Georges-Gustave Toudouze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Georges G. Toudouze)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toudouze.
Georges-Gustave Toudouze
Nom de naissance Édouard Henri Georges Toudouze
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 94 ans)
Paris, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Édouard Henri Georges Toudouze, né à Paris le , et mort dans la même ville le , est un romancier, auteur dramatique, historien et journaliste français. Il a écrit sous les pseudonymes : Georges-Gustave Toudouze, Georges - G. Toudouze, ou Georges G.- Toudouze, dans Les Cahiers de l'Iroise, entre autres.

Il est le fils du le romancier Gustave Toudouze (voir Famille Toudouze pour l'arbre généalogique).

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges-Gustave Toudouze est pensionnaire de l'Académie de France à Rome, membre de l'Académie de Marine, membre de l'École française archéologique d'Athènes, professeur d'histoire, du théâtre et du costume au Conservatoire national de Paris[1]. Il a été titularisé à ce dernier poste en 1913, remplaçant ainsi son beau-père Louis de Gramont.

Il est le créateur de la série de romans pour la jeunesse Cinq jeunes filles, première série française de l'Après-guerre.

Les romans de Georges-Gustave Toudouze sont principalement maritimes et prennent souvent pour cadre la Bretagne dont il fait l'apologie[2].

Il milita aussi en faveur du nationalisme breton, participant notamment au Framm Keltiek Breizh soutenu par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans et autres écrits[modifier | modifier le code]

  • 1900 : La Défense des côtes de Dunkerque à Bayonne au XVIIe siècle, Éd. R. Chapelot, Paris, 375 p.
  • 1903 : La Côte d'azur : Cannes, Nice, Monaco, Menton, Collection : Bibliothèque spéciale de la projection. Conférence pour projections no 117, Éd. E. Mazo, Paris, 16 p.
  • 1903 : Une mystérieuse affaire, Éd. Hachette.
  • 1907 : À travers la presqu'île de Crozon, Morgat et Camaret, Éd. de la Ligue maritime française, Paris, 62 p.
  • 1911 : Le Voltigeur Hollandais, Éd. Hachette, illustré par Maurice Leloir, 264 p.
  • 1912 : Le Trésor maudit du palais rouge, Éd. Hachette, 49 gravures d'après Édouard François Zier, 269 p.
  • 1917 : Gloires et drames de la mer, Berger levrault.
  • 1918 : Une campagne en hydravion, Éd. Rouff, 24 p.
  • 1918 : Le Livre de la mer - Manuel de la Ligue Maritime Française, Éd. Larousse.
  • 1918 : L'Embouteillage de Zeebrugge, coll. Patrie, Rouff, 24 p.
  • 1918 : La Défense du Pas de Calais, coll. Patrie, Rouff, 1918, 24 p.
  • 1919 : La Reddition de la flotte allemande, coll. Patrie, Rouff, 24 p.
  • 1920 : Le Sous-marin : roi de la mer, A. Lemerre, Paris, 266 p.
  • 1921 : Paris sur l'eau, Éditions Mame, 304 p.
  • 1922 : Gloires et souvenirs maritimes, Maurice Leloir, Georges-Gustave Toudouze, Éditions Hachette, Brest, 312 p.
  • 1923 : La Grèce au visage d'énigme de Pœstum à Mycènes, d'Agrigente à Troie, de Ségeste à Knossos, Berger-Levrault, 166 p.
  • 1923 : 'Le Petit Roi d'Ys, coll. Bibliothèque de la jeunesse, Hachette, roman, 96 p. ; Illustrations d'après Henry Morin. (Ouvrage couronné par l'Académie française)
  • 1938 : 'Anne de Bretagne : duchesse et reine, Éd. Floury, Paris, 1938, 268 p.
  • 1938 : 'Le Secret de l'île d'acier, Éd. Tallandier, coll. Grandes Aventures et voyages excentriques no 9, 224 pages.
  • 1943 : Les Équipages de la marine française, Éd. militaires illustrées, Brest, 146 p. - Ouvrage couronné par l'Académie Française et par l'Académie des beaux-arts.
  • 1943 : Âmes et pierres de Bretagne, Éd. Floury, 148 p.
  • 1943 : Les Chercheurs d'espace, Éd. Berger-Levrault, Paris, 156 p.
  • 1944 : La Vie héroïque de l'amiral Courbet, Éd. militaires illustrées, Paris, 115 p.
  • 1945 : Le Costume français, coll. « Arts, styles et techniques », Larousse, 176 p.
  • 1946 : Venise “Née de l'écume des flots”, Éd. Monceau, Paris, 146 p.
  • 1946 : Molière, bourgeois de Paris et tapissier du Roy, Floury, Paris, 189 p.
  • 1947 : La Presqu'île de Crozon, Éd. de Bretagne, La Baule.
  • 1947 : Les Carnets illustrés du Maréchal de Vauban et du Mur de l'Atlantique, Académie de Marine.
  • 1948 : Les Derniers Jours de la ville d'Ys, Éd. Armoricaines, Morlaix
  • 1953 : Aventuriers de Bretagne sur les océans, Éd. Amiot et Dumont, Paris, 197 p.
  • 1954 : Camaret Grand'Garde du littoral de l'Armorique, Éd. Gründ, Paris.
  • 1954 : Monsieur de Vauban, Éd. Berger Levrault, 302 p.
  • 1955 : Le Premier des globe-trotters, Éd. André Bonne, 185 p.
  • 1959 : Histoire de la marine. Tome premier, Georges-Gustave Toudouze, Charles Bourel de La Roncière, Joannès Tramond; Éd. Baschet et Cie, Paris, 320 p.
  • 1959 : Histoire de la marine. Tome second, Georges-Gustave Toudouze, Charles Bourel de La Roncière, Joannès Tramond; Éd. Baschet et Cie, Paris, 321 p.
  • 1960 : Les Trois Connétables Du Guesclin - Clisson - Richemont, Éd. André Bonne.
  • 1962 : Tanguy fils de la Mer, collection : Georges-G. Toudouze. « L'Âme de la Bretagne », Éd. André Bonne, In-16, 288 p.
  • 1967 : Camaret et Vauban, Éd. Alpina, 95 p.
  • 2003 : Chroniques de La Hougue : “La Bataille de la Hougue : 29 mai 1692” de Georges Toudouze ; “La légende de Barfleur” de Roger Lepelley. Éditions Isoète, Cherbourg-Octeville, 219 p. (fac-sim. de l'éd. de : Paris : R. Chapelot, 1899).

