Gouvernement Pierlot I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Gouvernement Pierlot I est un gouvernement belge composé de catholiques, de socialistes et de techniciens. Il gouverne du 22 février au 18 avril 1939.

Composition[modifier | modifier le code]

Ministère Nom Parti
Premier ministre et ministre de l'agriculture Hubert Pierlot¹ Parti catholique
Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur Eugène Soudan² socialiste
Ministre de la justice Auguste de Schryver³ Parti catholique
Ministre de l'intérieur et de la Santé publique Willem Eekelers socialiste
Ministre de l'instruction publique Edgar Blanquaert³ technicien
Ministre des finances Camille Gutt technicien
Ministre de la défense nationale Henri J. Denis technicien
Ministre des travaux publics et des communications Henri Marck ³ Parti catholique
Ministre des affaires économiques et des classes moyennes Raoul Richard³ technicien
Ministre du travail et de la prévoyance sociale Arthur Wauters Socialiste
Ministre des colonies Gaston Heenen ³ technicien

Remaniements[modifier | modifier le code]

Le 16 avril 1939 le gouvernement est élargi au parti libéral

¹ Hubert Pierlot est uniquement Premier ministre

² Eugène Soudan est nommé Ministre de la justice

³ Auguste de Schryver, Edgar Blanquaert, Raoul Richard, Gaston Heenen et Henri Marck démissionnent et quittent le gouvernement.

⁴ Willem Eekelers est uniquement Ministre de la Santé publique.

⁵ Le parti libéral désigne Paul-Émile Janson Membre du Conseil des Ministres, Arthur Vanderpoorten Ministre des travaux publics et de la résorption du chômage et Albert Devèze Ministre de l'Intérieur.

⁶ Le parti catholique désigne Gustave Sap Ministre des affaires économiques et des classes moyennes, Albert de Vleeschauwer Ministre des colonies et Charles d'Aspremont-Lynden Ministre de l'agriculture.

⁷ Le technicien Jules Duesberg est nommé Ministre de l'instruction publique.

⁸ Le congrès du parti ouvrier belge vote contre la participation des socialistes à ce gouvernement remanié, le 18 avril les ministres Soudan, Wauters et Eekelers démissionnent.