Football à La Réunion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le football à La Réunion, (département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien) reste le sport le plus populaire. Avec plus de 30 000 licenciés pour une population d'environ 750 000 habitants, il reste le sport de prédilection pour les jeunes. Malgré le fait que le plus haut niveau de compétition soit équivalent à celle d'une division d'honneur en métropole (DH), les jeunes ont tous pour espoir de jouer un jour au plus haut niveau. Ce fut le cas de joueurs tels que Laurent Robert, Florent Sinama-Pongolle, Guillaume Hoarau, Dimitri Payet, Benoît Trémoulinas (les cinq seuls réunionnais à avoir joué avec l'équipe de France), Fabrice Abriel et Bertrand Robert pour ne citer qu'eux.

Historique[modifier | modifier le code]

Le football réunionnais existe depuis environ 1920. Après la Première Guerre mondiale de 1914 - 1918, ses premières équipes sont nées spontanément avec des noms "patriotiques". Par exemple "la Patriote", "la France", "la Madelon" qui virent le jour successivement avec d'autres plus tard telles que "la Jeanne d'Arc", "la Tamponnaise", "l'Indépandante", "la Franco-Malgache". Et plus tard, "l'Olympique de St-Denis", "la Royal Star", "la St Pierroise", "la St Louisienne", "les Juniors Dionysiens"[1]...

Dans les années 1930 sous l'impulsion de la nouvelle fédération sportive réunionnaise, un championnat annuel est mis en place avec trois zones : la partie sous le vent, la partie au vent et Saint Denis[1].

Aujourd'hui le nombre de licenciés à la Réunion représente le 1/3 des 80 000 licenciés de l'ensemble des 9 DOM soit plus que le nombre cumulé des licenciés de la Ligue de la Guadeloupe (12 909) et de la Ligue de la Martinique (12 727).

Les Championnats[modifier | modifier le code]

Les Coupes[modifier | modifier le code]

  • Coupe de la Réunion
  • Coupe Régionale de France (qualificatif pour le 7e tour de la Coupe de France en métropole)
  • Coupe Dominique Sauger
  • Coupe Gabriel Macé Foot Entreprise
  • Coupe Vétérans
  • Coupe Féminines

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Équipe de La Réunion de football.

Ne faisant pas partie de la FIFA et seulement associé à la CAF, La Réunion ne peut pas disputer la Coupe du monde de football ni la Coupe d'Afrique des nations. Néanmoins La Réunion participe aux Jeux des îles de l'océan indien tous les 4 ans. De plus La Réunion a remporté la première édition de la Coupe de l'Outre-Mer en battant la Martinique en finale.

Les jeunes de la sélection de la Réunion ont remporté à deux reprises la Danone Nations Cup, en 2001 et 2006.

Sélection en Équipe de France[modifier | modifier le code]

Étant un DOM-TOM, les joueurs réunionnais ont en premier lieu la nationalité française. C'est ainsi que les joueurs réunionnais peuvent espérer un jour jouer pour l'Équipe de France. De nos jours seul Laurent Robert, Guillaume Hoarau, Dimitri Payet, Florent Sinama-Pongolle, Benoît Trémoulinas ont pu jouer avec l'Équipe de France.

Joueur Club Nombres de sélections Nombres de buts
Laurent Robert Sans club 9 1
Guillaume Hoarau Drapeau : France Girondins de Bordeaux 5 0
Dimitri Payet Drapeau : France Olympique de Marseille 7 0
Florent Sinama-Pongolle Drapeau : Russie FK Rostov 1 0
Benoît Trémoulinas Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 2 0

Beach Soccer[modifier | modifier le code]

Le beach soccer n'a commencer à attirer les joueurs que depuis peu de temps avec l'aide de Claude Barrabé sélectionneur de la Réunion. De plus 4 réunionnais ont pu évoluer avec l'Équipe de France de beach soccer sous les ordres d'Éric Cantona (Idriss Saidou - Giovanny Basquaise - Jérémy Basquaise et Romain Tossem).

Joueurs remarquables[modifier | modifier le code]

Voici une liste non exhaustive des réunionnais qui ont plus ou moins réussi à percer dans le monde du football professionnel.

Joueurs évoluant en France[modifier | modifier le code]

Joueurs évoluant à l'étranger[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Malgré la popularité de ce sport, les infrastructures disponibles à La Réunion restent très modestes mais suffisent aisément pour des matchs locaux. Voici une liste des stades et autres infrastructures utilisées à La Réunion pour la pratique du football.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sport colonial à la Réunion