Romans pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Romans hors-série[modifier | modifier le code]

  • 1907 : Henri Rivière. Peintre et Imagier (ill. Henri Rivière), Paris, Henri Floury, , 176 p., 20 × 26 cm (lire en ligne)
  • 1909 : La Sorcière du Vésuve
    En collaboration avec Gustave Toudouze, collection « Nouvelle collection pour la jeunesse », illustré de 52 gravures par Éd. Zier, Éd. Hachette, Paris, 275 p.
  • 1909 : La Dernière des Spartiates
    collection Bibliothèque des écoles et des familles, éditions Hachette, in-8°, 323 p.
  • 1909 : François Ier : le Roi chevalier
    Georges-Gustave Toudouze et Albert Robida, Éd. Boivin, Paris, 82 p.
  • 1914 : Le Petit Roi d'Ys (prix de l'Académie française)
    Éd. Hachette, 1914, 95 gravures d'après Henry Morin, 229 p. Rééditions : 1923, coll. Bibliothèque de la jeunesse, Hachette, coll. Bibliothèque de la jeunesse, roman, 96 p. ; Illustrations d'après Henry Morin ; 1948, coll. Bibliothèque verte, Hachette, Illustrations de E. de Berthier, 255 p.
Résumé : Un archéologue éminent a résolu de retrouver la ville d'Ys. Il part en sous-marin, emmenant avec lui sa petite-fille Mauricette, charmante adolescente au cœur d'or, et Jobic, moussaillon fort attachant et ami de la fillette... Des ennemis de l'archéologue s'emploient avec un acharnement diabolique à faire échouer son dessein. La cité de Gradlon et d'Ahès ressuscitera-t-elle avec son palais, sa cathédrale, son port, ses remparts, du tombeau liquide où elle dormait son sommeil de légende ?
  • 1916 : La Filleule de Merlin
    illustré de 64 gravures d'après Alfred Vaccari, Hachette, coll. Bibliothèque des écoles et des familles, in-8, 221 p. Réédition : 1955, illustrations de Henri Faivre, coll. Bibliothèque verte, Hachette, roman, 256 p.
  • 1917 : Pierrik le mousse, pêcheur de sous-marins (roman), F. Rouff, coll. « Patrie » (no 43), , 24 p., 19 × 14 cm
  • 1921 : Les Sous-marins fantômes (ill. G. Dutriac), Paris, Hachette, coll. « Romans d'aventure » (réimpr. 1927, 1931, 1958, 1960, 1961) (1re éd. 1921), 207 p. (lire en ligne)
  • 1927 : Pierrette la téméraire
    Hachette, Bibliothèque de la jeunesse, illustrations de G. Dutriac, 80 p. Rééditions : 1956, coll. Idéal-Bibliothèque, Éd. Hachette, Illustré par Françoise Bertier, roman, 186 p.
  • 1928 : Aux feux tournants des phares
    Éd. Eugène Figuière, Paris, roman, 209 p. Rééditions : 1946 ; 1966, éd. A. Bonne, Paris, 191 p. ; 1977, coll. Bibliothèque verte, Hachette, illustrations de Paul Durand, 153 p.
Résumé[3] : « J'entends une sirène de bateau. C'en est un qui vient sur nous. II ne peut pas nous voir puisque le feu n'est pas allumé... Le bateau est perdu. Alors, ça, moi je ne veux pas. » Ce message trouvé dans une bouteille jetée à la mer va expliquer la décision désespérée prise par le gardien de Men-Guen-Braz pour sauver un navire perdu dans la brume. Avec son parler simple, direct et rude de marin breton, G. G.-Toudouze nous fait vivre dans ce volume huit histoires dramatiques de gardiens de phare.
