Georgio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georgio
Description de cette image, également commentée ci-après
Georgio en 2016
Informations générales
Nom de naissance Georges Édouard Nicolo
Naissance (24 ans)[1]
Les Lilas, Seine-Saint-Denis (Drapeau de la France France)
Genre musical Rap français
Années actives Depuis 2007
Labels Panenka Music
Influences Rock, rap, chansons françaises

Georgio, de son vrai nom Georges Édouard Nicolo[2], né le aux Lilas en Seine-Saint-Denis, est un rappeur français originaire du 18e arrondissement de Paris.

Après s'être fait connaître sur Internet, il sort Bleu noir, son premier album, produit grâce à un financement participatif en 2015. Le 4 novembre 2016, il publie son second album, Héra[3], un hymne à la vie et à sa petite amie. Une réédition de ce dernier, intitulée Ἥρα (grec ancien de Héra)[4], est sortie sur les plateformes de téléchargement le 23 juin 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’origine guadeloupéenne[5], Georgio est issu d’une famille de parents aujourd’hui divorcés; il a un frère, Anatole[6] (actuellement coach sportif). Georgio a quitté le système scolaire en classe quatrième, puis le réintègre jusqu'à ses 16 ans comme l'exige la loi et arrête définitivement en première[7],[8] pour se consacrer au rap, sa passion. Il enchaîne alors les petits boulots, des postes chez Direct Matin, La Poste, et livreur pour de la restauration rapide[9].

À l’âge de 16 ans, en échec scolaire par refus d'aller en cours et par ennui, il part vivre six mois chez sa grand-mère maternelle à La Celle Saint Cloud[10] commune des Yvelines, période difficile pendant laquelle ils n’échangent que très peu. Ce n’est que quelques années plus tard en retrouvant le dialogue qu’ils découvrent qu’eux deux possèdent certains points communs comme la lecture ou la musique. Cet épisode de sa vie lui inspire le morceau La Celle Saint Cloud, 13ème titre de son album Bleu Noir.

Il découvre le rap très tôt dans sa jeunesse et dit avoir écrit ses propres premiers textes et avoir eu la volonté de commencer à rapper de façon naturelle à l’âge de 14 ans[11]. Il intègre le collectif de la 75ème Session qui est composé d’autres rappeurs comme Sanka, Sheldon, Limsa, Sopico, des graphistes ou encore des vidéastes travaillant ensemble au Dojo, un studio d’enregistrement[12]. Le 28 octobre 2014, il poste cependant sur son compte Facebook un message expliquant qu’il n’en fait désormais plus partie[13].

Georgio travaille essentiellement avec Sanka, son ami d’enfance rencontré en classe de 6ème[14], qui est également rappeur et son backeur sur scène, ainsi que les beatmakers Diabi et A Little Rooster.

Inspirations[modifier | modifier le code]

À travers ses textes et ses interviews, Georgio se dit très inspiré par son entourage, sa famille et ses amis, mais également par son quartier, Marx Dormoy[15] du 18ème arrondissement de la capitale. L’amour, qu’il définit comme son moteur personnel[16], est un thème récurrent notamment en parlant de son premier amour, Salomé, une femme qui revient de façon régulière dans ses textes[17], puis dans son deuxième album, Héra, du nom de la déesse du mariage, un projet qui sonne comme un hymne à l'amour[18].

Côté rap, l'artiste se dit beaucoup influencé par la Scred Connexion, le TSR Crew, Flynt, Lunatic, Lino ou encore Mobb Deep[19].

Georgio est aussi un grand lecteur, passionné de littérature et féru de bouquins et de poèmes, lectures qu'il aime partager et recommander à ses fans sur ses réseaux sociaux[20]. Il cite d’ailleurs de nombreuses fois ses références personnelles dans ses morceaux, Sylvain Tesson, Robert Desnos[Notes 1], Céline, Maïakovski, Henri Michaux, Marc Aurèle, Romain Gary faisant par exemple partie de ses écrivains de prédilection.[21],[7]

Projets[modifier | modifier le code]

Son premier projet est une Net Tape intitulée Une Nuit Blanche, des Idées Noires qui regroupent différents morceaux datant de 2009 à 2011[22].

