Daniel Mann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mann.
Daniel Mann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Daniel Chugerman
Nationalité
Activités

Daniel Mann, né Daniel Chugerman le à Brooklyn, New York (États-Unis) et mort le à Los Angeles des suites d'une insuffisance cardiaque, est un réalisateur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'avocat Samuel Chugerman, il s'intéresse au théâtre dès son plus jeune âge et fait ses études dans des écoles de New York qui offre des cours d'art dramatique.

Il adopte le pseudonyme de Daniel Mann et amorce une carrière de réalisateur à Hollywood en 1952 avec Reviens petite Sheba (Come Back, Little Sheba), d'après la pièce éponyme de William Inge. Succès critique et public, prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 1953 pour Shirley Booth, qui remporte également l'Oscar de la meilleure actrice, ce film met en évidence les qualités de directeur d'acteur de Daniel Mann et son sens du rythme dans le rendu des dialogues. Cette réputation lui vaut de réaliser plusieurs adaptations de pièces de théâtre, dont La Rose tatouée (The Rose Tattoo) d'après Tennessee Williams en 1955, mais aussi des films tirés de romans, tel La Vénus au vison (Butterfield 8), d'après l'œuvre de John O'Hara, en 1960.

Dans les années 1960, il élargit son éventail et obtient un appréciable succès avec Notre homme Flint (Our Man Flint), une parodie des films d'espionnage à la James Bond. Son dernier succès demeure le film d'horreur Willard (1971). Il termine sa carrière à la télévision.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]