Système anti-collision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Système anti-collision sur la Lincoln MKS
1. Un véhicule devant s'arrête/est à l'arrêt
2. Le conducteur du véhicule qui suit ne remarque pas l'arrêt
3. Le 2e véhicule émet un avertissement au conducteur lui indiquant le danger
4. Le conducteur s'arrête

Un système anti-collision, ou dispositif d'évitement des collisions[1] est un système de sécurité active conçu pour réduire la gravité des accidents des véhicules motorisés.

La dénomination du système anti-collision est reprise du domaine aéronautique où ont fait leur preuve certains systèmes parmi le TCAS (en français « système d'alerte de trafic et d'évitement de collision »), l'Airborne collision avoidance system, Obstacle Collision Avoidance System ou le Portable collision avoidance system.

Dans le domaine automobile, la mise en œuvre de cette notion est différente de celle qui se pratique dans l’aéronautique, en raison d'un contexte différent, notamment en ce qui concerne connectivité, temps de prise de décisions, prédictibilité de la collision, stratégie d'évitement.

Ce type de fonction peut être fournie par:

  • des technologies existantes et réglementées communes comme le freinage automatique d'urgence (AEB), notamment pour les véhicules circulant sur la voie publique,
  • des technologies nouvelles et réglementées comme l'Automated Lane Keeping System
  • par des stratégies spécifiques à certains fabricants, notamment dans le domaine industriel,
  • ou des projets de recherche et développement.

Les deux principale stratégies dévitement du choc sont le freinage comme dans l'AEB, ou la manœuvre de la direction, notamment dans des projets de recherche[2].

Le «Système actif de freinage d’urgence (AEBS)» est considéré dans le réglement CEE-ONU 131 comme « un système capable de détecter automatiquement un risque de choc avant et d’activer le système de freinage du véhicule afin de réduire la vitesse de ce dernier et d’éviter le choc ou d’en atténuer les conséquences[3] »

Un appareil qui utilise un radar ou un laser ou un lidar pour mesurer la distance ou la vitesse d'approche d'un véhicule précédant l'utilisateur, peut selon les mêmes principes que dans la phase de freinage d’urgence du freinage automatique d'urgence détecter le besoin de freiner. Le système alerte le conducteur du danger dans une logique de freiner le véhicule pour éviter la collision. Les véhicules qui suivent le règlement CEE-ONU 131 adoptent ce comportement dans la phase d’avertissement de risque de choc[3].

Systèmes existants[modifier | modifier le code]

Capteur laser sur la Volkswagen Up!

Des systèmes anti-collision sont actuellement disponibles sur les véhicules et engins de levage suivants :

Systèmes anti-collision pour engins de levage[modifier | modifier le code]

Automobiles[modifier | modifier le code]

Systèmes de seconde monte[modifier | modifier le code]

Les systèmes anti-collision sont aussi disponibles en seconde monte (version aftermarket), c'est-à-dire qu'il est possible de les installer sur tout véhicule déjà en circulation.

Les systèmes proposés par Mobileye (composés d’une caméra intelligente et d’un écran LED posé sur le tableau de bord) fournissent uniquement des alertes sonores et visuelles d’aide à la conduite :

  • Alerte de Collision Frontale (ACF)
  • Alerte de Collision Piéton et cycliste (ACP)
  • Alerte de Distance de Sécurité (ADS)
  • Alerte de Franchissement de Ligne (AFL)
  • Fonction d’Indication de Limitation de Vitesse (ILV)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]