Jacques Lemaire (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Lemaire et Lemaire.
Jacques Lemaire
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Jacques Charles Lemaire, né à Bruxelles le , est un romaniste, philologue, médiéviste et codicologue belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Lemaire est spécialiste de langue et de littérature françaises du Moyen Âge et historien de la franc-maçonnerie. Professeur à l'Université libre de Bruxelles où il enseigne la littérature française médiévale (URHM), il a aussi enseigné à l'Université Lille III et au Département de français de l'University of Western Ontario de London (Canada). Il a consacré des études pionnières sur l'antimaçonnisme.

Jacques Lemaire a été élu le à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique où il succède au fauteuil 7 à Paul Delsemme[1].

Principales publications[modifier | modifier le code]

Nuvola apps bookcase.svg
Cette bibliographie recense trop d'ouvrages (décembre 2015).
Les ouvrages doivent être « de référence » dans le domaine du sujet de l'article dans lequel ils apparaissent. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de les citer comme source et de les enlever de la section « bibliographie ».

Travaux sur le Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Histoire littéraire[modifier | modifier le code]

  • Ouvrage
    • Les visions de la vie de cour dans la littérature française de la fin du Moyen Âge, Bruxelles-Paris, Académie royale de langue et de littérature françaises-Éditions Klincksieck, 1994, 573 p.
  • Articles
    • Jean Meschinot, précurseur de Maurice Scève ?, dans Studi Francesi (Turin), n° 58, 1976, pp. 72-76.
    • L'Oultré d'Amour de George Chastelain : un exemple ancien de construction en abyme, dans Revue romane (Copenhague), 11, 1976, pp. 306-316.
    • Le Moyen Âge, un âge médiocre ?, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 21, 1977, pp. 310-314.
    • L'Apparicion Maistre Jean de Meun d'Honoré Bouvet et les Lettres persanes de Montesquieu. Points de convergence, dans Études sur le XVIIIe siècle (Bruxelles), 5, 1978, pp. 59-71.
    • Deux poèmes bourguignons sur la prise d'Arras en 1492. Un inédit de Molinet, dans Revue du Nord (Lille), 60, 1978, pp. 57-64.
    • Qui est l'auteur d'un rébus envoyé à Molinet ?, dans Scriptorium (Paris-Bruxelles), 33, 1979, pp. 276-279 et planche XXVIII.
    • Un témoignage curieux sur Molinet en 1500, dans Romania (Paris), 101, 1980, pp. 106-115.
    • Les travaux scientifiques dirigés par M. Pierre Ruelle, dans Hommages à la Wallonie. Mélanges offerts à M.-A. Arnould et P. Ruelle, Bruxelles, Éditions de l'Université, 1981, pp. XLI-XLVI.
    • Notes sur la datation du Séjour d'Honneur d'Octovien de Saint-Gelais, dans Romania (Paris), 102, 1981, p. 239-249.
    • Les motifs de l'eau et du feu chez trois trouvères du XIIIe siècle (Thibaut de Champagne, Colin Muset, Rutebeuf), dans Göppinger Arbeiten zur Germanistik, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1983, pp. 171-183.
    • Amours et tabous sexuels dans Le Séjour d'Honneur d'Octovien de Saint-Gelais, dans Amour, mariage et transgressions au Moyen Âge, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1984, pp. 481-491.
    • L'humanisme de Charles d'Orléans : une conception originale de la vie de cour, dans Fifteenth-Century Studies (Chicago), 10, 1984, pp. 107-119.
    • L'intérêt pour l'héraldique dans les prologues des chroniques bourguignonnes, dans Sources de l'héraldique en Europe occidentale. Actes du 4e colloque international d'héraldique, Bruxelles, Archives générales du Royaume, 1985, pp. 76-80.
    • Jean Molinet et le thème de la vieillesse, dans Senefiance (Aix-en-Provence), 19, 1987, pp. 169-180.
    • L'histoire et son usage dans Le Séjour d'Honneur d'Octovien de Saint-Gelais, dans Studi Francesi (Turin), n° 93, 1988, pp. 421-428.
