Naoya Ogawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le judo image illustrant le catch
Cet article est une ébauche concernant le judo et le catch.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ogawa.
Naoya Ogawa
Description de cette image, également commentée ci-après

Naoya Ogawa en 2015.

Données générales
Nom complet Naoya Ogawa
Nom de ring Hulk Ogan
Jude O
Captain Hustle
Nationalité japonaise
Date de naissance (48 ans),
Suginami, Tōkyō
Taille 6 4 (1,93 m)[1]
Poids 253 lb (115 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations New Japan Pro Wrestling
Pro Wrestling Zero1
Hustle
Inoki Genome Federation
Entraîneur Satoru Sayama[2]
Antonio Inoki[2]
Carrière pro. 1997aujourd'hui

Naoya Ogawa (小川 直也, Ogawa Naoya?, né le dans Suginami-ku à Tōkyō) est un judoka, un catcheur (lutteur professionnel) et un pratiquant d'arts martiaux mixtes japonais.

Champion du monde de judo en 1987 et 1989, il participe au Jeux olympiques de 1992 où il obtient la médaille d'argent dans la catégorie des poids-lourds. Il continue à pratiquer ce sport jusqu'au Jeux olympiques d'été d'Atlanta.

Il se reconvertit alors comme catcheur à la New Japan Pro Wrestling, à la Pro Wrestling Zero1, la Hustle et enfin l'Inoki Genome Federation où il est depuis 2007.

Parallèlement à sa carrière de catcheur, il participe entre 1997 et 2005 à des combats d'arts martiaux mixtes où il s'illustre en remportant sept de ses neuf matchs.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Catch[modifier | modifier le code]

  • NWA Northeast
    • Champion du monde catégorie poids lourds NWA World 1 fois
  • Pro Wrestling ZERO-ONE
    • NWA Intercontinental Tag Team Championship 2 fois avec Shinya Hashimoto
    • Championnat américain poids lourds NWA ZERO-ONE 1 fois

Arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
9 combats 7 victoires 2 défaites
Par KO 2 0
Par soumission 5 2
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 7-2 Drapeau du Japon Hidehiko Yoshida Soumission (clé de bras) Pride FC - Shockwave 2005 2005-12-3131 décembre 2005 1 6:04 Saitama, Japon
Défaite 7-1 Drapeau de la Russie Fedor Emelianenko Soumission (clé de bras) Pride FC - Final Conflict 2004 2004-08-1515 août 2004 1 0:54 Saitama, Japon
Victoire 7-0 Drapeau du Brésil Paulo Cesar Silva KO technique (coups de poing) Pride FC - Critical Countdown 2004 2004-06-2020 juin 2004 1 3:29 Saitama, Japon
Victoire 6-0 Drapeau de l'Allemagne Stefan Leko Soumission (arm-triangle choke) Pride FC - Total Elimination 2004 2004-04-2525 avril 2004 1 1:34 Saitama, Japon
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Matt Ghaffari K.O. technique (coups de poing) UFO - Legend 2002-08-088 août 2002 1 0:56 Tokyo, Japon
Victoire 4-0 Drapeau du Japon Masaaki Satake Soumission (étranglement arrière) Pride 11 - Battle of the Rising Sun 2000-10-3131 octobre 2000 2 2:01 Osaka, Japon
Victoire 3-0 Drapeau des Pays-Bas Rob Peters Soumission UFO Europe - Free Fight Gala 1999-11-2828 novembre 1999 NC NC Kijkduin, Pays-Bas
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Gary Goodridge Soumission (keylock) Pride FC - Pride 6 1999-07-044 juillet 1999 2 0:36 Yokohama, Japon
Victoire 1-0 Drapeau des Pays-Bas Rens Vrolijk Soumission (étranglement arrière) RDFF 1 - Red Devil Free Fight 1 1997-09-2727 septembre 1997 1 2:51 Amsterdam, Pays-Bas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Naoya Ogawa sur Sherdog
  2. a et b (en) « Naoya Ogawa », sur Cagematch (consulté le 15 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]