Attentat de l'Italicus Express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant la criminologie image illustrant l’Italie
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, la criminologie et l’Italie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Attentat de l'Italicus Express: mémorial (Gare du San Benedetto Val di Sambro).

L'attentat de l'Italicus Express (italien : Strage del treno Italicus) eut lieu le en plein milieu des années de plomb.

Historique[modifier | modifier le code]

Une bombe explosa alors dans la voiture no 5 de l'express Rome-Brennero, faisant 12 morts et 44 blessés. L'explosion aurait été encore plus meurtrière si le train avait explosé à l'intérieur du tunnel de San Benedetto Val di Sambro.

L'attentat fut revendiqué par le groupe néofasciste Ordine Nero (Ordre Noir) dans les termes suivants: « Giancarlo Esposti è stato vendicato. Abbiamo voluto dimostrare alla nazione che siamo in grado di mettere le bombe dove vogliamo, in qualsiasi ora, in qualsiasi luogo, dove e come ci pare. Vi diamo appuntamento per l'autunno; seppelliremo la democrazia sotto una montagna di morti ». (Nous avons vengé Giancarlo Esposti. Nous voulions montrer à la nation que nous pouvions mettre une bombe où nous voulions, à n'importe quelle heure, dans n'importe quel lieu, où et comme nous le voulions. Nous nous reverrons à l'automne; nous allons noyer la démocratie sous une montagne de morts.)

Plus tard la responsabilité des groupes d'extrême droite sera écartée[réf. nécessaire]. Cet attentat entrant dans le cadre de la stratégie de la tension élaborée par les services italiens pour sauver le pouvoir démocrate chrétien.

Liste des victimes mortes dans l'attentat[modifier | modifier le code]

  • Elena Donatini
  • Nicola Buffi
  • Herbert Kotriner
  • Nunzio Russo
  • Maria Santina Carraro
  • Marco Russo
  • Tsugufumi Fukada
  • Antidio Medaglia
  • Elena Celli
  • Raffaella Garosi
  • Wìlbelmus Jacobus Hanema
  • Silver Sirotti

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]