Népal (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Népal (rappeur)
Surnom KLM
GrandMaster Splinter
Nom de naissance Clément Enzo Florian di Fiore
Naissance
Paris 14e (France)
Décès (à 29 ans)
Clichy (France)
Activité principale Rappeur
Activités annexes Beatmaker, producteur musical, graphiste, vidéaste
Genre musical Rap français
Années actives 2011 - 2019
Labels 75e Session, LesGarsLaxistes, Triple 4 Gear
Site officiel www.444nuits.fr

Népal, de son vrai nom Clément Di Fiore, né le dans le 14e arrondissement de Paris, et mort le à Clichy dans les Hauts-de-Seine[1],[2],[3], est un rappeur et beatmaker français. Il est également connu sous les noms KLM et GrandMaster Splinter[4]. Membre du collectif de la 75e Session, il forme avec Doums le duo 2Fingz. Il est également proche du collectif L'Entourage, du groupe 1995 et du projet Les Gars Laxistes.

Népal attache énormément d'importance à l'anonymat, il ne se montre qu'encapuchonné, masqué, cagoulé ou même maquillé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clément Enzo Florian di Fiore naît le 12 octobre 1990 à Paris, dans le 14e arrondissement. Il a une sœur, Déborah.

En 2009, il co-fonde la 75e Session[5], un collectif né autour de rappeurs, de beatmakers, de graphistes et de vidéastes, très connu et influent dans le milieu de l'underground parisien. Sa première véritable apparition musicale remonte à 2010, avec une participation en featuring dans le morceau Clash de son ami Hippocampe Fou, issu de l'EP de Vidéo Clash. Avec la 75e Session, il inaugure en 2011 une série de freestyle anonymes, John Doe, dans lesquels apparaîtront de futurs grands noms comme Vald ou encore Georgio.

Il crée en parallèle le duo 2Fingz avec son ami d'enfance rencontré au collège, Doums, membre du collectif L'Entourage, et sortent ensemble leur première mixtape homonyme 2Fingz en 2011 suivi d'une seconde La Folie des Glandeurs en 2013.

Entre 2012 et 2014, Népal réalise également 3 medleys sous le pseudonyme de Grandmaster Splinter, medleys constitués de morceaux enregistrés sur des Faces B[6]. Lors de la sortie du troisième medley, Doums annonce sur Facebook que ce medley sera le dernier morceau sorti par Grandmaster Splinter « Grandmaster Splinter arrête le rap et nous envoie le dernier épisode de sa trilogie de medley… Un grand nous quitte ! ».

Le , il apparaît sur un freestyle Grünt n°18 aux côtés de ses amis de la 75e Session, on peut y voir aussi Limsa d'Aulnay, Sanka, FA2L, Georgio, Doums et Sheldon[7].

Népal, désormais nommé ainsi, sort néanmoins son premier projet solo le , un EP intitulé 16par16. Constitué de 6 titres inédits, également enregistrés sur des Faces B[6](il pose sur des instrumentales très variés, allant de prods de Big K.R.I.T. à Bobby Shmurda). Se caractérisant par un flow très agressif, 16par16 est enregistré et produit par Diabi et Sheldon. Le projet est rendu disponible en téléchargement gratuit, sur le site internet du collectif. Non présent sur les plateformes de streaming, ce projet, ainsi que la totalité des autres projets du rappeur, ne sont pas éligibles aux certifications de la SNEP[8]. Il dévoile le 25 décembre 2014, une version remixée du projet, intitulée 16par16 Remix, dans lequel il collabore avec des artistes comme Vaati, Le Flash, Kyo Itachi, Diabi, Goomar et Sèda afin de remastériser les titres du premier projet. Il réalise lui-même un remix, avec le pseudo KLM, sur le morceau Bonus Track.

