FK Anji Makhatchkala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anji Makhatchkala
Logo du Anji Makhatchkala
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Анжи» Махачкала
Futbolny klub «Anji» Makhatchkala
Surnoms орлы (orly, les aigles)
Fondation (27 ans)
Couleurs Jaune et vert
Stade Anji Arena
(26 400 places)
Siège ul. Dakhadaïeva 23
367012 Makhatchkala
Championnat actuel Premier-Liga
Président Drapeau : Russie Osman Kadieb
Entraîneur Drapeau : Russie Magomed Adiev
Joueur le plus capé Drapeau : Russie Ruslan Agalarov (433)
Meilleur buteur Drapeau : Azerbaïdjan Ibragim Gasanbekov (157)
Site web (ru) www.fc-anji.ru

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football 2018-2019
0

L'Anji Makhatchkala (russe : Футбольный клуб «Анжи» Махачкала) est un club de football russe fondé en 1991 et basé à Makhatchkala, capitale du Daghestan.

Intégrant les divisions professionnelles dès 1992 en prenant part à la troisième division, le club grimpe progressivement les échelons, entrant en deuxième division en 1997 avant de découvrir l'élite lors de la saison 2000. Après deux années au plus haut niveau, ponctué notamment d'une finale de Coupe de Russie en 2001, il est relégué en deuxième division où il évolue jusqu'à son retour au premier échelon en 2010.

L'Anji connaît par la suite sa meilleure période entre 2011 et 2013, qui le voit être racheté par le milliardaire Suleyman Kerimov qui renforce considérablement l'équipe, avec notamment les arrivées de l'attaquant Samuel Eto'o et de l'entraîneur Guus Hiddink, et lui permet de prétendre aux places de haut de classement, avec notamment une troisième place lors de la saison 2012-2013 ainsi qu'une nouvelle finale de coupe la même saison. Cependant dès la saison suivante, l'investisseur décide de procéder à de fortes coupes budgétaires provoquant des départs massifs dans l'effectif. Cela a ainsi pour conséquence une relégation du club qui termine dernier à l'issue de la saison 2013-2014. Il fait cependant son retour dans l'élite dès la saison suivante en terminant deuxième de la deuxième division.

Le club évolue durant ses première années au stade Dinamo de Makhatchkala avant de déménager à l'Anji Arena de Kaspiisk, où il joue depuis 2003. Ses principales couleurs sont le jaune et le vert.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation et débuts (1991-1999)[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1991 par Magomed-Soultane Magomedov et Aleksandr Markarov, ce dernier a notamment évolué au Dinamo Makhatchkala entre 1971 et 1983 et dirige alors l'école de football de Makhatchkala[1],[2]. Le nom Anji est issu du mot koumyk pour « perle », c'est également un des anciens noms de la ville de Makhatchkala.

Pour sa première année, le club prend part au championnat régional de Daguestan, disputant son premier match officiel le 12 mai 1991 contre le Zaria Kostek. Il termine premier du championnat à l'issue de la saison, remportant seize de ses vingt matchs[1]. L'année suivante voit l'équipe entrer dans la nouvelle troisième division russe où l'Anji est placé dans la zone 1. Après avoir terminé cinquième en 1992, le club parvient à terminer premier de son groupe la saison suivante mais n'est finalement pas promu du fait de la réorganisation des divisions professionnelles russes[1],[2]. Placé dans le groupe Ouest du troisième échelon réorganisé, l'Anji termine dans un premier temps dixième puis septième avant d'atteindre la deuxième position synonyme de promotion sous la houlette d'Eduard Malofeev en 1996[2]. Il fait ainsi ses débuts en deuxième division lors de la saison 1997[1]. Durant cette période, le club se fait également remarqué pour ses performances en Coupe de Russie avec notamment un quart de finale en 1996[1].

