Adaptation intelligente de la vitesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le système d'adaptation intelligente de la vitesse (intelligent speed assistance ou intelligent speed adaptation en anglais (ISA))[1], est un système d'aide à la conduite automobile qui évite au véhicule de dépasser une vitesse limitée. En cas d'excès, le véhicule peut alerter le conducteur humain ou réduire automatiquement sa vitesse.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'ISA utilise l'information concernant la route pour déterminer la vitesse requise. L'information peut être obtenue par géolocalisation, prenant en compte des tables de vitesse pré-connues, et en interprétant le contexte routier tel que la signalisation routière. Les systèmes ISA sont conçus pour détecter et avertir le conducteur quand le véhicule est soumis à une nouvelle limitation de vitesse ou entre dans une nouvelle zone de vitesse, ou lorsque différentes limitations de vitesse peuvent être en vigueur en fonction du contexte (heure, nuit, pluie, travaux, etc.). Plusieurs systèmes ISA fournissent également des informations sur des zones de risque (tel que zones de grands mouvements de piétons, passages à niveau, écoles, hôpitaux) et limites de vitesse contrôlées par des radars routiers et aux radars de feu rouge. Le but de l'ISA est donc d'assister le conducteur pour maintenir une vitesse sûre.

La recherche a montré qu'en agglomération le nombre d'accidents corporels doublent pour chaque palier de 5 km/h au-dessus de la limite[2].

Réglementation européenne[modifier | modifier le code]

Dans l'Union européenne et au Royaume-Uni, l'adaptation intelligente de la vitesse doit devenir obligatoire sur les nouveaux modèles de véhicules en juillet 2022 et sur les véhicules neufs en juillet 2024[3]. Les estimations font espérer une réduction de la mortalité de 20 %[4].

Définition légale[modifier | modifier le code]

« « adaptation intelligente de la vitesse » : un système destiné à aider le conducteur à maintenir une vitesse appropriée à l’environnement routier au moyen d’une réaction prévue à cette fin et appropriée »

— Règlement (UE) 2019/2144 du parlement européen et du conseil du 27 novembre 2019

Exigence fonctionnelle[modifier | modifier le code]

« la réaction appropriée et prévue à cette fin est fondée sur des informations relatives aux limitations de vitesse obtenues par l’observation des panneaux et signaux routiers, sur la base des signaux de l’infrastructure ou de données de cartes électroniques, ou les deux, disponibles à bord du véhicule »

— Règlement (UE) 2019/2144 du parlement européen et du conseil du 27 novembre 2019

En juin 2021, une annexe du règlement délégué précise les règles détaillées relatives aux procédures d'essai et aux prescriptions techniques spécifiques pour la réception par type des véhicules à moteur en ce qui concerne leurs systèmes d'adaptation intelligente de la vitesse.

Il s'agit du règlement délégué (UE) 2021/1958 du 23 juin 2021.

Au sens du règlement délégué (UE) 2021/1958 de la Commission du 23 juin 2021: «Un système d’adaptation intelligente de la vitesse (ISA) comporte une fonction d’information concernant la limite de vitesse (SLIF) et soit une fonction d’avertissement concernant la limite de vitesse (SLWF), soit une fonction de régulation de la vitesse (SCF).»[5].

Fonctionnement limité[modifier | modifier le code]

« Il devrait être possible d’éteindre le système d’adaptation intelligente de la vitesse, par exemple lorsqu’un conducteur constate des avertissements erronés ou des réactions non pertinentes du fait de mauvaises conditions météorologiques, de marquages routiers temporairement contradictoires dans des zones en travaux, ou de panneaux de signalisation routière trompeurs, défectueux ou manquants. Il convient que cette caractéristique permettant l’extinction du système soit sous le contrôle du conducteur. Le système d’adaptation intelligente de la vitesse devrait permettre que l’extinction reste activée aussi longtemps que nécessaire et que le système soit réenclenché aisément par le conducteur. Lorsque le système est éteint, le véhicule peut fournir des informations sur les limitations de vitesse. Le système devrait être systématiquement activé lors du démarrage du véhicule et il convient que le conducteur soit toujours averti de l’état du système. »

— Règlement (UE) 2019/2144 du parlement européen et du conseil du 27 novembre 2019

Réglementation indienne[modifier | modifier le code]

En Inde, la fonction d'avertissement de dépassement de vitesse est obligatoire sur les nouvelles voitures depuis le [6], mais ne peut être ni dépassée ni désactivé[7].

Limitations[modifier | modifier le code]

La technologie d'adaptation intelligente de la vitesse peuvent se heurter à des difficultés techniques telles que des panneaux non lisibles, des cartes de navigation qui ne seraient pas à jour ou des limitations de vitesse temporaires dues à des travaux par exemple[8][source insuffisante],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « UK fights EU bid to introduce speed limit devices: European road safety rules would force cars to fit systems that would automatically apply brakes to keep to speed limits », sur The Guardian, (consulté le )
  2. (en) « Speeding - Did you know? », Roads and Traffic Authority of New South Wales, (consulté le ).
  3. Caradisiac.com, « En 2022, le début de la fin pour les excès de vitesse », sur Caradisiac.com (consulté le )
  4. (en) « Parliament approves EU rules requiring life-saving technologies in vehicles », sur europarl.europa.eu, (consulté le ).
  5. règlement délégué (UE) 2021/1958 de la Commission du 23 juin 2021
  6. (en) Dipak K Dash, « From July 2019, airbag, speed alert, parking sensor must in cars », sur The Times of India (consulté le )
  7. a et b (en) « Speed limiting device to be added to all new cars », Liverpool Echo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Moins d’accidents grâce à l’adaptation de la vitesse », sur smartrider.ch (consulté le )