    • La conception du bonheur chez les chroniqueurs bourguignons, dans L'idée de bonheur au Moyen Âge, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1990, pp. 271-280.
    • La conception de l'histoire chez les chroniqueurs bourguignons d'après les prologues de leurs œuvres, dans Histoire et littérature au Moyen Âge, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1991, pp. 235-250.
    • La traduction française du De curialium miseriis d'Æneas Silvius Piccolomini, dans Die kulturellen Beziehungen zwischen Italien und en anderen Ländern Europas im Mittelalter, Greifswald, Reineke Verlag, 1993, pp. 127-134.
    • L'homme de guerre au Moyen Âge finissant, dans Europäische Literaturen im Mittelalter. Mélanges Wolfgang Spiewok, Greifswald, Reineke Verlag, 1994, pp. 263-267.
    • À propos d'un rhétoriqueur arrageois méconnu : Jean Cawet (évoqué dans une lettre de Nicaise Ladam et dans un rondeau anonyme), dans Arras au Moyen Âge Histoire et littérature, Arras, Artois Presses Université, 1995, pp. 239-256.
    • L'originalité de la traduction française du De curialium miseriis dans la littérature anticuriale du temps, dans International Journal of the Classical Tradition (Boston), 3, 1996, pp. 360-371.
    • Le vocabulaire de l'acte amoureux dans les romans de Chrétien de troyes, dans Idioma. Revue de linguistique et de traductologie (Bruxelles), 12, 2000, pp. 79-121.
    • Julien Fossetier, poète d'Ath, rhétoriqueur et humaniste, dans Bulletin bimestriel du Cercle royal d'Histoire et d'Archéologie d'Ath, n° 207, 2002, pp. 625-633.
    • Imàgenes de Espana, segùn los generos literarios, en los siglos XIV y XV, dans La Historia de Espana en la literatura francesa. Una fascinacion..., Madrid, Editorial Castalia, 2002, p. 103-115.
    • Images légendaires de l'Espagne selon les genres littéraires aux XIVe et XVe siècles, dans L'Histoire de l'Espagne dans la littérature française, Paris, H. Champion, 2003, pp. 107-121.
    • Entre histoire et récit allégorique : Le Chevalier délibéré d'Olivier de La Marche, dans Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), 22, 2004, pp. 235-245.
    • Souvenirs de l'Antiquité dans Les Angoysses et remedes d'amour de Jean Bouchet, dans Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), n° 24, 2006, pp. 259-270.
    • Georges Lengherand, bourgmestre de Mons et pèlerin, dans Revue générale (Bruxelles), n° 142, 2007, pp. 45-49.
    • Qui est l'auteur du "Livre de l'amoureuse aliance" ?, dans Romania (Paris), 125, 2007, pp. 238-341.
    • Juvénal et Piccolomini : l'utilisation des Satires dans la traduction française de la De curialium miseriis epistola, dans Camaren. Cahiers Moyen Âge & Renaissance (Nantes), 2, 2007, pp. 55-65.
    • L'ère médiévale ou époque de l'utopie en gestation, dans Histoire transnationale de l'utopie littéraire et de l'utopisme, Paris, H. Champion, 2008, ("Bibliothèque de littérature générale et comparée", 74), pp. 63-75.
    • Images de la Terre sainte dans le Voyage de Georges Lengherand, dans Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), 26, 2008, pp. 165-181.

Philologie et éditions de textes[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Meschinot, Molinet, Villon : témoignages inédits. Étude du Bruxellensis IV 541, suivie de l'édition de quelques ballades, Bruxelles, 1979, ("Archives et Bibliothèques de Belgique", n° spécial 20), 169 p.
    • Le Roman de Gliglois. Récit arthurien du XIIIe siècle. Édition critique et traduction, Liège, Éditions de l'Université, 2005, 231 p.
    • La traduction en moyen français de la lettre anticuriale De curialium miseriis epistola d'Æneas Silvius Piccolomini, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2007, 240 p.