Pour leurs débuts au deuxième échelon, les Makhatchkaliens terminent treizième lors de leur première saison puis douzième lors de la saison 1998. En 1999, sous la direction de Gadji Gadjiev, l'Anji parvient à atteindre la première place de la deuxième division et est promu en première division. Cette saison est également marquée par le décès de l'attaquant Ibragim Gasanbekov dans un accident de la route durant le mois de juillet 1999[3]. Il est un des joueurs clés des premières années du club, y inscrivant plus de 150 buts entre 1992 et 1999. La victoire en championnat lui est ainsi dédié tandis que son numéro 11 est retiré[2].

Premier passage dans l'élite (2000-2002)[modifier | modifier le code]

Découvrant l'élite du football russe seulement neuf année après sa fondation, l'Anji effectue une première saison tonitruante qui le voit atteindre la quatrième place du classement, n'échouant au pied du podium qu'à l'issue du dernier match de la saison face au Torpedo Moscou qui l'emporte 2-1, à la faveur notamment d'un penalty très controversé[4], et s'attribue la troisième position[2]. Cette performance voit ainsi le club prendre part à sa première compétition européenne en prenant part à la Coupe UEFA 2001-2002 où il se voit confronté aux Glasgow Rangers. Cependant à la suite d'un refus des Écossais de jouer à Makhatchkala, l'UEFA décide d'organiser la confrontation en un match unique à Varsovie au lieu d'une confrontation en deux manches comme c'est généralement le cas. Les Rangers l'emportent finalement 1-0 et éliminent ainsi les Daguestanais.

La saison 2001 s'avère plus compliquée pour le club qui se voit cette fois lutter pour son maintien et est notamment amputé de son entraîneur Gadji Gadjiev durant l'été en raison d'un conflit avec la direction du club[2]. L'Anji parvient finalement à terminer treizième du championnat avec quatre points d'avance sur la relégation. Dans le même temps, l'équipe effectue un parcours remarquable en Coupe de Russie dont il atteint la finale face au Lokomotiv Moscou. Durant celle-ci, les Daguestanais parviennent à ouvrir le score à 90e minute par l'intermédiaire de Narvik Sirkhayev avant d'être rejoints dans le temps additionnel quelques minutes plus tard. Après la prolongation, l'Anji est vaincu à l'issue des tirs au but[2]. Le club coule finalement à l'issue de la saison suivante, où malgré le retour de Gadjiev, les Makhatchkaliens ne parviennent pas à se maintenir et terminent avant-dernier à trois points du maintien[2].

Passage en deuxième division et retour au premier échelon (2002-2011)[modifier | modifier le code]

Arrivant en deuxième division avec l'optique d'une remontée directe[1], l'Anji connaît cependant des résultats décevants, terminant sixième pour sa première saison avant de sombrer dans le milieu de tableau par la suite. Dirigé par Omari Tetradze à partir de 2007, le club remonte la pente lors de la saison 2008 en terminant une nouvelle fois sixième avant de finalement l'emporter la saison suivante et de retrouver l'élite après six ans d'absence[2].

Le début de saison 2010 est marqué par la démission soudaine de Tetradze dès la cinquième journée et son remplacement par Gadjiev[2]. Le club connaît une saison compliquée qui le voit fleurter avec les places de relégation, connaissant notamment de nombreux soucis offensifs avec la blessure de l'attaquant Jan Holenda en milieu de saison poussant l'entraîneur à aligner plusieurs fois le défenseur Ali Gadjibekov en attaque[5],[6]. Il parvient finalement à se maintenir en terminant onzième avec trois points d'avance sur le premier relégable.

Rachat par Suleyman Kerimov (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Le Camerounais Samuel Eto'o est la tête de proue du projet d'investissement de Kerimov.

