Le projet « Franc-maçonnerie » est lié à ce portail

Portail:Franc-maçonnerie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Arborescence   Projet   Salle humide
Square-compass.png
Le portail de la franc-maçonnerie

On appelle franc-maçonnerie un ensemble de phénomènes historiques et sociaux très divers formant un espace de sociabilité qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rites initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l'art de bâtir. Apparue en Écosse puis en Angleterre au XVIIe siècle, la franc-maçonnerie dite spéculative ; c'est-à-dire philosophique, se décrit suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Elle s'est organisée en obédiences depuis 1717 à Londres.

Le portail de la franc-maçonnerie rassemble les articles épars de l’encyclopédie ayant trait à son histoire, ses rites et obédiences, sa culture et son patrimoine en général ainsi que les personnalités ayant participé à ses actions politiques, sociales, spirituelles ou plus largement ayant contribué de manière notable à son évolution en particulier.

Lire l'article principal…
ou l'un des 660 articles du portail.


modifier
 logo Lumière sur...
Marianne-Jacques France
Bon article Le Grand Orient de France (GODF, GO, G∴O∴D∴F∴ en typographie maçonnique) est la plus ancienne obédience maçonnique française et la plus importante d'Europe continentale. Il est né en 1773 d'une profonde transformation de la Grande Loge de France de l'époque, fondée le . Ce renouvellement débouche sur des traits spécifiques qu'il imprime à la maçonnerie française, rendant celle-ci singulière, notamment au vu des autres maçonneries européennes. La majorité de ces différences perdurent encore en son sein.

L'évolution de l'obédience se fait au travers de l’histoire politique et sociale de la France. Investi par le milieu politique sous le Premier Empire, accusé par l’Abbé Augustin Barruel et les milieux contre-révolutionnaires de conspiration ayant abouti à la révolution, le Grand Orient développe au fil de son évolution un engagement humaniste et politique. En 1877, le Grand Orient supprime l'obligation pour ses membres de se référer à « l'existence de Dieu » et à « l'immortalité de l'âme ». Dès lors, il est qualifié d'obédience dite « libérale » ou « adogmatique », qui adopte pour principe la « liberté absolue de conscience », n’imposant aucune croyance ou religion à ses membres. En cela, il se distingue des obédiences de la branche anglo-saxonne qui enjoint le respect de préceptes dits « de régularité » édictés par la Grande Loge unie d'Angleterre en 1929, impliquant notamment la croyance en Dieu et en sa Volonté révélée ainsi que l'abstention de sujets politiques ou religieux en loge.

Profondément impliqué dans la vie publique et politique sous la IIIe République, il est dissout au même titre que l'ensemble de la franc-maçonnerie française lors de la Seconde Guerre mondiale par le régime de Vichy. Le Grand Orient peine au sortir de la guerre à rebâtir ses effectifs et s’éloigne de l'action politique directe afin de privilégier la réflexion philosophique et sociétale. Fondateur du CLIPSAS, association regroupant les obédiences adogmatiques autour du globe, il est - avec plus de 52 000 membres répartis dans environ 1 250 loges - la première obédience adogmatique d'Europe. N'acceptant que des adhésions exclusivement masculines depuis sa création, le Grand Orient devient mixte en 2010.

Puissance symbolique souveraine (ses membres sont également des « initiés »), son rite officiel est le Rite français consubstantiel à la création de l'obédience, celle-ci intègre au cours de son histoire et au gré de leurs apparitions, la plupart des rites maçonniques pratiqués de nos jours. Imprégné de culture orale, le GODF n'en est pas moins une institution de droit régie par la loi de 1901 et par des règles écrites fondées sur le suffrage universel, principe démocratique qui s'exerce sur toutes ses structures. La devise, Liberté, Égalité, Fraternité, qu'il adopte en 1848 fait suite aux pages de son histoire et se confond volontairement avec celles de la République française.

modifier
 logo L'image du mois
nothumb

Marianne maçonnique

modifier
 logo Sélection d'articles


Histoire et généralités
God-Architect.jpg

Le mot franc-maçonnerie désigne un ensemble de phénomènes historiques et sociaux très divers formant un espace de sociabilité qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rites initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l'art de bâtir.

Voir aussi les autres articles de:Catégorie:Histoire de la franc-maçonnerie.

Franc-maçonnerie par pays
MondeFM2000.svg

Depuis son origine, la franc-maçonnerie vit le paradoxe de proclamer une recherche d'universalisme, tout en existant sous des modes extrêmement différents selon les époques et les pays.


Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Franc-maçonnerie par pays.

Loges
Neuf Soeurs - Jeton 01.png

On appelle « loges maçonniques » les groupes de base de la franc-maçonnerie. Seuls ces groupes de base disposent du pouvoir fondamental d'initier de nouveaux membres.


Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Loge maçonnique.

Culture maçonnique
Front View of George Washington Masonic National Memorial.jpg

La franc-maçonnerie est source depuis sa création d'une culture architecturale, éditoriale ou muséographique très diverse.

Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Franc-maçonnerie dans l'art et la culture.

Maçonnologie générale
Bede-crop.png

L'étude historiographique de la franc-maçonnerie est à l'origine d'une démarche portant le nom de maçonnologie, qui s’intéresse à l'histoire maçonnique et aux sujets connexes à celle-ci.


Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Maçonnologie générale et sujets connexes.

Personnalités
Gilbert du Motier Marquis de Lafayette.jpg

De très nombreuses personnalités sont connues pour leur appartenance maçonnique. Parmi les articles les concernant, nous avons sélectionné pour leur qualité:

Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Personnalité de la franc-maçonnerie.

Obédiences
Grand Lodge of Pennsylvania.jpg

Depuis le début du XVIIIe siècle, se sont constituées des fédérations de loges appelées « * obédiences ». Parmi les plus célèbres d'entre elles, nous avons sélectionné pour leur qualité les articles suivants:

Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Obédience maçonnique.

Rites
Tablier de maître REAA.png

Un rite maçonnique est un ensemble cohérent de rituels et de pratiques maçonniques.

Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Rite maçonnique.

Ordres paramaçonniques
GardenersArms01.png

L'expression ordre paramaçonnique est utilisée en français pour désigner différents ordres initiatiques reprenant dans leurs valeurs ou dans leur mode d'organisation les pratiques de la franc-maçonnerie.


Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Ordre paramaçonnique.

Antimaçonnisme
Againstsquare compasses.svg

L'antimaçonnisme (ou antimaçonnerie) est une idéologie qui désigne la critique, ainsi que l’attitude de méfiance ou d’hostilité envers la franc-maçonnerie.

Voir aussi les autres articles de la Catégorie:Anti-maçonnerie.


modifier
 logo Portails connexes
Franc-maçonnerie sur Wikinews   Franc-maçonnerie sur Wikiquote   Franc-maçonnerie sur Wikilivres   Franc-maçonnerie sur Wikisource   Franc-maçonnerie sur Wiktionnaire   Franc-maçonnerie sur Wikiversité   Franc-maçonnerie sur Wikimedia Commons Franc-maçonnerie sur Wikidata Franc-maçonnerie sur Wikivoyage
Actualités Citations Textes et manuels Textes Définitions Ressources pédagogiques Images et médias Données Guide de voyage
Wikinews-logo.svg
Wikiquote-logo.svg
Wikibooks-logo.png
Wikisource-logo.svg
Wiktionary-logo.svg
Wikiversity-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikidata-logo.svg
Wikivoyage-Logo-v3-icon.svg