    • Biaudouz de Robert de Blois. Édition critique et traduction, Liège, Éditions de l'Université, 2007, 371 p.
    • Le Romanz du reis Yder, Édition critique et traduction par Jacques Charles Lemaire, Fernelmont, E.M.E., 2010, 587 p.
  • Articles
    • À propos du monologue dramatique médiéval : un sermon joyeux sur le mariage (étude littéraire et philologique), dans Théâtre de toujours, d'Aristote à Kalisky. Hommages à Paul Delsemme, Bruxelles, Éditions de l'Université, 1983, pp. 117-134.
    • Une copie inédite de la lettre de Christine de Pizan à Isabeau de Bavière, reine de France. Sa place dans la tradition, dans Europäische Literaturen im Mittelalter. Mélanges Wolfgang Spiewok, Greifswald, Reineke Verlag, 1994, pp. 263-267.
    • Poètes populaires lillois de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, dans Nord'. Revue de critique et de création littéraire du Nord/Pas-de-Calais, 25, 1995, pp. 87-100.
    • Un système de ponctuation original dans l'œuvre d'un dramaturge français du XVIe siècle, dans À qui appartient la ponctuation ?, Gembloux, Duculot, 1998, pp. 47-56.
    • À propos d'esveillier au v. 538 du Chevalier de la Charrete, dans Plaist vos oïr bone cançon vaillant ? Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à François Suard, Lille, Université Charles de Gaulle, 1999, t. 1, pp. 537-546.
    • Présentation des travaux de la section "Philologie, codicologie, édition de textes", dans Actes du XXIIe Congrès international de linguistique et de philologie romanes. Bruxelles, 23-29 juillet 1998, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 2000, pp. 3-6.
    • L'Ave Maria des ivrognes : prière parodique de la fin du Moyen Âge, dans Convergences médiévales. Épopée, lyrique, roman. Mélanges offerts à Madeleine Tyssens, Bruxelles, Éd. De Boeck, 2001, ("Bibliothèque du Moyen Âge", 19), pp. 311-318.
    • Le Mémoire de l'aigle et de la salamandre de Nicaise Ladam, roi d'armes de Charles Quint, dans Liber Amicorum Raphaël de Smedt. 4. Litterarum Historia, Louvain, Peeters, 2001, ("Miscellanea Neerlandica", 26), pp. 75-98.
    • Julien Fossetier, poète athois thuriféraire de Charles Quint, dans Bulletin de la Classe des Lettres de l'Académie royale de Belgique, 6e série, t. 12, 2001, pp. 287-316.
    • Une homélie inédite et originale teintée de picardismes (ms. Lille, B.M., 83), dans Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), 21, 2003, pp. 269-284.
    • Trois chansons "bourguignonnes" sur la bataille de Pavie, dans Italianissime. Mélanges offerts à Michel Bastiaensen, Liège, Céfal, 2004, pp. 145-162.
    • Poésie et politique : La Complainte d'Arras, dans Le Nord de la France entre épopée et chronique. Actes du colloque international de la société Rencesvals (section française). Arras, 17-19 octobre 2002, Arras, Artois Presses Université, 2005, pp. 337-356.
    • Des Secrés des Dames : un traité de gynécologie picardisant du XVe siècle (ms. Lille, B.M., 751), dans Mélanges offerts à Hossam Elkhadem par ses amis et ses élèves, Bruxelles, 2007, ("Archives et Bibliothèques de Belgique", n° spécial 83), pp. 273-295.
    • Une version "lilloise" de la Complainte de l'enfant banni de Jean Bouchet, dans Romans d'Antiquité et littérature du Nord. Mélanges offerts à Aimé Petit, Paris, H. Champion, 2007, pp. 533-559.

Linguistique et stylistique[modifier | modifier le code]

  • Ouvrage
    • Les mécanismes linguistiques de l'évolution sémantique en français, Liège, Éditions de l'Université, 2004, 188 p.
  • Articles
    • Notes lexicologiques sur Le Séjour d'Honneur d'Octovien de Saint-Gelais, dans Le Moyen Français (Montréal), 3, 1980, pp. 89-106.