Ensuite, son premier « vrai projet » sort en 2012 et est intitulé Mon Prisme. Ce projet, qui est gratuit et téléchargeable légalement sur Internet comprend 11 titres, dont deux instrumentaux ainsi qu’un remix. On y trouve trois invités en featuring, 2zer Washington du S-Crew et de L’Entourage, ainsi que Acide Verbal et Jane.

Le premier EP de Georgio sort le 6 mai 2013[23]. Soleil d’Hiver est un projet payant de 9 titres produit entièrement avec le beatmaker Hologram Lo’ de 1995. Parmi les collaborations présentes, on retrouve plusieurs rappeurs franciliens tels que Vald, Lomepal, Alpha Wann, Koma et C-Sen. À l’occasion de cette sortie, il est l’invité principal de la Grünt #11, une session de freestyle d’une trentaine de minutes diffusée sur YouTube[24].

Début 2014, le rappeur propose aux internautes une mixtape gratuite assez particulière, Nouveau Souffle[25]: chaque début de semaines, Georgio propose sur son site trois instrumentaux différents. Une fois sélectionnée, le titre doit avoir été enregistré et le clip vidéo tourné afin de sortir en début de semaine suivante. C’est ainsi que sort la mixtape Nouveau Souffle avec ses sept clips entre le 13 janvier et le 28 février 2014, avec quelques featurings, Nekfeu, Vald, Limsa, GG, Sanka et Sheldon[26].

Enfin le 19 mai 2014, avant l’album, sort À l’Abri, un EP 9 titres (dont un bonus). Le titre de l'album exprime le fait que sa passion lui prend de plus en plus de place dans sa vie personnelle comme professionnelle, et sa plume lui permet d'aborder de nouveaux thèmes plus approfondis et réfléchis[27]. Avec de bons retour, Georgio commence à accroitre une certaine popularité avec ce projet.

Bleu Noir[modifier | modifier le code]

Son premier album Bleu noir sort le 16 octobre 2015. C’est le 15 janvier de la même année que Georgio annonce sur son compte Facebook la préparation de celui-ci d’une manière particulière[28]. En effet, ce sont ses auditeurs qui sont ses producteurs grâce au site de crowdfunding KissKissBankBank[29]. Le site Internet fonctionne par l’intermédiaire de contreparties: les donateurs versent une somme d’argent correspondante à l’échange d’une précommande de l’album avec parfois selon le pack, des t-shirts, des affiches, des dédicaces, une visite des backstages d’un concert, la possibilité de participer au tournage d’un clip, et même un concert privé. L’objectif visé était de 35 000€ à récolter en l’espace de 45 jours. Au final, ce sont 1 821 participants qui ont contribué au financement de cet album pour une somme totale de plus de 52 000 €, soit 150% de l’objectif initial, qui ont été investi dans le marketing de l’album, les enregistrements en studio, le tournage des clips, etc[30].

Bleu Noir est composé de quatorze titres, dont quatre ont été clipés, Appel à la Révolte, Héros, Les Anges Déchus, les Gens Déçus & Rêveur (pour Anatole). Deux artistes sont invités en featuring, la chanteuse Elisa Jo, et son ami rappeur Sanka. La version deluxe comprend trois autres morceaux, Indomptable sorti sur Internet le 23 février 2015, ainsi que Belmont-sur-Lausanne et Voyage.

