Saint-Denis-sur-Sarthon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Denis et Sarthon (homonymie).

Saint-Denis-sur-Sarthon
Saint-Denis-sur-Sarthon
L'église paroissiale Saint-Denis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Damigny
Intercommunalité Communauté urbaine d'Alençon
Maire
Mandat
Michel Julien
2014-2020
Code postal 61420
Code commune 61382
Démographie
Population
municipale
1 097 hab. (2015 en diminution de 4,19 % par rapport à 2010)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 24″ nord, 0° 03′ 03″ ouest
Altitude Min. 162 m
Max. 378 m
Superficie 13,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Denis-sur-Sarthon

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Denis-sur-Sarthon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Denis-sur-Sarthon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Denis-sur-Sarthon

Saint-Denis-sur-Sarthon est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 097 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Nichée entre la butte Chaumont, Montarbours et la forêt de Multonne, Saint-Denis-sur-Sarthon est un village-rue traversé par la RN 12.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Lors de la Révolution française, la commune porte le nom de Sarthon sous Chaumont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1794 Jean Courbard    
1794 1796 Martin Dupuiserot    
1800 1806 Pierre Mallet    
1901 1925 Louis Mallet    
1925 1945 Ernest Damoiseau    
1945 1947 Gustave Delabbé    
1947 1953 Emilien Despierres    
1953 1971 Emile Janvier UNR Conseiller général, député
1971 1977 Maurice Muchery    
1977 juin 1995 Bernard Chauvin    
juin 1995[1] en cours Michel Julien[2] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et quatre adjoints[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 1 097 habitants[Note 2], en diminution de 4,19 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
1 5001 2521 2871 3501 3611 3341 4321 4111 343
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 2541 3211 1261 0801 0431 0611 0651 0131 003
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 0151 0118438348009281 012888958
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
9679571 0539711 0621 1501 1631 1051 097
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Dans le patrimoine industriel de l'Orne : deux dossiers sur le fourneau et la faïencerie.

Activités et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le général-comte Jean Pierre François Bonet (1768-1857) y possédait sa résidence d'été, le château de la Touche.
  • Le peintre Maurice Denis (1870-1943) y séjourna durant la Seconde Guerre mondiale, avant sa mort. On peut voir au musée Maurice-Denis de Saint-Germain-en-Laye, le « tas de pommes », inspiré de ses promenades à Saint-Denis-sur-Sarthon. Il a également représenté le château de la Touche, actuellement en collection particulière.
  • Le peintre Raoul Dufy (1877-1953) y séjourna également pendant la Seconde Guerre mondiale; l'école du village porte son nom.
  • Sainte Zélie Martin (1831-1877), mère de Sainte Thérèse de Lisieux, a été baptisée au lendemain de sa naissance en l'église de Saint-Denis-sur-Sarthon. Son père y était gendarme.
  • L'abbé Jean-Louis Coulombet [1] (1726-1804), un temps principal du collège de Séez sur appui de son évêque, curé de l'église paroissiale, inventeur des comices agricoles, créateur d'une école de filles, puis de garçons, créateur d'un conseil municipal avant la révolution constitué de nobles, d'industriels et du clergé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La médaille communale remise à cinq élus », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 décembre 2014)
  2. a et b Réélection 2014 : « Saint-Denis-sur-Sarthon (61420) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juin 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :