Stephen Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stephen Knight
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Décès
Nationalité Flag of the United Kingdom.svg Britannique
Profession
Journaliste, Essayiste

Stephen Knight: né le 26 septembre 1951 à Hainault dans l'Essex et mort le 25 juillet 1985, est un journaliste et essayiste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est plus connu pour ces livres The Brotherhood et Jack the Ripper : The Final Solution. Ces deux ouvrages suggèrent qu'il existe une conspiration maçonnique derrière la plupart des aspects de la société britannique.

Son livre sur Jack l'Éventreur[1] déclare que ses crimes firent partie d'une conspiration entre la franc-maçonnerie et la famille royale britannique [réf. nécessaire]. Une déclaration qui n'est pas acceptée par les historiens [réf. nécessaire]. Ce livre fut une inspiration pour des œuvres de fiction dont le film Meurtre par décret de Bob Clark en 1978 et la bande dessinée From Hell d'Alan Moore [réf. nécessaire]. Cette dernière fut adaptée au cinéma par les frères Hughes en 2001 sous le même nom de From Hell [réf. nécessaire].

Il était un adepte de Bhagwan Shree Rajneesh et prit le nom de Swami Puja Débal [réf. nécessaire]l. Il souffrait d'épilepsie et fut atteint d'une tumeur cérébrale en 1980 tandis qu'il prenait part à un série documentaire télévisée pour la BBC Horizon [réf. nécessaire]. La tumeur fut extraite mais revint en 1984. Knight mourut en 1985 à l'âge de 33 ans. Le journaliste Martin Short s'est interrogé sur les possibilités que sa tumeur du cerveau soit induite par des moyens non-naturels[2]. Pour Henry Makow, Knight a été empoisonné, il souligne par ailleurs que la maçonnerie britannique a interdit aux maçons de lire son livre The Brotherhood[3].

Thèses[modifier | modifier le code]

Dans son livre The Brotherhood, il décrit la franc-maçonnerie britannique comme ayant été infiltrée par le KGB[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]