Les Frères invisibles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Frères invisibles
Auteur Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre
Pays Drapeau de la France France
Genre Livre documentaire
Version originale
Langue français
Version française
Date de parution 2001

Les Frères invisibles est un ouvrage de Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, publié aux éditions Albin Michel en 2001, portant sur l'influence de la franc-maçonnerie en France.

Contenu[modifier | modifier le code]

L'auteur détaille notamment l'usage de l'astérisme, trois astérisques placés en triangle, la pointe vers le haut ou vers le bas[réf. nécessaire]. Selon Thierry Rouault, docteur en histoire, auteur d'une thèse sur l’antimaçonnisme[1] ou Gerard Contremoulin, auteur d'ouvrage maçonnique, l'ouvrage se classe, de part ses approximations et sa reprise de thèmes utilisés par l'extrême droite, dans les ouvrages antimaçonniques[2],[3].

Notice bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, Les Frères invisibles, Albin Michel, Paris, 2001, 356 p. (ISBN 2-226-12579-5)
  • Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, Les Frères invisibles, Pocket (no 11636), Paris, 2002, 442 p. (ISBN 2-266-12411-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse
  2. Gérard Contremoulin, « L'antimaçonnisme s'installe... quelle riposte ? », sur Sous la voute étoilée, (consulté le ).
  3. Thierry Rouault, « "Les frères invisibles" : une enquête ?... au VITRIOL ! », sur Trln.free.fr (consulté le ).