L'Appel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Appel
Image illustrative de l’article L'Appel
Affiche publicitaire du journal collaborationniste L'Appel, 1941.

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Date de fondation 6 mars 1941

L’Appel, « organe de la Ligue française d'épuration, d'entraide sociale et de collaboration européenne », était une revue collaborationniste française dirigée par Pierre Costantini du Parti populaire français (PPF). Les deux principaux collaborateurs de ce périodique étaient Robert J. Courtine et Paul Riche. Le gérant était Augustin Raymond[1] et le numéro 1 est paru le [2]

Cette publication est avant tout connue aujourd'hui pour les textes que l'écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline y fit paraître sous l'Occupation[3]. Le scénariste et dialoguiste Michel Audiard y écrit aussi : la nouvelle La fin commence à l'aube, et le texte antisémite Le Rescapé de Santa Maria y paraissent en 1943[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Philippe Lambert, Gérard Le Marec, Partis et mouvements de la Collaboration: Paris, 1940-1944, p.119, éd. Jacques Grancher, 1993, (ISBN 2733904205)
  2. Pierre-André Taguieff (dir.), L'antisémitisme de plume, 1940-1944 : études et documents, Paris, Berg International, coll. « Pensée politique et sciences sociales », , 618 p. (ISBN 2-911289-16-1, OCLC 868428467, présentation en ligne), [présentation en ligne].
  3. Le Web Celine.free.fr
  4. Pascal Ory, Les collaborateurs, 1940-1945, Paris, Le Seuil, , 331 p. (ISBN 2-02-005427-2), p. 203
  5. « Quand Michel Audiard écrivait dans des revues collabos », sur Les Inrocks (consulté le 30 décembre 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]