Forces occultes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces occultes
Réalisation Jean Mamy
Scénario Jean Marquès-Rivière
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Propagande
Durée 43 minutes
Sortie 1943

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Forces occultes est un film français réalisé par Paul Riche, pseudonyme de Jean Mamy, écrit par Jean Marquès-Rivière, sorti le à Paris. Il s'agit du dernier film du réalisateur, un moyen métrage antimaçonnique, dénonciation virulente de la franc-maçonnerie.

Historique[modifier | modifier le code]

Forces occultes a été commanditée en 1942 par la Propaganda-Abteilung Frankreich, service de propagande nazie du commandement militaire allemand en zone occupée en France. Il s'en prend avec virulence à la franc-maçonnerie, au parlementarisme et aux Juifs, et cherche à prouver l'existence d'un complot judéo-maçonnique.

À la Libération, Jean Marquès-Rivière, scénariste, Robert Muzard, producteur, et Jean Mamy, réalisateur, furent épurés pour collaboration avec l'ennemi. Le , Muzard fut condamné à trois ans de prison ; Marquès-Rivière, qui s'était exilé, fut condamné à mort et à la dégradation nationale. Jean Mamy — qui avait également été journaliste à L'Appel de Pierre Costantini (leader de la Ligue française d’épuration, d’entraide sociale et de collaboration européenne) et au journal collaborationniste Au pilori — fut condamné à mort pour délation et exécuté au fort de Montrouge le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte la vie d'un jeune député qui se joint au Grand Orient de France, influent ordre franc-maçon, afin de relancer sa carrière. Il se confronte alors avec la corruption et les scandales politiques du moment et constate ensuite que les francs-maçons conspirent avec les Juifs et les Anglo-américains pour entraîner la France dans une guerre contre l'Allemagne.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]