Le , Népal publie le double projet 444 Nuits, constitué de deux EP's de six titres chacun, la Version Bleue, et la Version Rouge, possible clin d'œil aux versions Bleues et Rouges de Pokemon[9] ou aux pilules bleues et rouges du film Matrix. Cet EP marque une certaine évolution de Népal, en effet, il produit l'intégralité de son projet, qui est par ailleurs mixé par Vidji. Disponible en téléchargement gratuit sur un site dédié , 444 Nuits atteint le nombre de plus de 60 000 téléchargements[8]. L'EP reçoit également une version physique limitée au nombre de 444 exemplaires [10] et un morceau bonus de l'album : Gava se trouve en exclusivité dans la version physique, et un morceau bénéficie d'un clip vidéo, Rien d'Spécial, réalisé par Les Gars Laxistes, qui comptabilise aujourd'hui plus de 8 millions de vues.

La même année Népal participe à l'album de Nekfeu, Cyborg, sur le morceau Esquimaux, et en tant que beatmaker sur le morceau Humanoïde.

Le , exactement 444 jours après son double EP 444 Nuits, il sort son troisième projet solo 445e Nuit, dans lequel il collabore avec Doums et 3010, EP en partie produit par lui même, mais aussi par Stratega et Yung Cœur[11]. Le projet passera un peu inaperçu du grand public, bien que très bien accueilli par la presse spécialisée et par les auditeurs[12]. Cet EP est un mélange d'ambiances, alternant entre des morceaux kickés et planants[13], dans lequel Népal s'adonne à chantonner le refrain d'Insomnie, ou bien s'amuse en variant spécialement ses placements dans le morceau Love64. Ces certaines libertés que s’octroie Népal donnent une couleur différente à cet EP par rapport à 444 Nuits, tout en conservant une identité forte et caractéristique de l'artiste. Toujours disponible en téléchargement gratuit sur son site internet, une version physique est également lancée, limitée à 1000 exemplaires.

Le voit la sortie du projet de l'artiste Sopico, également membre de la 75e Session. Népal apparaît en tant que featuring sur le titre Domo.

Lors de sa tournée Pilote 444 Nuits Tour effectuée avec Doums en 2018, il annonce la préparation de leur projet commun La Folie des Glandeurs 2.

Le , plus d'un an sans la moindre activité musicale en solo, Népal sort l'EP KKSHISENSE8, composé de huit titres, incluant des collaborations avec Gracy Hopkins, Doums et le Bohemian Club. L'amour de Népal pour la culture Japonaise transparaît clairement dans cet EP, que ce soit avec les ambiances sonores, avec le titre de cet EP KKSHISENSE8 référence éponyme au personnage Kakashi Hatake dans Naruto[14], ou bien avec les nombreuses références présentes dans ses textes. Comme pour le précédent, ce projet est exclusivement produit par Népal mais aussi par Stratega et Diabi, est téléchargeable gratuitement, tout en recevant une édition physique limitée à 1000 exemplaires. L'artiste finit par annoncer qu'il s'agissait de son dernier EP avant son premier album.

Le , Népal sort la compilation 2016-2018 sur les différentes plateformes de streaming regroupant certains morceaux, ainsi que des singles, de ses projets sortis dans cette période. La sortie de ces morceaux sur les plateformes de streaming annonce à ce moment précis, la sortie imminente de son 1er album studio.

Mort et hommages[modifier | modifier le code]

Népal meurt le à Clichy dans les Hauts-de-Seine, un mois après son vingt-neuvième anniversaire. La nouvelle est annoncée publiquement par ses proches sur ses réseaux sociaux onze jours plus tard, le , annonçant également la sortie de son premier album Adios Bahamas qu'il venait de finaliser. Pour la première fois, Népal est directement exposé au cœur d'une importante médiatisation[15].

En , un graffiti est réalisé à titre d'hommage par la 75e Session et Les Gars Laxistes. Représentant la cover d'Adios Bahamas, il est situé Rue des Thermopyles dans le 14e arrondissement de Paris, quartier d'origine du rappeur[16].