Bleu Noir, comme son titre l'indique implicitement, est un album sombre, où Georgio semble encore se battre contre ses démons à travers une véritable introspection où l'artiste raconte ses joies et ses peines[31]. En effet, l'album a été écrit dans un contexte particulier, où Georgio sortait d'une dépression, il ne dormait plus, passait ses nuits à écrire et s'isolait de tout[32]. Les morceaux de l'album sont ainsi majoritairement sinistres ; Dépression (le fait de trop réfléchir et de se battre contre soi-même), Bleu Noir (névroses, cauchemars et envies du rappeur), Malik (morceau de storytelling inspiré de l'histoire vraie d'un jeune qui commet un homicide involontaire sur un enfant et qui voit sa vie et celle de la famille de la victime gâchée par cette tragédie), Faut Tenir (écrit à partir du sentiment de solitude sur la Terre, des insomnies et de la sensation d'étouffer), Rose Noire (sur les ruptures amoureuses, la perte et le regret), Les anges déchus, les gens déçus (un morceau pour les oubliés, les déceptions et le quotidien sans lendemain), etc.

Concernant l'accueil de la presse, le quotidien Le Monde lui consacre une critique élogieuse : « Il manie le rap et la langue française comme les experts de son quartier, La Scred Connexion ou La Cliqua. Il ne pratique pas l’humour provocateur d’un Vald. […] l’énergie et le désespoir d’une génération, le souvenir d’une vie en montagnes russes »[33]. Pour le site musical français Aficia, « Bleu Noir, c’est le reflet de son travail et d’un album introverti. Georgio brille par sa franchise et ses morceaux sont une invitation à s’immiscer dans sa vie, une visite intime au plus profond de son âme. Un névrosé au talent indéniable, à la plume triste et violente, une vraie réussite pour une première »[34].

En cumulant les ventes physiques, en digital et les préventes sur KissKissBankBank en début d’année, Georgio comptabilise 5 590 ventes une semaine après la sortie de son album[35].

Après avoir déjà joué plusieurs concerts en France mais également à l'international, comme notamment au Brésil[36], Georgio jouera sa première grande scène parisienne le 22 janvier 2016 à La Cigale, le lendemain de ses 23 ans[37], ainsi qu'en Suisse[38].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Apparitions Diverses[modifier | modifier le code]

2011

  • Elyxir - Vald feat. Georgio

2012

  • La Ive - Vald feat. Georgio
  • Épices Loufoques - Vald feat. Georgio
  • Good Time - Mothas la Mascarade feat. Tonio Mc, Lomepal & Georgio
  • Freestyle Séquestration - Vald feat. Georgio

2013

  • 1er Round - Limsa feat. Georgio & Salim
  • Trop d’Amérique - Sanka feat. Georgio

2014

  • Missak feat. Demi Portion, Lucio Bukowski, Liqid, Ethor Skull, Nekfeu, Dico, Doc Brown, Georgio et Vald - Ma b**e et ma voix, sur l'album de Missak L'adultère est un jeu d'enfant
  • On Oublie pas - Aladin 135 feat. Georgio
  • Voyous - Fauve feat. Georgio
  • Freestyle Daymolition - Vald feat. Georgio

