Fusillade de la synagogue de Poway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fusillade de la synagogue de Poway

Localisation Comté de San Diego, Californie, États-Unis
Cible Juifs, Synagogue
Coordonnées 33° 01′ 09″ nord, 117° 03′ 11″ ouest
Date
Vers 11 h 23 (UTC−8)
Type Fusillade
Armes Fusil d'assaut AR-15
Morts 1
Blessés 3 blessés
Auteurs présumés John T. Earnest
Mouvance Extrême droite antisémite
Théorie du complot du « génocide blanc »

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Fusillade de la synagogue de Poway

Géolocalisation sur la carte : San Diego

(Voir situation sur carte : San Diego)
Fusillade de la synagogue de Poway

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Fusillade de la synagogue de Poway

Le 27 avril 2019, lors du dernier jour des fêtes de la Pessa'h, un homme de 19 ans tire des coups de feu dans la synagogue hassidique Habad de Poway, située dans la banlieue de San Diego en Californie[1],[2],[3]. Une femme meurt de ses blessures et trois autres personnes sont blessées[4]. Arrêté peu après les faits, le tireur est en possession d'un fusil d'assaut de type AR-15.

Attaque[modifier | modifier le code]

Vers 11 h 23, John Earnest, âgé de 19 ans, entre dans la synagogue de Poway et ouvre le feu avec un fusil de type AR-15, tuant Lori Kaye, âgée de 60 ans, alors qu'elle s'est précipitée devant le rabbin Yisrael Goldstein[5] pour le protéger des tirs. Trois autres personnes sont blessées dont un homme tentant de sauver des enfants et une fillette de 9 ans[6].

Selon la police, l'arme du tireur se serait bloquée lors de la fusillade, évitant ainsi des pertes supplémentaires. Le suspect s'est ensuite enfui. Un fidèle, agent de la police des frontières des États-Unis, auquel le rabbin avait plusieurs fois demandé de venir aux offices avec son arme au cas où ce serait utile[7], a ouvert le feu lorsque le suspect s'est échappé puis l'a poursuivi avec son propre véhicule et a heurté la voiture du suspect, mais celui-ci s'est à nouveau échappé sans être blessé. Peu de temps après, Earnest a appelé le 911 et a signalé le meurtre. Il a été appréhendé à environ 3,2 km de la synagogue par un policier qui venait d'être prévenu de la fusillade. Il est sorti de sa voiture les mains en l'air. L’arrestation s'est opérée sans incident. Le policier a vu l'arme sur le siège.

L'attaque a eu lieu exactement six mois après la fusillade de la synagogue de Pittsburgh .

Profil du terroriste[modifier | modifier le code]

Le département du shérif du comté de San Diego a identifié le suspect comme étant John T. Earnest, né le 8 juin 1999[8] et habitant la banlieue de Rancho Penasquitos à San Diego, en Californie[9]. Avant la fusillade, Earnest était étudiant à la California State University San Marcos (CSUSM). Earnest a publié une lettre ouverte antisémite et raciste sur le forum 8chan, citant Brenton Harrison Tarrant et Robert Bowers, les auteurs respectifs des fusillades de la mosquée de Christchurch et de la synagogue de Pittsburgh, ainsi qu'Adolf Hitler en tant que figures d'inspiration pour la fusillade de Poway[10]. Le tireur a tenté de diffuser le tournage en direct sur Facebook mais a échoué. L'auteur de la lettre ouverte blâme spécifiquement les Juifs pour le prétendu « génocide méticuleusement planifié de la race européenne » et d'autres maux. L'auteur a également revendiqué la responsabilité de l'incendie criminel commis en mars 2019 contre une mosquée à Escondido, en Californie[11].

Réactions[modifier | modifier le code]

Funérailles[modifier | modifier le code]

Les funérailles de Lori Kaye ont lieu le lundi 29 avril 2019, dans la Synagogue Chabad de Poway, le lieu de l'attaque[17].

Analyse[modifier | modifier le code]

Selon Marianne « De Brenton Tarrant, auteur de l'attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande le 15 mars à John T. Earnest (...) un mouvement de radicalisation de jeunes hommes blancs surgit des bas-fonds d'Internet » au travers de sites, blogs et forum d'extrême droite. Selon Séraphin Alava, professeur d’université et membre de la chaire UNESCO de prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent un « mimétisme se met en place, amplifié par la couverture médiatique qui est donnée à l'événement » et « il y a la même logique dans le processus de recrutement djihadiste que dans celui de l'extrême droite aujourd'hui. Pour l'un comme pour l'autre, Internet permet de diffuser une idéologie, de provoquer une adhésion avant un passage à l'acte »[18].