Le , est dévoilé, à titre posthume, Adios Bahamas, son premier album. Il sort sur son propre label, Triple 4 Gear, créé en 2019[17]. Composé de 12 pistes, Népal apparaît en featuring avec Di-Meh, Doums, Sheldon, 3010, mais aussi avec Nekfeu sur le titre En face. Commencé et finalisé par l'artiste de son vivant[18], il s'ose à quelques originalités avec des morceaux entièrement ou partiellement chantonnés, en variant les sonorités et les styles[19]. Lors de sa première semaine de ventes, il figure en treizième position du Top Album de la SNEP[20]. Le de la même année, l'album est commercialisé en physique sous trois versions distinctes, un CD basique, un CD collector et un vinyle. Ce dernier s'inscrit comme le vinyle le mieux vendu en une semaine de l'année 2020[21].

Le 4 septembre 2020, le clip de Sundance voit le jour. Mettant en scène le quotidien du rappeur Nekfeu s'il n'avait jamais réussi dans la musique, le clip est réalisé par Syrine Boulanouar et produit par la 75e Session, sur une idée originale de Népal exprimée avant sa disparition. Du 28 septembre au 2 octobre, ses proches dévoilent quotidiennement cinq morceaux inédits accompagnés de deux clips, et ce conformément à sa volonté. Le clip de Benji, tourné au Sri Lanka par Népal de son vivant, est dévoilé le vendredi 2 octobre, et s'inscrit comme la dernière pièce de la discographie de Clément di Fiore[22].

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

2012

  • Medley Vol.1 (Grandmaster Splinter)
  • Medley Vol.2 (Grandmaster Splinter)

2013

  • Medley Vol.3 (Grandmaster Splinter)

2014

  • 16par16 / 16par16 REMIX
  • Ibiki (single)
  • Baby Milo (single)

2015

  • Enter The Dojo Vol.1 (KLM)
  • James Worthy (single)
  • Fugu (single)
  • 66 Mesures (single)
  • Abra (single)

2016

  • 444 Nuits

2017

  • 445e Nuit
  • Slow Mix 06/08/17 (KLM)

2018

  • Slow Mix 07/02/18 (KLM)
  • KKSHISENSE8

2019

2020

  • Dans le fond (single)
  • Cheddar (single)
  • Coach K (single)
  • Même Vie (single)
  • Benji (single)

Avec 2Fingz[modifier | modifier le code]

2011

  • 2FingZ

2013

  • La Folie des Glandeurs

Prochainement

  • La Folie des Glandeurs Partie II

Apparitions[modifier | modifier le code]

2010

  • Hippocampe Fou feat. Népal (KLM) - Clash

2011

  • John Doe ∅ 1 (Freestyle Anonyme)

2012

2013

  • Sanka feat. Népal - Un monde imaginaire sur l'EP Nomade Shaolin

2014

  • 75e Session feat. 13 Sarkastick, Panama Bende - La Diff sur l'EP Paris - Genève
  • Di-Meh feat. Nepal, Limsa - Le taff est fait sur l'EP Reste calme
  • Grünt #18 feat. 75e Session
  • Di-Meh feat. Nepal - Paris-Genève 2 sur l'EP Dimeh Hendrix
  • Sheldon feat. Népal, Walter - Le Grand Bond en avant (Single)

2015

  • Di-Meh feat. Nepal - Fu Gee La sur l'EP Entre le rap et la vraie vie
  • Fonky Drü feat. 75e Session - Azur sur l'EP Delta 64236
  • FA2L feat. Népal, Losti - Petit frère sur l'EP Fameux
  • FA2L feat. Népal - La Cigarette sur l'EP Fameux