Durant le mois de janvier 2011, l'Anji est racheté par le milliardaire local Suleyman Kerimov qui rachète l'intégralité des parts du club. Dans la foulée celui-ci entame une réorganisation complète de l'encadrement et des infrastructures, avec notamment la rénovation de l'Anji Arena ainsi que le recrutement de plusieurs joueurs réputés tels que Roberto Carlos et Samuel Eto'o[7],[8]. L'équipe reconstituée connaît de bonnes performances pour sa première saison avec une cinquième place en championnat et une qualification en Ligue Europa. Renforcé par la nomination de Guus Hiddink au poste d'entraîneur en février 2012[9] ainsi que l'arrivée de l'international français Lassana Diarra en septembre, le club connaît un très bon début de saison 2012-2013 qui le voit se placer deuxième du championnat russe à l'issue de la phase aller et se qualifier pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa[7]. La deuxième partie de saison est plus compliquée en championnat tandis que l'Anji décroche petit à petit par-rapport aux autres concurrents au titre et termine la saison à la troisième place avec onze points de retard sur le CSKA Moscou tandis qu'il est éliminé en huitièmes de finale de la Ligue Europa par Newcastle United[7]. Dans le même temps, le club se qualifie pour une nouvelle finale de Coupe de Russie où il est une nouvelle fois défait aux tirs au but, cette fois par le CSKA Moscou.

Le début de saison 2013-2014 est marqué par la démission de d'Hiddink à l'issue de la première journée, remplacé par son adjoint René Meulensteen puis par Gadji Gadjiev ainsi que par une baisse soudaine des investissements dans le club, amenant aux départs d'une grande partie des joueurs, dont certains n'étaient arrivés que quelques semaines plus tôt, ce qui est notamment le cas d'Aleksandr Kokorine et Igor Denissov qui s'en vont tous les deux pour le Dynamo Moscou, tandis qu'Eto'o rejoint Chelsea et Diarra le Lokomotiv Moscou[7]. Ce changement de direction, plus orienté vers un développement à long-terme autour de la nouvelle académie du club[10], est justifié par la mise en place du fair-play financier ainsi qu'un mécontentement du propriétaire par-rapport aux résultats sportifs couplé à ses ennuis de santé[11]. La perte de tous ces joueurs clés amène à un naufrage sportif pour le club, qui malgré un nouveau huitième de finale en Ligue Europa coule complètement en championnat et termine la saison à la dernière place du classement[7].

Maintien en première division (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le passage du club en deuxième division s'avère bref, l'équipe entraînée par Sergueï Tachouïev terminant deuxième au classement derrière le Krylia Sovetov Samara et retrouvant l'élite dès la saison 2015-2016 tandis que l'attaquant Yannick Boli termine meilleur buteur avec quinze buts inscrits. Dirigé par le réputé Iouri Siomine à partir du mois de mai 2015[12], l'Anji connaît un mauvais début de saison amenant rapidement à son départ dès la fin septembre[13]. Par la suite entraîné par Ruslan Agalarov, l'équipe parvient à atteindre la treizième place et à se maintenir à l'issue du barrage de relégation en l'emportant 3-0 face au Volgar Astrakhan[7].

Entraîné par Pavel Vrba en début de saison 2016-2017, le club se classe à la onzième place à la trêve hivernale. La vente définitive du club par Suleyman Kerimov, qui passe sous la direction de l'homme d'affaires Osman Kadiev, est annoncée le 28 décembre 2016[14]. Celle-ci s'accompagne du départ de Vrba qui est remplacé par Aleksandr Grigoryan[15], qui amène l'équipe à la douzième place.

Durant la saison 2017-2018, sous la direction du Biélorusse Vadim Skripchenko[16], l'Anji termine la saison à la quatorzième position et se retrouve confronté au Ienisseï Krasnoïarsk. Après une lourde défaite 3-0 à Krasnoïarsk, les Daguestanais ne parviennent pas à refaire leur retard chez eux malgré une victoire 4-3 et sont sportivement relégués en deuxième division. Cependant, à la suite de la disparition de l'Amkar Perm, le club est finalement repêché[17] malgré les grosses difficultés financières qu'il rencontre alors[18].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de l'Anji Makhatchkala
Championnats nationaux Coupes nationales Compétitions internationales

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat depuis 1992.

Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3

Bilan[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Coupe de Russie Coupe d'Europe
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff C Résultat
1992 3e Zone 1 5e 48 38 23 2 13 77 46 +31 N/A N/A
1993 1er 55 38 27 1 10 98 31 +67 Quatrième tour
1994 3e Ouest 10e 43 40 19 5 16 57 41 +16 Premier tour
1995 7e 76 42 24 4 14 47 43 +4 Seizièmes de finale
1996 2e 87 38 28 3 7 99 36 +63 Quarts de finale
1997 2e 13e 60 42 18 6 18 66 72 -6 Seizièmes de finale
1998 12e 57 42 17 6 19 47 56 -9 Quatrième tour
1999 1er 86 42 26 8 8 55 20 +35 Quatrième tour
2000 1re 4e 52 30 15 7 8 44 31 +13 Quarts de finale
2001 13e 32 30 7 11 12 28 34 -6 Finale
2002 15e 25 30 5 10 15 22 43 -19 Huitièmes de finale C3 Premier tour
2003 2e 6e 70 42 19 13 10 52 33 +19 Demi-finales N/A
2004 8e 60 42 16 12 14 50 53 -3 Seizièmes de finale
2005 11e 55 42 14 13 15 47 48 -1 Cinquième tour
2006 15e 53 42 15 8 19 22 36 -14 Cinquième tour
2007 10e 57 42 16 9 17 41 44 -3 Seizièmes de finale
2008 6e 72 42 20 12 10 63 35 +28 Cinquième tour
2009 1er 75 38 21 12 5 61 31 +30 Seizièmes de finale
2010 1re 11e 33 30 9 6 15 29 39 -10 Cinquième tour
2011-2012 5e 70 44 19 13 12 54 42 +12 Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
2012-2013 3e 53 30 15 8 7 45 34 +11 Finale C3 Huitièmes de finale
2013-2014 16e 20 30 3 11 16 25 42 -17 Seizièmes de finale C3 Huitièmes de finale
2014-2015 2e 2e 71 34 22 5 7 60 22 +48 Seizièmes de finale N/A
2015-2016 1re 13e 26 30 6 8 16 28 50 -22 Huitièmes de finale
2016-2017 12e 30 30 7 9 14 24 38 -14 Quarts de finale
2017-2018 14e 24 30 6 6 18 31 55 -24 Seizièmes de finale
2018-2019 en cours Huitièmes de finale
Légende
  •      Finale ou vice-champion de la compétition
  •      Troisième de la compétition
  •      Promotion en division supérieure
  •      Relégation en division inférieure

Parcours en coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
2001-2002 Coupe UEFA Premier tour Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 0 - 1 [n 1] 0 - 1
2012-2013 Ligue Europa Deuxième tour Q Drapeau : Hongrie Budapest Honvéd 1 - 0 4 - 0 5 - 0
Troisième tour Q Drapeau : Pays-Bas Vitesse Arnhem 2 - 0 2 - 0 4 - 0
Barrages Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar 1 - 0 5 - 0 6 - 0
Groupe A Drapeau : Angleterre Liverpool FC 1 - 0 0 - 1 Deuxième
Drapeau : Italie Udinese Calcio 2 - 0 1 - 1
Drapeau : Suisse BSC Young Boys 2 - 0 1 - 3
Seizièmes de finale Drapeau : Allemagne Hanovre 96 3 - 1 1 - 1 4 - 2
Huitièmes de finale Drapeau : Angleterre Newcastle United 0 - 0 0 - 1 0 - 1
2013-2014 Ligue Europa Groupe K Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 0 - 2 1 - 4 Deuxième
Drapeau : Moldavie Sheriff Tiraspol 1 - 1 0 - 0
Drapeau : Norvège Tromsø IL 1 - 0 1 - 0
Seizièmes de finale Drapeau : Belgique KRC Genk 0 - 0 2 - 0 2 - 0
Huitièmes de finale Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar 0 - 0 0 - 1 0 - 1
  1. Un seul match sur terrain neutre, à Varsovie en Pologne, est joué.
Légende
  •      Victoire ou qualification pour le tour suivant
  •      Match nul
  •      Défaite ou élimination de la compétition

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1992.