    • Les structures syntaxiques dans les parties descriptives des Lais de Marie de France, dans Bien dire et bien aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), 11, 1993, pp. 261-287.
    • Aspects linguistiques et stylistiques de la traduction en français du De curialium miseriis d'Æneas Silvius Piccolomini, dans Bien dire et bien, aprandre. Revue de Médiévistique (Lille), 13, 1995, pp. 71-86.
    • Ancien français donoier. Étude de sémantique historique, dans Contez me tout. Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Herman Braet, Louvain-Paris, Éditions Peeters, 2006, pp. 723-736.

Codicologie[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Introduction à la codicologie, Louvain, 1989, (coll. "Institut d'Études médiévales de l'Université catholique de Louvain. Textes et études", 9), 265 p. et 67 planches hors-texte ; (traduit en arabe par Mustapha Taoubi et publié en 2006 par la Bibliothèque royale du Maroc).
    • Les reliures médiévales des manuscrits de la Bibliothèque municipale de Lille, Lille, Éditions de l'Université, 2004, 150 p.
    • Les cotes des manuscrits de la Bibliothèque municipale de Lille. Concordances, Liège, Éditions de l'Université, 2007, 131 p.
  • Articles
    • Le manuscrit Paris, BnF, nouv. acq. fr. 1158. Observations sur quelques œuvres de Mellin et d'Octovien de Saint-Gelais, dans Scriptorium (Paris-Bruxelles), 31, 1977, pp. 30-69 et pl. IV.
    • À propos de la traduction en français d'œuvres humanistes : comparaison matérielle entre les mss Paris, BnF, lat. 6783A et fr. 1988, dans Miscellanea codicologica Fr. Masai dicata, Gand, Story-Scientia, 1979, t. 2, pp. 439-449 et pl. LX-LXI.
    • Un manuscrit inconnu du Doctrinal de cour de Pierre Michault. Étude codicologique et philologique, dans Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Alice Planche, Paris, Les Belles Lettres, 1984, t. 2, pp. 299-309.
    • Une supercherie littéraire dans un manuscrit du Livre de l'Espérance d'Alain Chartier. Aspects codicologiques, dans Calames et cahiers. Mélanges de codicologie et de paléographie offerts à Léon Gilissen, Bruxelles, Centre d'étude des manuscrits, 1985, pp. 89-98.
    • Manuscrits proches parents ou manuscrits simplement semblables ? Réflexions codicologiques et philologiques à propos de deux témoins du Livre des Trois Vertus de Christine de Pizan, dans Une femme de lettres au Moyen Âge. Études autour de Christine de Pizan, Orléans, Paradigme, 1995, ("Medievalia", 16), pp. 411-429.
    • Considérations codicologiques sur les manuscrits des Statuts de la Toison d'Or, dans L'Ordre de la Toison d'Or, de Philippe le Bon à Philippe le beau (1430-1505) : idéal ou effet d'une société ?, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 1996, pp. 31-38.
    • L'Ordre de la Toison d'Or dans les manuscrits bourguignons. Aspects codicologiques, dans Le Banquet du Faisan. 1454 : l'Occident face au défi de l'Empire ottoman, Arras, Artois Presses Université, 1997, pp. 123-136.
    • Les manuscrits 'lillois' de Christine de Pizan. Comparaison matérielle entre les copies Lille, Bibliothèque municipale 175 et Oxford, Bodley 421, dans Contexts and Continuities. Proceedings of the IVth International Colloquium on Christine de Pizan (Glasgow, 21-27 July 2000), Glasgow, University of Glasgow Press, 2002, t. 2, pp. 531-549.
    • Six notices dans La Librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits conservés à la Bibliothèque royale de Belgique. Volume II. Textes didactiques, Turnhout, Brepols, 2003, pp. 13-17, 88-92, 123-131, 187-188, 193-196, 233-237.
