Gandelain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gandelain
La mairie et l'église Saint-Clair.
La mairie et l'église Saint-Clair.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Damigny
Intercommunalité Communauté urbaine d'Alençon
Maire
Mandat
Éric Morin
2015-2020
Code postal 61420
Code commune 61182
Démographie
Gentilé Gandelainais
Population
municipale
410 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 28′ 47″ nord, 0° 05′ 17″ ouest
Altitude Min. 186 m – Max. 370 m
Superficie 15,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Gandelain

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Gandelain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gandelain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gandelain

Gandelain est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 410 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Gandelain[1]
Ciral Saint-Ellier-les-Bois La Roche-Mabile
Lalacelle Gandelain[1] Saint-Denis-sur-Sarthon
Lalacelle,
Champfrémont (53)
Champfrémont (53), Ravigny (53) Ravigny (53)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Mons Guantelen en 1050[2] puis Mont-Gandelain jusqu'au XVIe siècle[3], Gandelain au XVIe siècle[2],[4]. Le toponyme est issu d'un anthroponyme germanique tel que Wandalin[2], Wandalinus[4] ou Vandalin[3]

Le gentilé est Gandelainais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Michel Mézière    
mars 2001[5] septembre 2015[5] Jean-Louis Richard SE Employé de banque
octobre 2015 en cours Éric Morin[6]   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 410 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Gandelain[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Gandelain a compté jusqu'à 1 280 habitants en 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
1 190 1 137 1 120 1 109 1 228 1 245 1 280 1 257 1 197
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 150 1 124 982 985 976 974 938 853 838
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
820 784 702 640 653 567 520 476 465
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014 -
441 379 387 406 374 422 416 410 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Clair, du XIXe siècle.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Zélie Guérin (1831-1877), mère de sainte Thérèse de Lisieux est née à Gandelain ; Zélie et Louis Martin, son époux, ont été béatifiés en 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a, b et c Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. a et b René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 131
  4. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 842
  5. a et b « Communauté urbaine d'Alençon. Décès de deux maires de la CUA », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 4 octobre 2015)
  6. « Repas des aînés de Gandelain et de Colombiers. », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 4 juin 2016)
  7. « Gandelain (61420) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 novembre 2015)
  8. Date du prochain recensement à Gandelain, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :