Gouvernement Verhofstadt I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Verhofstadt I
Royaume de Belgique
Le Premier ministre Guy Verhofstadt.
Le Premier ministre Guy Verhofstadt.

Roi Albert II
Premier ministre Guy Verhofstadt
Élection
Législature 50e
Formation
Fin
Durée 3 ans, 364 jours
Composition initiale
Parti(s) VLD-PS-PRL-SP-Ecolo-Agalev
Ministres 14
Secrétaires d'État 3
Femmes 3
Hommes 14
Moyenne d'âge 46 ans et un mois
Représentation
Chambre des représentants
94 / 150

Précédent Dehaene II Drapeau de la Belgique Verhofstadt II Suivant

Le gouvernement Verhofstadt I est le gouvernement fédéral du Royaume de Belgique entre le et , durant la 50e législature de la Chambre des représentants.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau Premier ministre libéral flamand Guy Verhofstadt, ce gouvernement fédéral est constitué et soutenu par une « coalition Arc-en-ciel » entre les Libéraux et démocrates flamands (VLD), le Parti socialiste francophone (PS), le Parti réformateur libéral (PRL), le Parti socialiste flamand (SP), Ecolo et Vivre autrement (Agalev). Ensemble, ils disposent de 94 représentants sur 150, soit 62,7 % des sièges de la Chambre des représentants.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du .

Il succède donc au second gouvernement du Premier ministre chrétien-démocrate flamand Jean-Luc Dehaene, constitué et soutenu par une « coalition rouge romaine » entre le Parti populaire chrétien (CVP), le PS, le SP et le Parti social chrétien (PSC).

Au cours du scrutin, le fort recul enregistré par les partis flamands de l'alliance au pouvoir conduit celle-ci à perdre sa majorité absolue. Désormais premier parti de la Flandre et de Belgique, le VLD entreprend de constituer une nouvelle coalition majoritaire en associant les socialistes aux libéraux. Toutefois, ils ne comptent ensemble que 74 représentants, soit deux de moins que la majorité absolue. Pour s'assurer de pouvoir gouverner, ils obtiennent le ralliement des écologistes, dont la représentation parlementaire a doublé.

Le , à peine un mois après les élections parlementaires, le président des Libéraux démocrates flamands Guy Verhofstadt présente son équipe gouvernementale de 14 ministres et trois secrétaires d'État, qui rassemble six partis politique. Il est alors le premier libéral à prendre la tête du gouvernement belge depuis Paul-Émile Janson en et c'est la première fois depuis le troisième gouvernement du Premier ministre chrétien-démocrate flamand Wilfried Martens que plus de quatre formations politiques participent à un exécutif fédéral.

Lors des élections législatives fédérales du , Ecolo perd les deux tiers de son groupe parlementaire et Agalev est exclu de la Chambre des représentants. Comme les libéraux et socialistes flamands et francophones ont enregistré des gains confortables, Verhofstadt peut nommer son deuxième gouvernement fédéral.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Guy Verhofstadt VLD
Vice-Première ministre
Ministre de l'Emploi
Laurette Onkelinx PS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Louis Michel PRL
Vice-Premier ministre
Ministre du Budget, de l'Intégration sociale et de l'Économie sociale
Johan Vande Lanotte SP
Vice-Première ministre
Ministre des Transports et de la Mobilité
Isabelle Durant Ecolo
Vice-Première ministre
Ministre de la Protection de la consommation, de la Santé et de l'Environnement
Magda Aelvoet (jusqu'au 28/08/2002)
Jef Tavernier
Agalev
Ministre de l'Intérieur Antoine Duquesne PRL
Ministre des Affaires sociales et des Pensions Frank Vandenbroucke SP
Ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration Luc Van den Bossche SP
Ministre de la Défense André Flahaut PS
Ministre de l'Agriculture et des Classes moyennes
Ministre de l'Agriculture, chargée du Commerce extérieur (10/07/2001)
Jaak Gabriëls (jusqu'au 10/07/2001)
Annemie Neyts
VLD
Ministre de la Justice Marc Verwilghen VLD
Ministre des Finances Didier Reynders PRL
Ministre des Télécommunications et des Entreprises et participations publiques
Ministre des Télécommunications, des Entreprises et participations publiques et des Classes moyennes (10/07/2001)
Rik Daems VLD
Ministre de l'Économie et de la Recherche scientifique Rudy Demotte (jusqu'au 04/04/2000)
Charles Picqué (à partir du 08/08/2000)
PS
Secrétaire d'État au Commerce extérieur (adjoint au ministre des Affaires étrangères) Pierre Chevalier (jusqu'au 11/10/2000)
Annemie Neyts (jusqu'au 10/07/2001)
VLD
Secrétaire d'État à la Coopération et au Développement (adjoint au ministre des Affaires étrangères) Eddy Boutmans Agalev
Secrétaire d'État à l'Énergie et au Développement durable (adjoint à la ministre des Transports) Olivier Deleuze Ecolo

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Guy Verhofstadt VLD
Vice-Première ministre
Ministre de l'Emploi, des Transports et de la Mobilité
Laurette Onkelinx PS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Louis Michel PRL
Vice-Premier ministre
Ministre du Budget, de l'Intégration sociale et de l'Économie sociale
Johan Vande Lanotte SP
Vice-Premier ministre
Ministre de la Protection de la consommation, de la Santé et de l'Environnement
Jef Tavernier Agalev
Ministre de l'Intérieur Antoine Duquesne PRL
Ministre des Affaires sociales et des Pensions Frank Vandenbroucke SP
Ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration Luc Van den Bossche SP
Ministre de la Défense André Flahaut PS
Ministre de l'Agriculture, chargée du Commerce extérieur Annemie Neyts VLD
Ministre de la Justice Marc Verwilghen VLD
Ministre des Finances Didier Reynders PRL
Ministre des Télécommunications, des Entreprises et participations publiques et des Classes moyennes Rik Daems VLD
Ministre de l'Économie et de la Recherche scientifique Charles Picqué PS
Ministre, chargé de la Recherche scientifique Yvan Ylieff PS
Secrétaire d'État à la Coopération et au Développement (adjoint au ministre des Affaires étrangères) Eddy Boutmans Agalev
Secrétaire d'État à l'Énergie et au Développement durable (adjoint au ministre des Finances) Alain Zenner PRL

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]