Massacre de Sagamihara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Massacre de Sagamihara
Type Tuerie à l'arme blanche
Pays Drapeau du Japon Japon
Localisation Sagamihara
Coordonnées 35° 36′ 49″ nord, 139° 12′ 47″ est
Date
Participant(s) 1
Victimes
Blessés 26
Morts 19

Géolocalisation sur la carte : Préfecture de Kanagawa

(Voir situation sur carte : Préfecture de Kanagawa)
Massacre de Sagamihara

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Massacre de Sagamihara

Le massacre de Sagamihara (相模原障害者施設殺傷事件, Sagamihara shōgaisha shisetsu sasshō jiken?) s'est déroulé dans la ville de Sagamihara dans la préfecture de Kanagawa près de Tokyo le . Il a fait 19 morts et 25 blessés.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Satoshi Uematsu, 26 ans, s'introduit vers h 30 dans la nuit du dans un centre de suivi de personnes handicapées, le Tsukui Yamayuri-En, dont il était employé par le passé[1]. Armé de couteaux, il tue 19 personnes, et fait 25 blessés dont 13 dans un état grave, inspiré par l'idée du capacitisme et l'eugénisme et en affirmant l'euthanasie des handicapés. Il s'agit de l'attaque au couteau la plus meurtrière depuis 1945 au Japon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Mesmer (Tokyo correspondance), « Le Japon touché par l’attaque au couteau la plus meurtrière depuis 1945 », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)