François de Bourbon (1972-1984)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François de Bourbon.
François de Bourbon

Titre

Héritier du trône de France
(succession légitimiste)


(8 ans, 10 mois et 18 jours)

Prédécesseur Alphonse de Bourbon, duc de Bourbon
Successeur Louis de Bourbon, duc de Bourbon
Biographie
Titulature Duc de Bretagne (1973-1975)
Duc de Bourbon (1975-1984)
Dynastie Maison de Bourbon-Anjou
Nom de naissance Francisco Alfonso Jaime Cristóbal Víctor José Gonzalo Cecilio de Borbón y Martínez-Bordiú, en français : François Alphonse Jacques Christophe Victor Joseph Gonzalve Cécile de Bourbon
Naissance
Madrid (Espagne)
Décès (à 11 ans)
Pampelune (Espagne)
Père Alphonse de Bourbon
Mère Carmen Martínez-Bordiú

Description de cette image, également commentée ci-après

François de Bourbon, né le à Madrid et mort le à Pampelune, est un prince capétien, connu aussi sous les titres de courtoisie de duc de Bretagne (1973-1975) et de duc de Bourbon (1975-1984).

Biographie[modifier | modifier le code]

François de Bourbon est le fils aîné d’Alphonse de Bourbon (1936-1989), duc d’Anjou et de Cadix, et de son épouse Carmen Martínez-Bordiú (née en 1951), fille de Cristóbal Martínez-Bordiú, 10e marquis de Villaverde, et de Carmen Franco y Polo, duchesse de Franco, grande d’Espagne. Il est le frère aîné de Louis de Bourbon (né en 1974), prétendant légitimiste aux trônes de France et de Navarre depuis 1989.

François de Bourbon est le petit-fils de Jacques-Henri de Bourbon, duc d'Anjou et de Ségovie, prétendant aux trônes de France et d'Espagne. Il est également arrière-petit-fils de Francisco Franco, qui dirige l’État espagnol de 1939 à 1975 avec le titre de Caudillo. Le père de François de Bourbon, Alphonse de Bourbon, est cousin germain de Juan Carlos Ier (fils de Jean de Bourbon, qui était le troisième fils d’Alphonse XIII), celui-ci étant le père de l'actuel roi d'Espagne, Felipe VI.

François de Bourbon est baptisé le par José López Ortiz (fi), archevêque de Grado et vicaire général des armées (es), dans la chapelle du palais du Pardo, avec la qualification d'altesse royale, et avec pour parrain et marraine deux de ses arrière-grands-parents : Francisco Franco et Vittoria Ruspoli (grand-mère maternelle d'Alphonse de Bourbon et fille d'Emanuele Ruspoli). Sont présents à la cérémonie, les quatre grands-parents du baptisé, ainsi que quatre de ses huit arrière-grands-parents (les parrain et marraine, ainsi que Carmen Polo, épouse du chef de l'État, et María de la O Bordiú y Bascarán, comtesse d'Argillo (es), grand-mère paternelle de Carmen Martínez-Bordiú), sur les cinq subsistants. Assistent également au baptême, le prince et la princesse d'Espagne, le roi Constantin II (frère de la princesse d'Espagne) et la reine des Hellènes, l'ancien tsar des Bulgares Siméon II et son épouse (cousine germaine d'un beau-frère du prince d'Espagne), l'amiral Luis Carrero Blanco, vice-président du gouvernement espagnol, ainsi que plusieurs ministres et des membres de familles royales et de familles nobles, parmi deux cents invités[1].

Héritier présomptif en second pour prétendre aux trônes de France et de Navarre, François de Bourbon est titré par son grand-père duc de Bretagne (1973-1975). Il reçoit ensuite de son père le titre de courtoisie de duc de Bourbon (1975-1984).

Le 5 février 1984, il est victime avec son père et son frère d’un grave accident automobile qui lui coûte la vie. Il décède à l’hôpital de Pampelune le 7 février à l’âge de onze ans, et est inhumé tout d'abord au cimetière de Mingorrubio (es) (près du palais du Pardo), puis en 1990 auprès de son père au monastère des Déchaussées royales (dans le centre-ville de Madrid).

Titulature[modifier | modifier le code]

En Espagne[modifier | modifier le code]

Titulature controversée[modifier | modifier le code]

François de Bourbon n'était détenteur d'aucun titre accordé par le royaume d'Espagne depuis sa naissance jusqu'à sa mort. Cependant, il existe une controverse dans la titulature qu'il a été autorisé à porter.