  • 1933 : Le Mousse du "Korrigan"
    Hachette, coll. Bibliothèque des écoles et des familles, illustrations de Henri Faivre, roman, 135 p.
  • 1940 : Gaït la mystérieuse
    Ed. J. Tallandier, coll. Grandes aventures et voyages excentriques, no 54, roman. Réédition : 1964, Publication : Paris : A. Bonne, coll. L’Âme de la Bretagne.
  • 1942 : Anne et le mystère breton
    Hachette, coll. Bibliothèque verte, illustrations de Henri Faivre, roman, 253 p.
Résumé[4] : Un groupe de jeunes étudiants et étudiantes en vacances décide de parcourir la Bretagne. La route se révèle fertile en émotions ; mais nos campeurs risqueraient fort de passer à côté des sites les plus authentiquement bretons s'ils n'avaient la chance de faire la connaissance d'une jeune fille du pays, Anne, et de son frère Yann-Joël. Avec de tels guides, ils découvrent la vraie Bretagne, ses légendes, ses fées, ses forêts enchantées, ses vieux manoirs. Tous sont pris à son charme étrange et l'un des garçons y trouve le bonheur…
  • 1943 : Faïk de Kerloc'h, pupille de l'océan
    Illustrations de Jim Sévellec, Éd. Landerneau, Édition de propagande cultuelle (sic) bretonne pour la jeunesse, Urz Goanaz Breiz-Ololé, 79 p.
  • 1951 : La Fille des sirènes
    Hachette, coll. Bibliothèque verte, illustrations de René-George Gautier, 256 p.
  • 1952 : Héritière de Neptune
    Hachette, coll. Bibliothèque verte, illustrations d'Albert Chazelle, roman, 253 p.
Résumé[4] : Dans les eaux de la mer Égée, un volcan a autrefois sombré. Seules émergent encore certaines parties de son pourtour: c'est l'archipel de Santorin. Sur les fonds environnants gisent maintenant les bâtiments - trirèmes ou frégates - coulés depuis l'Antiquité, ainsi que les vestiges d'une cité engloutie. Des savants français entreprennent de retrouver ces trésors archéologiques. Sur le yacht Amphilrite, équipé à cette fin, Jean Liscoet, prix de Rome de sculpture, cherche l'aventure scientifique. Il y rencontrera l'aventure sous toutes ses formes. La belle et fière Myrto Mavrovouni, fille d'un riche armateur grec et rite-fille d'un illustre corsaire, se montrera experte dans l'art de bouleverser l'existence du jeune homme...
  • 1953 : Contrebandière de Sicile
    Hachette, coll. Bibliothèque verte, illustré par Henri Faivre, roman, 256 p.
  • 1956 : Un gentilhomme de la mer
    Hachette, coll. Bibliothèque verte, illustrations de Jean Reschofsky, 256 p., roman.
  • 1957 : La Fiancée du Loup-de-la-Mer
    Hachette, coll. Bibliothèque verte no 289, illustrations de Philippe Daure, roman, 255 p.
  • 1974 : Contes et Légendes de l'Île-de-France
    Éd. Fernand Nathan, coll. Contes et légendes de tous les pays, 254 p.