    • Le ms Paris, BnF, fr. 12601 est-il sorti de l'atelier du maître de Wavrin ?, dans Manuscripts in transition. Recycling Manuscripts, Texts and Images. Proceedings of the International Congres held in Brussels (5-9 November 2002), Paris-Louvain, Peeters, 2005, pp. 309-315.
    • Une reliure médiévale doublement 'signée' : le cas du ms. Lille, B.M., 394, dans La Bibliothèque municipale de Lille fête les 40 ans de la Médiathèque Jean Lévy, Lille, Bibliothèque municipale, 2005, pp. 72-75.
    • Une copie prestigieuse du Trésor amoureux : le ms. Bruxelles, B.R., 11140. Considérations philologiques et codicologiques, dans Perspectives médiévales. Actes du colloque Jehan Froissart Lille 3-Valenciennes, 30 septembre-1er octobre 2004, 2006, pp. 143-163.
    • Six notices dans La Librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits conservés à la Bibliothèque royale de Belgique. Volume III. Textes littéraires, Turnhout, Brepols, 2006, pp. 82-91, 118-124, 202-205, 206-209, 216-221, 222-223.


Travaux sur la période moderne[modifier | modifier le code]

Histoire littéraire[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Dictionnaire de Voltaire. Les œuvres, les thèmes, les personnages, les lieux, Paris, Hachette, 1994, 281 p. (en collaboration avec Raymond Trousson et Jeroom Vercruysse)
    • Simenon jeune journaliste. Un "anarchiste" conformiste, Bruxelles, Complexe, 2003, 239 p.
    • L'Imaginaire juif, Liège, Éditions de l'Université, 2007, 270 p. (en collaboration avec Alain Goldschläger)
  • Articles
    • L'Église devant Simone Weil, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 16, 1972, pp. 224-235. (en collaboration avec Alain Goldschläger)
    • Molière devant la mort et la critique de la médecine, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 16, 1973, pp. 338-350.
    • Desmarets de Saint-Sorlin et la querelle des Anciens et des Modernes, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 17, 1973, pp. 29-36.
    • Molière antiféministe ?, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 17, 1973, pp. 231-244.
    • Une œuvre peu connue de Diderot : La Promenade du Sceptique. I. Analyse de l'ouvrage, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 17, 1974, pp. 376-385.
    • Une œuvre peu connue de Diderot : La Promenade du Sceptique. II. Aspects philosophiques et stylistiques, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 17, 1974, pp. 422-428.
    • L'image de Voltaire dans l'historiographie maçonnique de langue française, dans Revue de l'Université de Bruxelles, 1977, pp. 310-344.
    • Bruxelles et les Bruxellois dans un conte du début du XVIIIe siècle. Sources et thèmes de La Culotte de Jacques Vergier, dans Études sur le XVIIIe siècle (Bruxelles), 4, 1977, pp. 135-149.
    • L'iniation maçonnique de Voltaire. Questions en suspens, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 22, 1979, pp. 153-160 (repris dans Humanisme (Paris), n° 131-132, pp. 101-107).
    • Bibliographie des travaux de M. Roland Mortier, dans Mélanges R. Mortier, Genève, Droz, 1980, pp. 7-25. (en collaboration avec Michèle Mat et Ralph Heyndels)
    • Aspects de l'anticléricalisme dans La Légende d'Ulenspiegel de Charles De Coster, dans Prace Romanistyczne (Cracovie), 1, 1983, pp. 37-47.
    • La propagande de guerre dans la littérature française (1910-1940), dans Guerres et propagande ou comment armer les esprits, Bruxelles, Crédit communal, 1983, pp. 85-91.
    • Six notices dans Diderot et son temps, Bruxelles, Bibliothèque royale, 1985, n° 211-216, pp. 319-325.
    • Neuf notices dans Robert Frickx et Raymond Trousson, Lettres françaises de Belgique. Dictionnaire des Œuvres. I. Le roman, Gembloux, Duculot, 1988, pp. 28, 67-68, 134-135, 207-209, 334-336, 345-346, 487-488.
    • Simenon, un artisan du roman, dans La Belgique telle qu'elle s'écrit. Perspectives sur les lettres belges de langue française, New York, Peter Lang, 1995, pp. 161-171.