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Georgio a interprété le poème "Les Espaces du Sommeil" (son préféré) du poète Desnos au concert littéraire Proses à l'occasion du 19ème Printemps des Poètes. (voir : https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-samedi-noir/proses)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Interview Mouv' », sur YouTube
  2. « Georgio nous lâche le clip émouvant et animé « La vue du sang » », sur live-arena.com, (consulté le 28 mai 2017)
  3. « Georgio dévoile "Héra", premier extrait de son nouvel album », sur mouv.fr, .
  4. « Explication & tracklist Ἥρα (Héra réédition) by Georgio », sur RapGenius (consulté le 21 juin 2017)
  5. « Paroles "Homme de l'Ombre" », sur genius.com
  6. Gaspard Manet, « Interview de Georgio concernant son petit frère Anatole et sa passion pour le football », sur SoFoot.com,
  7. a et b On n'est pas couché, « Georgio - On n'est pas couché 6 mai 2017 #ONPC », sur Youtube, (consulté le 19 juillet 2017)
  8. Anne-Sophie Jahn, « Le club de lecture du rappeur Georgio », Le Point,‎ (lire en ligne)
  9. Inès Belgacem et Matthieu Bidan, « Interview à la sortie de l'EP À l'Abri », sur Skud MAG,
  10. « Interview de Rapelite.com à l'occasion de la sortie de l'album Bleu Noir, genèse du morceau La Celle Saint Cloud », sur YouTube,
  11. « Les débuts de Georgio dans le rap », sur BOOSKA P,
  12. « Interview concernant la 75ème Session », sur Radio VL,
  13. « Publication annonçant son départ de la 75ème Session », sur facebook,
  14. « Sanka lâche des dossiers sur Georgio !, dans le Planète Rap de Georgio », sur skyrock.com,
  15. Camille Perez, « Paris Nord et le quartier de Marx Dormoy », sur surlmag.fr,
  16. « Georgio X Grünt l La Rencontre », sur YouTube,
  17. « Interview de Rapelite.com à l'occasion de la sortie de l'album Bleu Noir, Relation avec Salomé », sur YouTube,
  18. « [Interview] Georgio : "J'avais besoin de montrer une facette avec plus d'espoir mais pas plus naïve pour autant" - Le Rap en France », sur lerapenfrance.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  19. « Interview à l'occasion de son projet Mon Prisme », sur KetchupMayo.fr
  20. « Georgio publication facebook », sur www.facebook.com, (consulté le 19 juillet 2017)
  21. Anne-Sophie Jahn, « Le club de lecture du rappeur Georgio », Le Point,‎ (lire en ligne)
  22. Net Tape de Georgio par Booska-p.com le 10 décembre 2011
  23. Chronique de Soleil d'Hiver de Georgio et Hologram Lo' par Hip Hop State of Mind le 19 mai 2013
  24. Grünt #11 de Georgio avec Hologram Lo', Nekfeu, Alpha Wann, L'Animal, Framal, 2zer Washington, Pheno Cryx, Lomepal, Say, Tino, Salim, Limsa, Sheldon & Askaan publié le 3 mai 2013
  25. Présentation et concept de la mixtape Nouveau Souffle par Rapgenius
  26. Les 7 morceaux clipés de la mixtape Nouveau Souffle disponibles sur la plateforme Youtube
  27. Présentation de Georgio avant son concert à La Cigale le 22 janvier 2016
  28. (https://www.facebook.com/GeorgioXV3/posts/765160560238425?comment_id=766445086776639&offset=0&total_comments=68, Présentation du concept de la financiarisation au premier album de Georgio, Bleu Noir, sur KissKissBankBank]
  29. Participation à Bleu Noir
  30. Résultats chiffrés du financement de Bleu Noir
  31. « [Chronique] Georgio - Bleu noir - Le Rap en France », sur lerapenfrance.fr (consulté le 11 mai 2017)
  32. Raphael Brami, « [Interview] Georgio : "J'avais besoin de montrer une facette avec plus d'espoir mais pas plus naïve pour autant" - Le Rap en France », sur Le Rap en France (consulté le 19 juillet 2017)
  33. Stéphanie Binet, « Georgio, un rap qui cogne et laisse des bleus », sur le Monde, (consulté en juillet 2017)
  34. "Nous avons écouté Bleu Noir de Georgio..." par Aficia le 24 octobre 2015
  35. Ventes de l'album Bleu Noir de Georgio après la première semaine par Booska-p.com le 23 octobre 2015
  36. Photo du compte Facebook de Georgio, après 2 concerts joués à Sao Paulo au Brésil
  37. Présentation de Georgio sur le site Internet de La Cigale avant son concert sur cette scène parisienne le 22 octobre 2016
  38. Dates de la tournée Bleu Noir, en France et en Suisse sur infoconcert.com

Liens externes[modifier | modifier le code]