget Mieke Offeciers-Van De Wiele (jusqu'au 05/09/1993)
Herman Van Rompuy
CVP
Ministre de l'Agriculture et des PME André Bourgeois CVP
Secrétaire d'État à la coopération au développement Erik Derycke SP

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Jean-Luc Dehaene CVP
Vice-Premier ministre
Ministre des Communications et des Entreprises publiques
Elio Di Rupo PS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Willy Claes SP
Vice-Premier ministre
Ministre de la Justice et des Affaires économiques
Melchior Wathelet PSC
Ministre des Finances Philippe Maystadt PSC
Ministre des Affaires sociales Magda De Galan PS
Ministre de la Politiques scientifique Jean-Maurice Dehousse PS
Ministre des Pensions Freddy Willockx (jusqu'au 18/07/1994)
Marcel Colla
SP
Ministre de l'Intérieur et de la Fonction publique Louis Tobback SP
Ministre de l'Emploi et du Travail, chargé de la politique d'égalité des chances Miet Smet CVP
Ministre de la Défense Leo Delcroix CVP
Ministre du Commerce extérieur et des Affaires européennes Robert Urbain PS
Ministre de la Santé publique, de l'Environnement et de l'Intégration sociale Jacques Santkin PS
Ministre du Budget Herman Van Rompuy CVP
Ministre de l'Agriculture et des PME André Bourgeois CVP
Secrétaire d'État à la coopération au développement Erik Derycke SP

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Jean-Luc Dehaene CVP
Vice-Premier ministre
Ministre des Communications et des Entreprises publiques
Elio Di Rupo PS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Frank Vandenbroucke (jusqu'au 22/03/1995)
Erik Derycke
SP
Vice-Premier ministre
Ministre de la Justice et des Affaires économiques
Melchior Wathelet PSC
Ministre des Finances Philippe Maystadt PSC
Ministre des Affaires sociales Magda De Galan PS
Ministre de la Politiques scientifique Jean-Maurice Dehousse (jusqu'au 23/12/1994)
Michel Daerden
PS
Ministre des Pensions Marcel Colla SP
Ministre de l'Intérieur et de la Fonction publique Johan Vande Lanotte SP
Ministre de l'Emploi et du Travail, chargé de la politique d'égalité des chances Miet Smet CVP
Ministre de la Défense Leo Delcroix (jusqu'au 08/12/1994)
Karel Pinxten
CVP
Ministre du Commerce extérieur et des Affaires européennes Robert Urbain PS
Ministre de la Santé publique, de l'Environnement et de l'Intégration sociale Jacques Santkin PS
Ministre du Budget Herman Van Rompuy CVP
Ministre de l'Agriculture et des PME André Bourgeois CVP
Secrétaire d'État à la coopération au développement Erik Derycke (jusqu'au 22/03/1995) SP

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]