Rang Nom Période
1 Drapeau : Russie Makhach Kerimov 1992
2 Drapeau : Russie Vladimir Petrov 1993
3 Drapeau : Azerbaïdjan Ahmad Alaskarov 1994
4 Drapeau : Russie Vyacheslav Liogky 1994
5 Drapeau : Russie Rafael Safarov 1995
6 Drapeau : Russie Aleksandr Markarov (intérim) 1995
7 Drapeau : Biélorussie Eduard Malofeev 1996-1998
8 Drapeau : Russie Aleksandr Rechetniak (intérim) 1998
9 Drapeau : Russie Piotr Choubine 1998
10 Drapeau : Russie Aleksandr Rechetniak (intérim) 1998
11 Drapeau : Russie Gadji Gadjiev 1999-2001
12 Drapeau : Russie Aleksandr Markarov (intérim) 2001
13 Drapeau : Ukraine Leonid Tkachenko 2001-2002
Rang Nom Période
14 Drapeau : Ukraine Myron Markevych 10 juil. 2002-10 oct. 2002
15 Drapeau : Russie Gadji Gadjiev 2002-2003
16 Drapeau : Russie Aleksandr Piskariov (intérim) 2003
17 Drapeau : Russie Aleksandr Rechetniak (intérim) 2003
18 Drapeau : Russie Gadji Gadjiev 2003
19 Drapeau : Russie Aleksandr Markarov (intérim) 2003
20 Drapeau : Russie Evgueni Kouznetsov 2004
21 Drapeau : Russie Aleksandr Rechetniak (intérim) 2004
22 Drapeau : Russie Dmitri Galiamin 2004-2006
23 Drapeau : Russie Aleksandr Markarov 2006
24 Drapeau : Russie Omari Tetradze 1er janv. 2007-14 mars 2010
25 Drapeau : Russie Arsen Akaïev (intérim) 2010
26 Drapeau : Russie Gadji Gadjiev 1er avril 2010-28 sept. 2011
Rang Nom Période
27 Drapeau : Russie Andreï Gordeïev (intérim) 29 sept. 2011-27 déc. 2011
28 Drapeau : Russie Iouri Krasnojane 27 déc. 2011-13 févr. 2012
29 Drapeau : Russie Andreï Gordeïev (intérim) 2012
30 Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink 17 févr. 2012-22 juil. 2013
31 Drapeau : Pays-Bas René Meulensteen (intérim) 22 juil. 2013-8 août 2013
32 Drapeau : Russie Gadji Gadjiev 8 août 2013-21 mai 2014
33 Drapeau : Russie Sergueï Tachouïev 21 mai 2014-9 juin 2015
34 Drapeau : Russie Iouri Siomine 18 juin 2015-29 sept. 2015
35 Drapeau : Ouzbékistan Ruslan Agalarov 29 sept. 2015-31 mai 2016
36 Drapeau : République tchèque Pavel Vrba 30 juin 2016-30 déc. 2016
37 Drapeau : Russie Aleksandr Grigoryan 5 jan. 2017-12 août 2017
38 Drapeau : Biélorussie Vadim Skriptchenko 14 août 2017-31 mai 2018
39 Drapeau : Russie Magomed Adiev 5 juin 2018-

