1919 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chronologie de la littérature
Cet article est une ébauche concernant la chronologie de la littérature.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Années de la littérature :
1916 - 1917 - 1918 - 1919 - 1920 - 1921 - 1922
Décennies de la littérature :
1880 - 1890 - 1900 - 1910 - 1920 - 1930 - 1940

Évènements[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. Publication à Zurich de l’Anthologie Dada (mai).
  2. Henri Bergson (philosophe), L’énergie spirituelle (novembre).
  3. Johan Huizinga (historien hollandais), L'Automne du Moyen Âge.
  4. John Silas Reed (journaliste américain), Dix jours qui ébranlèrent le monde.

Poésie[modifier | modifier le code]

  1. André Breton, Usine, première expérience d’écriture automatique, 1er septembre
  2. André Breton et Philippe Soupault, Les Champs magnétiques.
  3. Blaise Cendrars, Du monde entier, en décembre.
  4. Jean Cocteau, Le Cap de Bonne-Espérance
  5. Jarosław Iwaszkiewicz (polonais), Huitains

Romans[modifier | modifier le code]

Auteurs francophones[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Benoit, L’Atlantide.
  2. André Breton, Mont de piété.
  3. Blaise Cendrars, La Fin du monde filmée par l'Ange N.-D., avec des compositions en couleur de Fernand Léger. Paris, Éd. de la Sirène.
  4. Roland Dorgelès, Les Croix de bois.
  5. André Gide, La Symphonie pastorale.
  6. Pierre Mac Orlan, La Clique du café Brebis, en mars.
  7. Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs.
  8. Romain Rolland, Colas Breugnon.
  9. Paul Valéry, La Soirée avec monsieur Teste (15 juin).

Auteurs traduits[modifier | modifier le code]

  1. Johan Huizinga (néerlandais), Automne du Moyen Age.
  2. Edith Maude Hull (anglaise), Le Cheik.
  3. Franz Kafka (allemand), La Colonie pénitentiaire (mai).
  4. Dezsö Szabó (hongrois), Le Village à la dérive, qui devient le point d’ancrage du mouvement populiste hongrois (Dezsö Szabó, László Németh, Géza Féja, Sándor Karácsony, István Györffy).

Ouvrages scientifiques[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Wegener, Die Entstehung der Kontinente und Ozeane (Genèse des océans et des continents) : ouvrage majeur du scientifique décrivant la théorie de la dérive des continents.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]