Le Ballon rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Ballon rouge
Description de cette image, également commentée ci-après
Un ballon rouge
Réalisation Albert Lamorisse
Scénario Albert Lamorisse
Musique Maurice Le Roux
Acteurs principaux
Sociétés de production Films Montsouris
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 34 minutes
Sortie 1956

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Le Ballon rouge est un court métrage français réalisé par Albert Lamorisse, sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film suit Pascal (Pascal Lamorisse), un jeune garçon qui, un matin alors qu'il se rendait à l'école, découvre un gros ballon rouge rempli d'hélium. En jouant avec, il se rend compte qu'il a un esprit et une volonté qui lui sont propres. Il commence à le suivre partout où il va, sans jamais s'éloigner de lui, et flottant parfois devant la fenêtre de son appartement, car sa mère ne le laisse pas entrer.

Le ballon suit Pascal dans les rues de Paris et ils attirent beaucoup d'attention et d'envie des autres enfants lorsqu'ils déambulent dans les rues. À un moment donné, le ballon entre dans sa classe, provoquant un tollé parmi ses camarades. Cela alerte le proviseur qui enferme Pascal dans son bureau. Plus tard, après avoir été libérés, Pascal et le ballon rencontrent une jeune fille (Sabine Lamorisse) avec un ballon bleu qui semble également avoir un esprit et une volonté qui lui sont propres, tout comme le sien.

Un dimanche, le ballon est invité à rester à la maison pendant que Pascal et sa mère vont à l'église. Cependant, il les suit à travers la fenêtre ouverte et dans l'église, et ils sont emmenés dehors par un bedeau grondant.

Alors que Pascal et le ballon se promènent dans le quartier, une bande de garçons plus âgés, envieux du ballon, le vole alors qu'il se trouve dans une boulangerie. Cependant, il parvient à le récupérer. Après une poursuite dans des ruelles étroites, les garçons finissent par les rattraper. Ils retiennent Pascal tandis qu'ils font tomber le ballon à coups de fronde et de pierres avant que l'un d'eux ne le détruise en le piétinant.

Le film se termine alors que tous les autres ballons de Paris viennent en aide à Pascal et l'emmènent dans un tour en ballon à grappes au-dessus de la ville.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Renaud et David Séchan (frères « faux jumeaux») y ont fait de la figuration (les jumeaux habillés en rouge). Leur oncle, Edmond Séchan, était le chef opérateur du film.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Fresque en mémoire du ballon rouge au numéro 36 de la rue Henri-Chevreau.

Le film a connu une sorte de suite avec le long métrage Le Voyage en ballon du même réalisateur en 1960. Cette fois-ci, Pascal part avec son grand-père faire un tour de France dans un ballon dirigeable.

Ce film a aussi connu une suite humoristique de 8 minutes tournée en 2000 appelée Revenge of the Red Balloon[6] (La Vengeance du ballon rouge).

Le clip de la chanson La Rose blanche de Mickey 3D, publiée en 2016 sur l'album Sebolavy est constitué d'extraits du film[7].

Un court extrait du film apparait à la fin du film Vanilla Sky de Cameron Crowe sorti en 2001.

La Petite Fille au ballon est une série d'œuvres d'art urbain par Banksy.

Un court-métrage (710 m) de Georges Champavert sorti en septembre 1918 porte le même titre. Ce film muet, dont on ne connaît pas le synopsis, est aujourd'hui considéré comme perdu.

Le Voyage du ballon rouge de Hou Hsiao-hsien sorti en 2008 s'inspire du film d'Albert Lamorisse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. liste attribution des prix Louis-Delluc sur l'Internet Movie Database
  2. Les prix décernés en 1956 sur le site officiel du Festival de Cannes
  3. Liste des prix de 1950 à 1959 sur le site officiel du BAFTA
  4. Liste des oscars de 1957 sur l'Internet Movie Database
  5. a et b Il n'y a aucune source web fiable, mais cette information apparaît dans le générique d'une copie en langue anglaise du Ballon rouge.
  6. *Film Revenge of the Red Balloon sur AtomFilms.com
  7. « Dans son clip, Renaud à... 4 ans ! », sur leparisien.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ce film a été transposé deux fois en livre :

  • 1956 : illustré avec des photos en noir et blanc extraites du film - 44 pages (éditions Hachette)
  • 1976 : 48 pages (éditions L'école des loisirs) : (ISBN 2-2110-3999-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]