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de la Russie G Vladimir Sugrobov
2 Drapeau de la Russie D Guram Tetrashvili
4 Drapeau de l'Ukraine M Ihor Chaykovskyi
6 Drapeau de la Roumanie M Paul Anton
7 Drapeau de l'Ouzbékistan M Dostonbek Khamdamov
8 Drapeau de la Russie M Arsen Khubulov
10 Drapeau du Ghana M Kwadwo Poku
14 Drapeau de la Moldavie D Igor Armaș
17 Drapeau du Venezuela D Jhon Chancellor
49 Drapeau de la Russie A Aleksandr Prudnikov
52 Drapeau de la Slovénie D Miral Samardžić
74 Drapeau de la Russie A Ivan Ivanchenko
77 Drapeau de la Russie D Islam Zhilov
78 Drapeau de la Russie M Mikhail Bakayev
No. Nat. Position Nom du joueur
82 Drapeau de la Russie M Nikita Andreyev
88 Drapeau de la Russie A Ivan Markelov
90 Drapeau de la Russie A Amur Kalmykov
91 Drapeau de la Russie A Pavel Yakovlev (capitaine)
92 Drapeau de la Russie D Sergei Bryzgalov
95 Drapeau de la Russie D Magomed Elmurzayev
98 Drapeau de la Russie G Aleksandr Budakov
99 Drapeau de l'Argentine A Juan Lescano
Drapeau de la Russie D Anton Belov
Drapeau de la Russie D Igor Udaly
Drapeau de la Russie M Pavel Karasyov
Drapeau de la Russie M Anvar Gazimagomedov
Drapeau de la Russie A Dzhamal Dibirgadzhiyev
Drapeau de la Russie A Aleksandr Bataev

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (ru) « История футбольного клуба «Анжи» », sur fc-anji.ru (consulté le 1er décembre 2018)
  2. a b c d e f g h i et j (ru) « "Анжи": команда-приключение », sur 3 mars 2010 (consulté le 1er décembre 2018)
  3. (ru) « ПОГИБ ГАСАНБЕКОВ - ЛУЧШИЙ БОМБАРДИР РОССИЙСКИХ ЧЕМПИОНАТОВ », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  4. (ru) « 10 сомнительных пенальти чемпионата России », sur sports.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  5. (ru) « ГАДЖИЕВ: "ОСТАЛИСЬ БЕЗ НАПАДАЮЩИХ НАКАНУНЕ МАТЧА С "ЗЕНИТОМ" », sur ultipes.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  6. (ru) « ГАДЖИЕВ УДИВИЛ СИБИРЬ », sur 18 juillet 2010 (consulté le 1er décembre 2018)
  7. a b c d e et f (ru) « История клуба «Анжи» Махачкала. Часть 2 », sur sports.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  8. « Coucou, l'Anzhi Makhachkala », sur sofoot.com, (consulté le 5 décembre 2018)
  9. (ru) « Хиддинк: не против, чтобы меня называли Гус Магомедович или Гус Сулейманович », sur championat.com,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  10. (ru) « «Анжи» назвал ошибкой покупку дорогостоящих футболистов », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  11. (ru) « Константин Ремчуков прокомментировал причину смены курса в "Анжи" », sur ng.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  12. (ru) « Юрий Семин – главный тренер «Анжи». », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 31 mai 2018)
  13. (ru) « «Анжи» объявил о прекращении сотрудничества с Сёминым », sur 29 septembre 2015 (consulté le 31 mai 2018)
  14. (ru) « Официальное заявление ФК «Анжи» », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  15. (ru) « Главным тренером «Анжи» назначен Александр Григорян », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  16. (ru) « Вадим Скрипченко - главный тренер «Анжи» », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)
  17. (ru) « РФПЛ утвердила участие "Анжи" в следующем сезоне вместо "Амкара" », sur tass.ru,‎ (consulté le 22 juin 2018)
  18. (ru) « «Очень сильно ужались». «Анжи» снимется с чемпионата? », sur championat.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]