    • Discours autoritaire et langue de bois dans la France d'avant 1914, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 47, 2001, pp. 43-54.
    • Dix-sept notices dans Raymond Trousson et Jeroom Vercruysse, Dictionnaire général de Voltaire, Paris, H. Champion, 2003, pp. 354-355, 392, 427-428, 450, 519-520, 528-529, 643-644, 658-659, 685-686, 730, 839-840, 929-930, 1147-1148, 1151-1152, 1175-1176, 1202-1203, 1224.
    • Le thème du complot judéo-maçonnique dans le roman français (1870-1900), dans L'antisémitisme éclairé. Inclusion et exclusion depuis l'époque des Lumières jusqu'à l'affaire Dreyfus, Leiden-Boston, Brill, 2003, pp. 221-247.
    • D'une guerre à l'autre : l'opportunisme de Georges Simenon, dans Bulletin de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, 80, 2002, pp. 97-135.
    • Denis Diderot dans l'actualité, dans Espace de Libertés (Bruxelles), n° 344, juillet 2006, pp. 28-29.
    • Le thème du complot judéo-maçonnique à ses origines : Le Nouveau Judaïsme ou la franc-maçonnerie dévoilée (1815), dans Franc-maçonnerie et politique au siècle des Lumières : Europe-Amériques. Numéro spécial de Lumières (Bordeaux), 7, 2006, pp. 279-290.
    • Presse écrite et littérature, dans Archives et Bibliothèques de Belgique, 78, 2007, pp. 229-234.
    • Le Voltaire que nous aimons, dans La Chaîne d'Union (Paris), n° 45, 2008, pp. 57-69.
    • Primo Levi ou le Juif numéro 174517, dans Tribune juive (Montréal), octobre 2008, pp. 68-73 (en collaboration avec Alain Goldschläger).

Éditions de texte[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Pierre Clément, Les Fri-Maçons ; Anne-Gabriel Meusnier de Querlon, Les Soupers de Daphné. Édition critique, Paris : H. Champion, 2000, (coll. "L'Âge des Lumières", 12), 177 p.
    • Évariste de Parny, La Guerre des Dieux (1799). Édition critique, Paris, H. Champion, 2002, (coll. "L'Âge des Lumières", 19), 235 p.
  • Article
    • Un émule libertin de La Fontaine : Jacques Vergier. Édition critique du conte La Culotte, dans Studi Francesi (Turin), n° 68, 1979, pp. 271-285.

Linguistique et stylistique[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Le Magister. Manuel d'enseignement approndi du français. Série linguistique, Bruxelles, Gerefa, 1988, 2 vol., 545 p.
    • Le Magister. Manuel d'enseignement approfondi du français. Série commerciale, Bruxelles, Gerefa, 1989, 446 p.
    • Les clés du message publicitaire. Jeux de langue et jeux d'idées dans le discours de promotion commerciale, Liège, Céfal, 2003, 144 p.
  • Articles
    • Notes pour une étude des structures propositionnelles dans L'Étranger et dans La Chute d'Albert Camus, dans Revue des langues vivantes (Liège), 41, 1975, pp. 139-144 (en collaboration avec Alain Goldschläger).
    • Technique parataxique et psychologie des personnages dans L'Étranger et dans La Chute d'Albert Camus, dans Neophilologus (Amsterdam), 61, 1977, pp. 185-193 (en collaboration avec Alain Goldschläger).
    • L'enseignement du français scientifique, dans Actes du colloque "La promotion du français scientifique", Louvain, Éditions de l'Université, 1983, pp. 47-56.
    • À propos de quelques statalismes de l'administration des Postes en Belgique, dans Idioma. Revue de linguistique et de traductologie (Bruxelles), 1990, 2, pp. 33-41.
    • Ferdinand Brunot, dans Alphabet illustré de l'Académie, Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, 1995, pp. 48-49.