2016

  • Nekfeu feat. Nepal - Esquimaux sur l'album Cyborg
  • Nepal et Diabi - Benjamin Franklin sur l'EP The Lost Draft
  • Les Chics Types feat. Népal - Cafard Boulevard sur l'EP Tout Baigne

2017

  • Lomepal feat. 2Fingz - Lucy sur l'album Flip
  • Di-Meh feat. Népal - Ennemis sur l'EP Focus
  • L'affreux Jojo feat. Népal - A l'aise dans l'EP Portraits gachés

2018

  • Sopico feat. Népal - Domo sur l'album
  • Grünt Hors-Série feat. Doums, Nekfeu, Alpha Wann, 2zer, Framal, Mekra
  • Bohemian Club feat. Népal - Toxic sur l'EP Substance M
  • Troisième Freestyle de la série "Règlement Space" de la chaine du Règlement[23]

2019

  • M le Maudit feat. Népal - ÉVEIL sur l'EP I HATE LOVE
  • WondaGurl feat. Népal - City Lights, Pt.2 sur l'EP Toronto - Paris
  • Fixpen Sill feat. Népal - Touareg sur l'album FLAG
  • Doums feat. Népal - Le fer sur l'album Pilote & Co

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Acte de naissance de Clément di Fiore », sur Wiki Commons (consulté le 6 septembre 2020)
  2. « Le rappeur Népal est mort », sur Mouv (consulté le 20 novembre 2019)
  3. « Le rappeur parisien Népal est décédé », sur Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes (consulté le 20 novembre 2019)
  4. « Qui est vraiment Népal ? », sur Genius
  5. « Webdoc « 75e Session, la famille du Dojo »" », sur https://www.nova.fr (consulté le 11 mai 2020)
  6. a et b « Focus sur Népal, à l'aube des Versions Bleues et Rouges" », sur http://lebonson.org (consulté le 11 mai 2020)
  7. « Grünt #18 Feat. 75e Session »,
  8. a et b « Avec ses disquettes d’or, Népal nargue la SNEP" », sur https://intrld.com (consulté le 11 mai 2020)
  9. « Népal, La promesse masquée" », sur https://sourdoreille.net (consulté le 11 mai 2020)
  10. « Népal, son album 444 Nuits" », sur http://www.longueurdondes.com (consulté le 11 mai 2020)
  11. « Népal – 445e Nuit (EP)" », sur https://www.newzikstreet.com (consulté le 5 juillet 2020)
  12. « 445e Nuit (EP)" », sur https://www.senscritique.com (consulté le 5 juillet 2020)
  13. « Népal : 445e nuit" », sur https://lalogemag.wordpress.com (consulté le 5 juillet 2020)
  14. « Népal - KKSHISENSE8" », sur http://cul7ure.fr (consulté le 5 juillet 2020)
  15. Le Figaro, « Le rappeur parisien Népal meurt à 24 ans », sur Le Figaro.fr, (consulté le 5 septembre 2020)
  16. « VIDÉO. À Paris, une fresque de street-art en hommage au rappeur Népal, un mois après sa mort », sur actu.fr (consulté le 19 juin 2020)
  17. « Listes des albums sortis sous "Triple 4 Gear" », sur https://www.traxsource.com (consulté le 16 décembre 2019)
  18. « Népal - Adios Bahamas" », sur https://thesaurap.fr (consulté le 7 juillet 2020)
  19. « Adios Bahamas, Adieu Népal" », sur http://lebonson.org (consulté le 7 juillet 2020)
  20. « Top Albums" », sur https://snepmusique.com (consulté le 7 juillet 2020)
  21. Justin Noto, « La version physique de Adios Bahamas de Népal disponible », sur Interlude, (consulté le 7 juillet 2020)
  22. « Népal : clap de fin avec "Benji", le dernier morceau de sa discographie », sur Le Mouv', (consulté le 3 octobre 2020)
  23. Le Règlement, « Népal - Règlement Space #3 (Freestyle) » (consulté le 3 février 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]