Série Cinq jeunes filles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinq jeunes filles.

Treize titres publiés dans la collection Bibliothèque verte aux éditions Hachette.

  • 1954 : Cinq jeunes filles sur “L'Aréthuse”
    Illustrations de Henri Faivre, 256 p. Réédition : 1960, illustrations de Christian Dufour.
  • 1955 : Cinq jeunes filles à Venise
    Illustrations de Henri Faivre, 256 p. Réédition : 1964, nouvelle illustration de couverture de Henri Faivre.
  • 1957 : Cinq jeunes filles à Capri
    B. verte no 284, Illustrations de Henri Faivre, 254 p.
  • 1958 : Cinq jeunes filles chez les pirates
    B. verte no 41, Illustrations de Henri Faivre, 255 p.
  • 1959 : Cinq jeunes filles aux Açores
    B. verte no 148, Illustrations de Henri Faivre, 254 p.
  • 1960 : Cinq jeunes filles dans l'Atlantique
    B. verte no 169, Illustrations de Henri Faivre, 255 p.
  • 1961 : Cinq jeunes filles sur la Tamise
    B. verte no 197, Illustrations de Henri Faivre, 254 p. Réédition : 1974.
  • 1962 : Cinq jeunes filles en Armorique
    B. verte no 217, Illustrations de Henri Faivre, 254 p. Réédition : 1972, nouvelle illustration de couverture.
  • 1963 : Cinq jeunes filles et L'or des Canaries
    B. verte no 241, Illustrations de Henri Faivre, 254 p.
  • 1964 : Cinq jeunes filles et Le viking
    B. verte no 262, Illustrations de Henri Faivre, 254 p.
  • 1965 : Cinq jeunes filles à Majorque
    B. verte no 288, Illustrations de Henri Faivre, 190 p.
  • 1966 : Cinq jeunes filles face à Interpol
B. verte no 313, Illustrations de Henri Faivre, 250 p.
  • 1967 : Cinq jeunes filles aux périls de l'archipel
    B. verte no 343, Illustrations de Christiane Dufour, 250 p.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacqueline Duroc, Camaret, cité d'artistes, Ursa-Le Chasse-marée, coll. « Les peintres de la Bretagne », , 176 p. (ISBN 2869340095)
  2. Cf. Anne et le Mystère breton, vibrant hommage condensé de l'histoire et de la géographie de la Bretagne, destiné à la jeunesse)
  3. Le résumé figure sur la 4e de couverture de l'édition de 1977.
  4. a et b Le résumé figure sur le rabat intérieur gauche de la jaquette du livre.
  5. http://catalogue.bnf.fr/servlet/ListeNotices?host=catalogue