    • À propos des jeux de mots : le calembour de construction inachevée, dans Idioma. Revue de linguistique et de traductologie (Bruxelles), 9, 1997, pp. 91-102. Repris avec des compléments dans Promenades aux Jardins des Langues, Bruxelles, Haute École Franscisco Ferrer, 2001, pp. 81-92.
    • L'analepse ou mécanisme de l'emprunt lexical réciproque, dans Idioma. Revue de linguistique et de traductologie (Bruxelles), 10, 1998, pp. 65-80.
    • La langue des rituels du marquis de Gages : un idiolecte teinté d'archaïsmes et de particularismes dialectaux, dans Le Marquis de Gages (1739-1787). La Franc-Maçonnerie dans les Pays-Bas autrichiens, Bruxelles, Éditions de l'Université, 2000, ("Problèmes d'histoire des religions", 11), pp. 83-108.
    • L'archaïsme, trait dialectal du parler français de Belgique. Archaïsmes latéraux et archaïsmes verticaux", dans France-Belgique : des frères ennemis de la langue de chez nous ?, Université Laval, Faculté des Lettres, 2000, pp. 25-35.
    • Syllexie, asyllexie et dyssyllexie. Réflexions sur l'anacoluthe, la syllepse, l'ellipse et le zeugme, dans Mélanges en hommage à Claude Wilwerth, Bruxelles, Presses Ferrer, 2002, pp. 295-319.

Histoire de la franc-maçonnerie[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages
    • Les origines françaises de l'antimaçonnisme (1744-1797), Bruxelles, Éditions de l'Université, 1985, (coll. "Études sur le XVIIIe siècle", vol. hors série n° 2), 134 p.
    • L'antimaçonnisme. Aspects généraux (1738-1998), Paris, Éditions maçonniques de France, 1998, 128 p.
    • La franc-maçonnerie en Belgique. Les loges symboliques, Paris, Éditions maçonniques de France, 2000, 128 p.
    • Le complot judéo-maçonnique, Bruxelles, Espace de Libertés-Labor, 2005, 87 p., (ISBN 2-930001-66-6) (en collaboration avec Alain Goldschläger) (page consacrée au livre sur le site de l'éditeur) paru en traduction portugaise sous le titre A Conspiraçao judaico-maçonica (traduction de Joao Luis Susano, Lisbonne, Via Occidentalis, 2007, 145 p.)
    • Le Nouveau Judaïsme ou la franc-maçonnerie dévoilée (1815). Libelle antimaçonnique, Paris, Éditions Télètes, 2007, 61 p.
  • Articles
    • L'Église catholique et la franc-maçonnerie, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 17, 1973, pp. 193-210 (republié avec des additions et des modifications dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 27, 1983, pp. 41-57.
    • Parny et la franc-maçonnerie, dans Études sur le XVIIIe siècle (Bruxelles), 2, 1975, pp. 43-57.
    • La loge des Neuf Sœurs au XVIIIe siècle : un cénacle maçonnique de beaux esprits, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), 22, 1979, pp. 205-212.
    • Un aspect de la pensée contre-révolutionnaire : la pensée antimaçonnique (1785-1805), dans Transactions of the Sixth International Congress on the Enlightement (Brussels, July 1983), Oxford, The Voltaire Foundation, 1983, pp. 20-21.
    • Les loges maçonniques et les sociétés de pensée à l'époque de la Révolution, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), n° 10, 1989, pp. 79-102.
    • Une franc-maçonnerie catholique en Amérique du Nord : l'Ordre des Chevaliers de Colomb, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), n° 13, 1990, pp. 45-58.
    • Les premières formes de l'antimaçonnisme en France : les ouvrages de révélation (1738-1751), dans Les courants antimaçonniques d'hier et d'aujourd'hui, Bruxelles, Éditions de l'Université, 1993, pp. 11-23.
    • Die Freimaurerei in Belgien in der Zeit der Französischen Revolution (1780-1805), dans Quatuor Coronati Jahrbuch (Munich), 31, 1994, pp. 27-40.