Selon Louis de Bourbon[modifier | modifier le code]
  • 22 novembre 1972 - 7 février 1984 : Son Altesse Royale don Francisco de Borbón y Martínez-Bordiú.

Le décret no 3 226 du du général Franco donne à Alphonse de Bourbon le titre de duc de Cadix, avec la qualification d’altesse royale, et transmet à « son épouse et [à leurs] descendants directs » ce titre (l'épouse devient duchesse de Cadix) et cette qualification[2]. L'épouse devient altesse royale, mais la controverse réside dans la question de la transmission aux enfants et si cette transmission intervient du vivant d'Alphonse de Bourbon ou après sa mort, que ce soit pour le titre de duc de Cadix comme pour la qualification d'altesse royale. Dans les faits, François de Bourbon est inhumé depuis 1990 au monastère des Déchaussées royales de Madrid, avec depuis 1991 la qualification d'altesse royale, avec l'aval du roi Juan Carlos Ier et après de longues négociations[3] entre ce dernier et la duchesse d'Anjou et de Ségovie, grand-mère de François de Bourbon.

En France[modifier | modifier le code]

Les titres et prédicats portés par les membres de la maison de Bourbon n’ont pas d’existence juridique en France et sont considérés comme des titres de courtoisie. Ils sont attribués par le chef de maison. Héritier du duc d'Anjou, François de Bourbon porta les titres suivants :

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Alphonse XII, roi d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
8. Alphonse XIII, roi d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Archiduchesse Marie-Christine d'Autriche
 
 
 
 
 
 
 
4. Jacques-Henri de Bourbon, duc d'Anjou et de Ségovie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Prince Henri de Battenberg
 
 
 
 
 
 
 
9. Princesse Victoire-Eugénie de Battenberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Princesse Béatrice du Royaume-Uni
 
 
 
 
 
 
 
2. Alphonse de Bourbon, duc d'Anjou et de Cadix
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Richard de Dampierre, 1er duc de San Lorenzo Nuovo
 
 
 
 
 
 
 
10. Roger de Dampierre, 2e duc de San Lorenzo Nuovo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Jeanne Marie Carraby
 
 
 
 
 
 
 
5. Emmanuelle de Dampierre, duchesse d'Anjou et de Ségovie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Don Emanuele Ruspoli, 1er prince de Poggio Suasa
 
 
 
 
 
 
 
11. Princesse Donna Vittoria Ruspoli de Poggio Suasa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Josephine Mary Beers-Curtis
 
 
 
 
 
 
 
1. François de Bourbon, duc de Bourbon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Andrés Martínez y Cobo de Guzmán
 
 
 
 
 
 
 
12. José María Martínez y Ortega
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Catalina Ortega y Toledo
 
 
 
 
 
 
 
6. Cristóbal Martínez-Bordiú, 10e marquis de Villaverde
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Cristóbal Bordiú y de Prat
 
 
 
 
 
 
 
13. María de la O Esperanza Bordiú y Bascarán, 7e comtesse d'Argillo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. María de la O de Bascarán y Reina
 
 
 
 
 
 
 
3. María del Carmen Martínez-Bordiú y Franco
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Nicolás Franco y Salgado-Araújo
 
 
 
 
 
 
 
14. Francisco Franco Bahamonde, chef de l'État espagnol
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. María del Pilar Bahamonde y Pardo de Andrade
 
 
 
 
 
 
 
7. María del Carmen Franco y Polo, 1re duchesse de Franco
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Felipe Polo y Flórez de Vereterra
 
 
 
 
 
 
 
15. María del Carmen Polo y Martínez-Valdés, 1re dame de Meirás
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Ramona Martínez-Valdés y Martínez-Valdés
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es)Bautizo en El Pardo del primer bisnieto del Jefe del Estado, Blanco y Negro (es), 30 décembre 1972, p.72-73, lire en ligne.
  2. [PDF] (es) « Decreto 3226/1972, de 22 de noviembre, por el que se concede a S. A. R. Don Alfonso de Borbón y de Dampierre la facultad de usar en España el título de Duque de Cádiz, con el tratamiento de Alteza Real », sur Agencia Estatal Boletín Oficial del Estado, .
  3. Hervé baron Pinoteau, « La dynastie capétienne dans un monde désordonné », Hidalguía, Madrid, nos 310-311,‎ mai-août 2005, p. 447-488 (ISSN 0018-1285, notice BnF no FRBNF34466739, lire en ligne).

Liens[modifier | modifier le code]