Béatrice de Bourbon et Battenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Béatrice de Bourbon et Battenberg
Description de l'image The Infanta doña Beatriz de Borbón y Battenberg; daughter of Alfonso XIII.jpg.
Biographie
Titulature Infante d'Espagne
Nom de naissance Beatriz Isabel Federica Alfonsa
Naissance
Palais Royal, San Ildefonso (Espagne)
Décès (à 93 ans)
Rome (Italie)
Père Alphonse XIII
Mère Victoire-Eugénie de Battenberg
Conjoint Alessandro Torlonia
Enfants Victoria Sandra Torlonia
Marco Alfonso Torlonia
Marino Torlonia Richard Francis Joseph
Olimpia Emanuela Enrichetta Maria
Résidence Maison de Bourbon
Religion Catholicisme

Béatrice de Bourbon et Battenberg ou Béatriz de Bourbon d'Espagne (en espagnol, Beatriz de Borbón y Battenberg) (née le au Palais royal de la Granja de San Ildefonso et morte le (à 93 ans) dans le palais Giraud-Torlonia à Rome) est la fille de l'ancien roi d'Espagne Alphonse XIII et de la reine Victoire-Eugénie de Battenberg. Elle était infante d'Espagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'infante Béatrice est née au palais de La Granja de San Ildefonso près de Ségovie en Espagne. La famille royale espagnole a fui le pays en 1931, lors de la proclamation de la République espagnole. Elle s'installa à Paris, avant de s'installer à Fontainebleau.

Béatrice était la 1094e dame de l'Ordre de la Reine Marie-Louise qui est un ordre militaire espagnol désigné également sous le nom de « l'Ordre royal des dames nobles de la Reine Marie-Louise d’Espagne ».

En 1933, le roi Alphonse XIII, en instance de séparation avec Victoire-Eugénie, s'installa avec ses deux filles (Béatrice et Marie Christine) à Rome.

Le 14 janvier 1935, l'infante Béatrice a épousé un membre de la noblesse romaine, Don Alessandro Torlonia (Rome, 7 décembre 1911 – Rome, 12 mai 1986), prince de Civitella Cesi et fils de Don Marino Torlonia. Malgré son rang dans la noblesse romaine, la princesse Béatrice fit un mariage morganatique. Après le mariage princier, ils furent reçus en audience auprès du pape Pie XI. Elle s'installa avec son époux au palais Giraud-Torlonia situé à Rome.

Béatrice et Alexandre ont eu quatre enfants:

  • Donna Victoria Alessandra Torlonia, princesse de Civitella Cesi (14 février 1936 - 31 décembre 2014), mariée au comte Clemente Lequio di Assaba (1925-1971);
  • Don Marco Alfonso Torlonia, prince de Civitella Cesi (2 juillet 1937 - 5 décembre 2014), sixième prince de Civitella Cesi, marié avec #Orsetta Caracciolo di Castagneto (1940-1968); Philippa Catherine McDonald (1942 - viv.); Blažena Anna Helena Svitáková (1940).;
  • Don Marino Torlonia Richard Francis Joseph, prince de Civitella Cesi (13 décembre 1939, mort le 28 décembre 1995), célibataire et sans enfant;
  • Donna Olimpia Emanuela Enrichetta Maria, princesse de Civitella Cesi (27 décembre 1943) , mariée à Paul-Annik Weiller (1933-1998) et ils eurent six enfants dont Sybille, épouse du prince Guillaume de Luxembourg.

En 1938, la famille royale d'Espagne, Alphonse, Victoire-Eugénie et leurs enfants, se réunirent à Rome pour le baptême de Juan Carlos d'Espagne, fils aîné de Juan de Borbón y Battenberg, un des frères de Béatrice.

Béatrice de Bourbon et Battenberg renonce aux droits de succession au trône d'Espagne pour elle et ses descendants en conservant son rang et ses titres.


Coat of Arms of Spanish Infantas (1700-1931), Ornaments as single women.svg
Armoiries comme infante
Coat of Arms of Infanta Beatriz of Spain, Princess of Civitella-Cesi.svg
Armoiries comme infante et
princesse de Civitella-Cesi
Coat of Arms of Widow Infantas (1977-2002).svg
Armoiries comme infante et veuve

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tourtchine, Jean-Fred. Le Royaume d'Espagne. Collection Les manuscrits du CEDRE, dictionnaire historique et généalogique, Paris: Cercle d’études des dynasties royales européennes (CEDRE), 1996. ISSN 0993-3964. Volume III, p. 166.
  • Eilers, Marlene. Queen Victoria's Descendants. Rosvall Royal Books, Falkoping, Suède, 1997, p. 117-118.
  • Zorilla, Francisco. Genealogia de la Casa de Borbon de Espana. Editora Nacional, Madrid, 1971, p. 204-205.

Liens externes[modifier | modifier le code]