Jonathan Zimmerman, professeur d'histoire de l'Université de Pennsylvanie, analyse la sémantique utilisée suite à l'attentat de Poway. Quand un américain blanc commet une attaque au nom de la race ou de la religion cela est appelé un « crime de haine » alors que quand un non-blanc ou un étranger fait de même cela est appelé terrorisme. Il s'oppose au point de vue du procureur qui après la fusillade dans une synagogue de Pittsburgh en 2018 disait que l'auteur de l'attaque antisémite n'était pas un terroriste car ce terme est réservé à un accusé qui essaye de propager une idéologie par la violence et que selon la loi américaine le terrorisme est l'acte d'intimider une population civile et d'influencer la politique du gouvernement. Zimmerman rétorque que « le racisme est lui même une idéologie propagée par la violence, ce que l'Amérique continue à ne pas comprendre ». Il ne s'agit pas de loups solitaires] mais comme pour le terrorisme islamique, de personnes inspirées par des réseaux. Islamisme radical pour les terroristes islamistes et nationalisme blanc pour John T. Earnest qui a été inspiré par Brenton Tarrant, auteur des attentats de Christchurch. Pour Zimmerman, le gouvernement devrait appeler ces faits « terrorisme nationaliste blanc » et rappelle que selon l'Anti-Defamation League, les extrémistes blancs ont tué trois fois plus de personnes aux États-Unis entre 2009 et 2018 que les islamistes[19].

Articles liés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jamiles Lartey, « San Diego synagogue shooting: one dead and three injured », sur The Guardian, (consulté le 28 avril 19)
  2. Ce que l’on sait de la fusillade dans une synagogue en Californie. lemonde.fr. 28 avril 2019.
  3. (en) Yisroel Goldstein. Opinion. A Terrorist Tried to Kill Me Because I Am a Jew. I Will Never Back Down. The New York Times, April 29, 2019.
  4. « Woman killed, 3 injured in shooting at California synagogue », CBS News, (consulté le 27 avril 2019)
  5. a et b (en) WATCH: Poway Chabad Shaliach Rabbi Yisroel Goldstein Delivers Moving Speech at White House. theyeshivaworld.com. May 2, 2019.
  6. (en) Wounded Young Girl & Family Describe Surviving Poway Chabad Shooting Attack.theyeshivaworld.com. April 30, 2019.
  7. « Le rabbin Habad de Poway avait demandé à l’agent de prier armé – juste au cas où », sur The Times of Israel,
  8. « San Diego Sheriff on Twitter: "Update #7 @SDSheriff Bill Gore confirms the name of the shooting suspect as 19-year-old John Earnest (DOB 6/8/99). We didn't find any prior law enforcement contact with Earnest. We're looking into digital evidence and checking the authenticity of an online manifesto." », Twitter, (consulté le 27 avril 2019)
  9. Jones, « Who Is John T. Earnest? Suspect in Poway Synagogue Shooting », NBC San Diego, (consulté le 27 avril 2019)
  10. Evans, « Ignore The Poway Synagogue Shooter's Manifesto: Pay Attention To 8chan's /pol/ Board », bellingcat, (consulté le 28 avril 2019)
  11. (en) Tom Jones, « Suspect in Poway Synagogue Shooting Accused in Escondido Mosque Arson », sur nbcsandiego.com, (consulté le 8 mai 2019)
  12. Elliot Spagat, « Synagogue shooting kills 1, wounds 3 during Jewish holiday », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  13. « The Latest: Pittsburgh offers condolences after shooting », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  14. « Vice President Mike Pence on Twitter », (consulté le 27 avril 2019)
  15. Rachael Frazin, « 2020 Dems condemn bigotry, gun violence after synagogue shooting », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  16. « Statement on San Diego County Shooting: United States Holocaust Memorial Museum Shooting: United States Holocaust Memorial Museum Shocked At Synagogue Shooting », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  17. (en) FULL VIDEO: Levaya Held For Poway Chabad Shooting Victim Lori Kaye H”YD. theyeshivaworld.com. April 29, 2019.
  18. Radicalisation sur Internet : "L'extrême droite met en oeuvre les mêmes processus que le djihadisme", Marianne, 7/5/2019
  19. Poway shooting: When a white American attacks, call it by its true name: Terrorism, USA Today, 29/4/2019