    • Goblet d'Alviella, la loge des Amis Philanthropes et le Grand Orient de Belgique, dans Eugène Goblet d'Alviella, historien et franc-maçon, Bruxelles, Éditions de l'Université, 1995, ("Problèmes d'histoire des religions", 6), pp. 133-150.
    • Vienne et l'Autriche dans la franc-maçonnerie belge de la fin du XVIIIe siècle, dans Mozart : les chemins de l'Europe. Actes du Congrès de Strasbourg, 14-14 octobre 1991, Strasbourg, Conseil de l'Europe, 1997, pp. 263-273.
    • Franc-maçonnerie et religion en Flandre et dans les Pays-Bas autrichiens pendant le XVIIIe siècle, dans Franc-maçonnerie et religion dans l'Europe des Lumières, Paris, H. Champion, 1998, pp. 157-168.
    • L'abandon du Grand Architecte de l'Univers par le Grand Orient de Belgique, dans Studia Latomorum et Historica. Mélanges offerts à Daniel Ligou, Paris, H. Champion, 1998, pp. 295-312.
    • La franc-maçonnerie en Belgique à l'époque de la Révolution française (1780-1805). Aspects politiques, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), n° 42, 1999, pp. 75-90.
    • Le paradoxe de la liberté, dans Dionysos. Périodique de réflexion maçonnique (Bruxelles), 17, 1999, pp. 32-38.
    • Franc-maçonnerie et laïcité en France et en Belgique, dans Les francs-maçons dans la cité. Les cultures politiques de la franc-maçonnerie en Europe (XIXe-XXe siècles), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2000, pp. 97-123.
    • La Revue trimestrielle (1854-1868) : une œuvre maçonnique au service de la littérature, dans Massoneria e cultura. Il contributo della Massoneria alla formazione della cultura nel Belgio fracofono (1830-1914), Bologna, Clueb, 2000, pp. 153-180.
    • Cadet de Gassicourt, propagateur de l'antimaçonnisme templier, dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), n° 49, 2002, pp. 163-191.
    • Freimaurer, dans Die Wende von der Aufklärung zur Romantik (1760-1820). Epoche im Überblick, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamin Publishing Company, 2001, pp. 231-239.
    • Les lieux du secret : secret maçonnique et espace public, dans Le Pavé mosaïque. Revue d'études maçonniques (Paris), 1, 2003, pp. 61-87.
    • La rencontre, dans Dionysos. Périodique de réflexion maçonnique (Bruxelles), n° 65, 2004, p. 26.
    • Notices "Belgique", "Gages" et "Verhaegen" dans Daniel Ligou, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, P.U.F., 2006, pp. 126-127, 489-490, 1248.
    • Le rite français en Belgique : un n° 1 à l'aise dans une mosaïque, dans La Chaîne d'Union (Paris), 37, 2006, pp. 61-65.
    • Les francs-maçons, la connaissance scientifique et les machines au siècle des Lumières, dans Lumen. Revue d'histoire des sciences (Toronto), 25, 2006, pp. 73-81.
    • Le fonctionnement de la loge, dans Les Trésors du Temple. Le Musée belge de la franc-maçonnerie, Bruxelles, Fonds Mercator, 2006, pp. 46-59.
    • Antimaçonnisme et antimaçonnerie, dans La Chaîne d'Union (Paris), 41, 2007, pp. 12-23.
    • Pierre-Théodore Verhaegen et la fondation d'une franc-maçonnerie politique en Belgique, dans La Masoneria espanola en la epoca de Sagasta, Zaragoza, Centro de estudios historicos de la Masoneria espanola, 2007, t. 2, pp. 909-926.
    • La morale maçonnique dans La Guerre des Dieux de Parny (suivie des extraits conservés de La Christianide), dans La Pensée et les Hommes (Bruxelles), n° 66, 2007, pp. 57-69. (page consacrée au livre sur le site de l'éditeur)
    • La franc-maçonnerie en Belgique sous le Consulat et l'Empire, dans Le Figuier. Annales du Centre interuniverrsitaire d'Études des Religions et de la Laïcité de l'Université libre de Bruxelles, 2, 2008, pp. 73-97.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]